mardi , 20 août 2019
Accueil / Afrique / Léopards RDC : Cédric BAKAMBU délie sa langue contre la FECOFA
Cédric BAKAMBU, lors d'une campagne de la MONUSCO contre le recrutement d'enfants soldats, 2 June 2016.
Cédric BAKAMBU, lors d'une campagne de la MONUSCO contre le recrutement d'enfants soldats, 2 June 2016.

Léopards RDC : Cédric BAKAMBU délie sa langue contre la FECOFA

Dernière mise à jour, le 29 septembre 2018 à 08:20

Absent de la liste des 26 présélectionnés de la RDC, publiée le lundi dernier par le sélectionneur national, Jean-Florent Ibenge Ikwange, l’attaquant vedette des Léopards, Cédric Bakambu a réagi sur sa page facebook officielle. « Tout d’abord, il m’a été reproché mon absence lors des deux rassemblements avec la sélection. Les raisons étaient pourtant claires. Par la grâce de Dieu, je suis devenu papa et pour des raisons évidentes, je me devrais de rester près de ma femme et de mon enfant. Vous savez que ce n’est pas dans mes habitudes d’exposer en détail ma vie privée, je m’arrêterai donc ici », a-t-il révélé. « Pour finir et être totalement transparent avec vous, voici la raison officielle de ma non sélection : défaut de passeport. Mon passeport congolais est encore valide et aux mains de la sélection. Pour moi comme pour tous les autres joueurs, la fédération s’occupe elle-même des démarches administratives ». Pour une raison qui m’échappe, il semblerait que contrairement aux autres joueurs, le nécessaire n’a pas été fait afin de m’obtenir un passeport biométrique pour aller au Libéria. C’est malheureux, cela me peine mais c’est ainsi » a conclu l’ancien joueur de Villareal (D1 Espagne).

Absent de la liste des 26 présélectionnés de la République démocratique du Congo, publiée le lundi dernier par le sélectionneur national, Jean-Florent Ibenge Ikwange, l’attaquant vedette des Léopards, Cédric Bakambu a réagi sur sa page facebook officielle. Il a tenu ainsi à éclairer la lanterne de plus d’un sportif congolais qui ne cesse de décolérer après son absence pour le match de la 2ème journée contre le Libéria, prévu pour le 9 septembre prochain à Monrovia. 

Sociétaire de Beijing Guoan (D1 Chine), Cédric Bakambu a aussitôt délié sa langue face à sa non sélection à l’équipe nationale. 

« Vous qui me suivez sur les réseaux sociaux savez comment je fonctionne. Lorsque j’ai un message à faire passer, je le fais ici pour être sûr que mon message ne sera pas déformé. Je prends donc le temps de rédiger ces quelques lignes suite à différents bruits de couloir et interrogations que j’ai pu lire ».

« Tout d’abord, il m’a été reproché mon absence lors des deux rassemblements avec la sélection. Les raisons étaient pourtant claires. Par la grâce de Dieu, je suis devenu papa et pour des raisons évidentes, je me devrais de rester près de ma femme et de mon enfant. Vous savez que ce n’est pas dans mes habitudes d’exposer en détail ma vie privée, je m’arrêterai donc ici », a-t-il révélé. 

« J’AI HISSE PARTOUT LE DRAPEAU CONGOLAIS »

« Si quelques uns veulent me reprocher de faire des efforts pour être un bon père de famille, qu’ils ne s’en privent pas », poursuit l’athlète congolais. À cette époque déjà, j’ai été surpris que certains tentaient de me faire endosser le mauvais rôle, mais pour le bien de tous, pour le bien de la sélection, j’ai préféré garder ma frustration pour moi.

Depuis que j’ai pris la décision de jouer pour notre pays, pour mon pays, pour la terre de mes ancêtres, je me suis donné à 243%. Chez les Bakambu, on ne triche pas. C’est ainsi, partout où je suis passé, j’ai hissé avec fierté le drapeau congolais. Que ce soit en Turquie, en Espagne ou aujourd’hui en Chine. ».

Actuellement, note-t-il grâce à Dieu avec mon club, le Beijing Guoan nous sommes premiers du championnat et je suis épanoui, car j’enchaîne les matchs et en fais résonner le « Fimbu » à chaque but aux quatre coins de la Chine ».

J’ai reçu beaucoup de messages de votre part, me demandant d’expliquer mon absence lors de ce rassemblement. Comme je l’ai rappelé il y’ a quelques temps ici même sur ma page Facebook, je suis toujours prêt à tout donner pour notre sélection »

« SANS LE CONGO, JE NE SERAI PAS BAKAGOAL »

« Mon absence du Onze national qui va affronter le Libéria ne dépend absolument pas de moi », indique Cedric Bakambu. Si cela ne tenait qu’à moi je serai sur le terrain à me battre sans relâche auprès de mes léopards comme je l’ai toujours fait. Qui ne rêverait pas de jouer pour défendre les couleurs de son pays ? Qui ne rêverait pas de voir cette ferveur incroyable de peuple congolais ? Sans le Congo je ne serai pas « Bakagoal ». Je suis, dit-il, toujours à la disposition de ma sélection nationale. Je m’étais même déjà mis d’accord avec mon club pour me rendre en Afrique auprès de la sélection, avant que la liste ne soit publiée pensant qu’on ferait appel à moi »

« Pour finir et être totalement transparent avec vous, voici la raison officielle de ma non sélection : défaut de passeport. Mon passeport congolais est encore valide et aux mains de la sélection. Pour moi comme pour tous les autres joueurs, la fédération s’occupe elle-même des démarches administratives ». 

Pour une raison qui m’échappe, il semblerait que contrairement aux autres joueurs, le nécessaire n’a pas été fait afin de m’obtenir un passeport biométrique pour aller au Libéria. C’est malheureux, cela me peine mais c’est ainsi » a conclu l’ancien joueur de Villareal (D1 Espagne).

(avec Gloire BATOMENE)

A lire aussi

Publication du Gouvernement : Le bout du tunnel est encore loin en RDC

Dernière mise à jour, le 14 août 2019 à 08:22 Dans la longue allée qui …

Laisser un commentaire