dimanche , 21 juillet 2019
Accueil / Afrique / Présidentielle : Félix KABANGE en campagne électorale pour le FCC au Katanga
Félix KABANGE NUMBI, politicien Congolais.
Félix KABANGE NUMBI, politicien Congolais.

Présidentielle : Félix KABANGE en campagne électorale pour le FCC au Katanga

Dernière mise à jour, le 28 août 2018 à 11:46

Le ministre de l’Aménagement du territoire, Félix Kabange, membre du Comité stratégique du Front Commun pour le Congo, séjourne depuis le lundi 20 août 2018 à Lubumbashi. A l’aéroport de Loano, il a été accueilli par des cadres de son parti accompagnés d’une foule en délire. Au rendez-vous un groupe folklorique. En bon fils du terroir, Félix Kabange dont la popularité n’est plus à démontrer a exhibé quelques pas de danse sous les ovations de la foule.

Après avoir parcouru quelques Kilomètres à pieds sous les chants et les acclamations des sympathisants, le ministre Kabange s’est rendu au Gouvernorat du Haut Katanga où il a été accueilli par le Gouverneur Célestin Pande Kapopo. Embrassades fraternelles entre les deux personnalités.

Au terme d’un entretien d’environ 40 minutes, les deux leaders katangais accompagnés de quelques notables de la province, se sont dirigés vers le bâtiment du 30 juin afin d’échanger avec un millier de compatriotes venus écouter le message du ministre Kabange, membre du comité stratégique du FCC. Kabange Numbi a eu un seul message : le Katanga soutien le choix du Président et a un seul candidat, Emmanuel Ramazani Shadary.

A l’issue de cet échange avec la foule, Kabange Numbi s’est confié à la presse.

« Nous avons partagé avec tout le monde la décision héroïque et légendaire du Président Joseph Kabila Kabange. Comme vous le savez, il a dit, il l’a fait et il a pu respecter la constitution que lui-même a promulguée », a-t-il indiqué. Avant de souligner qu’aujourd’hui le FCC a un candidat qui s’appelle Shadary Ramazani. Le Katanga, a-t-il affirmé, est d’accord avec le choix du Chef, il soutient le candidat du Président Joseph Kabila.

A en croire le patron de l’Aménagement du territoire, le Katanga est engagé à faire gagner Ramazani Shadary . Il a félicité par ailleurs le Gouverneur du Haut Katanga parce qu’il fait un travail de grand niveau. « Il fait un travail appréciable. Un travail qui mérite d’être félicité pour maintenir notre Katanga calme, rangé derrière le Président Joseph Kabila Kabange », a-t-il déclaré. Il a enfin félicité la population qui est venue nombreuse écouter ce message tout en promettant de rester pendant une semaine pour parler avec les frères Katangais.

KABANGE NUMBI FAIT LA RESTITUTION AUX NOTABILITÉS KATANGAISES

Dans la ville cuprifère où il séjourne, la vie de Félix Kabange Numbi n’est pas de tout repos. Mardi 21 août, une rencontre a réuni députés et ministres provinciaux, membres de la société civile autour de ce membre du Comité de stratégie du Front commun pour le Congo(FCC), plateforme dont le président Joseph Kabila est l’initiateur et autorité morale. La veille, le lundi 20 août, Félix Kabange Numbi a échangé avec la population katangaise sur le choix du Raïs sur Emmanuel Shadary comme candidat à la présidentielle du 23 décembre prochain pour le compte du FCC.

A ses hôtes, Félix Kabange Numbi explique les raisons qui ont milité en faveur de la création du FCC, la désignation d’Emmanuel Ramazani Shadary. Et à l’occasion, il sollicite de la part de notabilités katangaises le soutien à celui que le Raïs a choisi pour porter sa vision durant la prochaine législative.

Le ministre de l’Aménagement du territoire fait à la presse le point de sa rencontre avec les notabilités katangaises, mardi 21 août.

« Nous sommes venus par devoir de redevabilité pour rendre compte et échanger. A Kinshasa, les communautés de base de l’espace Katangais se sont réunis et il y a eu même des déclarations qui ont été communiquées et nous avons eu énormément d’échanges au niveau de Kinshasa mais nous le ferons, c’est pour notre province », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « Il était important parce que nous ne sommes pas là pour venir donner des leçons. Nous ne venons pas ici pour implémenter ou mettre en œuvre les choses sur terrain. Ceux qui le font, ils sont là. Alors qu’il était important que nous puissions résumer à l’intention de l’équipe de la province aussi que l’Assemblée provinciale, le gouvernorat provincial ainsi que la société civile et parler du FCC ».

