mardi , 20 août 2019
Accueil / Afrique / Épidémie « Konzo » : Plus de 360 nouveaux cas répertoriés en RDC

Épidémie « Konzo » : Plus de 360 nouveaux cas répertoriés en RDC

Dernière mise à jour, le 3 septembre 2018 à 08:31

132 nouveaux cas de la maladie communément appelée Konzo sont répertoriés dans la zone de santé de Feshi contre 231 dans la zone de santé de Panzi, renseignent les données épidémiologiques de la 32ème semaine, a déclaré, récemment, le Dr Jean-Gauthier Kibabu, ministre provincial délégué à la Santé, lors du lancement des travaux de l’atelier de formation en paquet d’intervention de nutrition.

Organisé par le Programme national de nutrition (Pronanut), cet atelier porte sur les indicateurs de gestion des données de nutrition. Cette session de formation vise à assurer la formation d’un noyau de formateurs qui, pendant six jours, va passer en revue les notions de base de trois activités principales de prévention. A savoir la nutrition à assise communautaire, l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, ainsi que la consultation préscolaire redynamisée. Ces travaux sont ouverts aux experts facilitateurs du Pronanut, aux cadres formateurs provinciaux, ainsi qu’aux agents et cadres de la Division provinciale de santé. 

Cette formation assurée par les experts du Pronanut est organisée au moment où la province fait face à la réapparition de nombreux nouveaux cas de Konzo, dans les zones de santé de Feshi et de Panzi, avec un taux de malnutrition chronique de 45,6% sur toute la province.

Dans le cadre de la lutte contre la malnutrition sous toutes ses formes, l’Etat congolais a adopté le renforcement du système de santé et la formation continue du personnel de santé, comme l’une des stratégies.

Par ailleurs, le ministre provincial de la Santé a profité de la tenue de cette formation pour poser la première pierre de construction d’une maternité moderne, œuvre des Sœurs Salésiennes de la Visitation. M. Kibabu a félicité les Sœurs religieuses pour cette initiative qui va permettre aux femmes de Kenge d’accoucher en toute sécurité.

MOBILISER DES RECETTES POUR LA PROMOTION DE LA SANTE

Le Gouvernorat Kwangolais est décidé à mobiliser plus de recettes pour endiguer l’avancée de l’épidémie de Konzo, dans sa province. Plus généralement, l’Exécutif provincial entend promouvoir la santé. C’est ainsi que lors de la clôture de la session extraordinaire, le jeudi 23 août , l’édit portant modalité de mobilisation des ressources financières en faveur de la promotion de la santé a été voté en priorité.

Les autres édits figurant sur la liste des matières à l’ordre du jour de cette session, ouverte le 24 juillet dernier, sont ceux portant organisation de la passation des marchés publics dans la province et ses entités décentralisées ; celui portant budget rectificatif de la province et enfin celui portant mobilisation des ressources financières pour la promotion de l’éducation, la formation et la recherche scientifique et technologique. Ces édits seront envoyés au gouverneur de province pour promulgation dans un proche avenir. 

Présidée par le vice-Président Kangulumba Kakoma Léopold, cette session s’est clôturée, après avoir épuisé son ordre du jour qui comportait deux points essentiels. A savoir l’investiture du gouvernement provincial et l’examen et adoption de quelques édits provinciaux. 

Cette session était aussi une occasion pour les députés provinciaux d’approuver le programme du gouvernorat, après débat et délibération en plénière. Ce, moyennant des conseils et quelques amendements. Sur les 22 députés présents dans la salle, 21 ont voté pour et un seul s’est abstenu. 

L’Exécutif provincial avait présenté son programme, le 25 juillet dernier, un jour après l’ouverture de la session extraordinaire. Son approbation par l’assemblée a permis également à cette dernière d’investir les ministres

(MOLINA)

A lire aussi

14 juillet : Bilderberg a gâché la fête en France

Des dizaines de personnes, dont des « gilets jaunes », manifestaient dimanche après-midi sur les Champs-Élysées dans …

Laisser un commentaire