vendredi , 23 août 2019
Accueil / Afrique / Discrimination : Seule une femme dans le gouvernement du Kongo central
Atou Matubuana Nkuluki, gouverneur intérimaire du Kongo Central.
Atou Matubuana Nkuluki, gouverneur intérimaire du Kongo Central.

Discrimination : Seule une femme dans le gouvernement du Kongo central

Le gouverneur intérimaire du Kongo Central, Atou Matubuana Nkuluki, a procédé à un réaménagement technique du gouvernement provincial, aux termes d’un arrêté provincial publié mardi tard dans la soirée. Le gouvernement provincial réaménagé compte 10 membres contre six précédemment et comprend une femme. Quatre membres de l’équipe gouvernementale précédente (Pierre Kabangu Nsalambi, Félicien Mbedi ya Kitembedi, Michael Lukoki Nsimba et Florian Msaki Nzembele) ont été reconduits tandis que six nouvelles figures ont fait leur entrée dans le nouveau gouvernement provincial du Kongo Central.

Qui veut aller loin ménage sa monture. Le Gouverneur intérimaire du Kongo central a fait sien ce dicton. A la tête d’une province stratégique Atou Matubuana entend gérer sa juridiction dans le droit fil de la vision du chef de l’Etat et des instructions reçues de sa hiérarchie.

Aussi, s’attelle-t-il à colmater les brèches en s’entourant d’hommes et de femmes capables de lui permettre de mieux administrer la province chère au Prophète Simon Kimbangu. C’est le sens à accorder au réaménagement du Gouvernement provincial qu’il vient d’opérer, comme en témoigne cette dépêche de l’Agence congolaise de presse (ACP).

Le gouverneur intérimaire du Kongo Central, Atou Matubuana Nkuluki, a procédé à un réaménagement technique du gouvernement provincial, aux termes d’un arrêté provincial publié mardi tard dans la soirée.

Le gouvernement provincial réaménagé compte 10 membres contre six précédemment et comprend une femme. Quatre membres de l’équipe gouvernementale précédente (Pierre Kabangu Nsalambi, Félicien Mbedi ya Kitembedi, Michael Lukoki Nsimba et Florian Msaki Nzembele) ont été reconduits tandis que six nouvelles figures ont fait leur entrée dans le nouveau gouvernement provincial du Kongo Central.

Hormis l’ancien ministre provincial du Budget, Adolphe Sambu Mabiala, décédé en juillet dernier, seul le ministre provincial près le gouverneur de province en charge des finances et de l’administration du gouvernorat, Maurice Vodikulwakidi, n’a pas été repris dans le nouveau gouvernement réaménagé.

L’arrêté provincial du gouverneur intérimaire nomme Papy Mambo Luamba ministre provincial des Travaux publics, infrastructures et reconstruction, Pierre Kabangu Nsalambi aux Finances, économie, commerce, industrie et PME, Honoré Bavula Mvunda au Budget, portefeuille, plan et fonction publique, Félicien Mbedi ya Kitembedi à l’Administration provinciale et ordre public, décentralisation et affaires coutumières et Michael Lukoki Nsimba aux Affaires foncières, urbanisme et habitat.

Le même arrêté nomme Me Jean Bosco Khonde yi Lukanga ministre provincial de la Justice et droits humains, travail, prévoyance sociale et porte-parole du gouvernement provincial, Marcel Matumpa Buka aux Mines, énergie, hydrocarbures, transports et voies de communication, Florian Masaki Nzembele à la Santé, éducation, sports, tourisme, culture et arts et Denis Nsitu Mambuku à l’Agriculture, pêche, élevage, développement rural, environnement et conservation de la nature.

Mme Chantal Via Masukama, seule femme membre de cette nouvelle équipe gouvernementale, est nommée ministre provinciale en charge de la Communication et médias, affaires sociales, genre et famille.

UN NOUVEAU DIRECTEUR DE CABINET DU GOUVERNEUR A.I DU KONGO CENTRAL

M. Claude Nzeza zi Ngeti a été nommé directeur de cabinet du gouverneur intérimaire de province, aux termes d’un autre arrêté provincial qui nomme également Chantal Malamba Kifungo directeur de cabinet adjoint chargé des questions politiques et administratives et Me Marie-Rose Kubela Kiminu directeur de cabinet adjoint chargé des questions économico-financières.

Pour leur part, José Lungwana Mabelo a été nommé conseiller chargé des questions politiques et de décentralisation, Me Jean Jacques Fukiabelo Mvemba conseiller chargé des questions juridiques, Eugène Tsede Mabiala conseiller chargé des questions économiques et financières et Jean Claude Nluta Mbaki conseiller chargé des questions techniques et des ressources naturelles.

Jean Kimboko Ndombasi, est devenu conseiller chargé de communication, des questions socio-culturelles et porte-parole du gouverneur et Roger Matondo Kivuila conseiller chargé des questions de développement, de coopération et des investissements. 

(ACP)

A lire aussi

PALU : C’est la guerre entre Lokondo et Lugi

Le regroupement politique « Palu et Alliés » traverse une zone de forte turbulence. À …

Laisser un commentaire