L’acte de Joseph KABILA, une leçon à la RDC, à l’Afrique et au monde

Félix Kabange Numbi, rappelle que le FCC, cette méga plateforme dont le Raïs est l’Autorité morale, est né le 9 juin dernier après les retraites conclusives de Kingakati où le Chef de l’Etat a annoncé officiellement que le FCC était né. Et à partir du 1er juillet, la Charte a été ouverte à la signature. « Il était question pour nous d’expliquer dans quel contexte le FCC était né et qu’est-ce qui s’est passé jusqu’à la désignation d’Emmanuel Shadary qui a été choisi par le Président Joseph Kabila, par le FCC comme candidat à la présidentielle 2018. Nous avons échangé également sur comment nous allons nous mobiliser pour que ce choix du Président de la République puisse être le choix qui porte le plus grand nombre de succès », a-t-il souligné. Avant d’insister sur le fait que l’échange a tourné également autour de cette décision légendaire, héroïque du Président de la République Joseph Kabila qui vient d’administrer une leçon à la RDC, à l’Afrique et au Monde. On peut avoir un digne fils du Katanga qui pour lui, la parole donnée peut-être respectée et il a pu respecter la constitution.

Ce n’est pas tout. « Après avoir échangé avec les notabilités, il y a eu ce que j’ai appelé la philosophie de sevrage. Quand on dit à un enfant que ce sein ne lui appartient plus, je pense que tous nous avons pleuré pendant deux jours et on ne dormait pas. C’est normal. Joseph Kabila, Président de la République digne fils du Katanga, il dit qu’il n’est plus Président de la République. C’est normal que nous ses frères dans ce choc commençons vite à réfléchir. Ils ont compris qu’il a pris une décision qui va au-delà de son égo mais une décision qui préserve le Congo », a fait remarquer Félix Kabange Numbi. Pour lui, par cet acte, le Président Joseph Kabila Kabange devient le père de la démocratie. « Aujourd’hui, nous sommes mobilisés.

L’espace Katangais est derrière son Président Joseph Kabila Kabange et l’espace Katangais va soutenir le choix de Joseph Kabila Kabange qui s’appelle Emmanuel Ramazani Shadary », a-t-il déclaré. Tout en signifiant qu’il a un témoignage personnel de cet homme avec qui ils ont travaillé les jours comme des nuits. « Je connais ses capacités sur le nationalisme, son amour pour le Congo, son abnégation, sa disponibilité, son sens de sacrifice, son sens de loyauté excessive. N’oubliez pas qu’il est passé par toutes les étapes de la gestion de la chose publique. Il a commencé par le territoire. il a fini en tant que Vice- Premier Ministre en charge de l’Intérieur, en ayant franchi l’étape de la province. Qui dit mieux. Nous sommes derrière le candidat du FCC. Nous allons le soutenir », a-t-il conclu.

FÉLIX KABANGE MOBILISE POUR KABILA ET SON DAUPHIN

Félix Kabange Numbi, membre du Comité de stratégie du Front commun pour le Congo (FCC), la méga plateforme électorale dont le président Joseph Kabila est l’initiateur et l’Autorité morale, rentre de la ville cuprifère avec la satisfaction d’un homme qui a accompli sa mission. Celle d’avoir réussi à passer le message de soutien au chef de l’Etat, Joseph Kabila, et à l’homme qu’il a choisi pour lui succéder via les élections, Emmanuel Ramazani Shadary. Kabange Numbi l’a fait lors de ses différentes rencontres avec la population katangaise, les notabilités du Haut-Katanga, les partis politiques de la Majorité présidentielle, membres du FCC et la communauté Lubakat. Il a expliqué à chaque groupe le respect de la constitution par le chef de l’Etat et le choix porté sur Emmanuel Ramazani Shadary comme candidat du FCC à la présidentielle du 23 décembre 2018, avant de convier chacun à apporter un soutien sans faille à l’oiseau rare déniché par le Raïs.

Pour marquer leur adhésion au message de Félix Kabange Numbi, les membres des partis politiques de la Majorité et du FCC ont, à la fin de la rencontre fait une déclaration à la presse dans laquelle ils ont non seulement rendu un hommage appuyé au chef de l’Etat mais aussi apporté leur soutien au candidat choisi par Joseph Kabila Kabange.

Dans leur déclaration lue par Raymond Mande Mutombo, Coordonnateur de la Majorité présidentielle du Haut-Katanga, les partis politiques de la MP et les personnalités politiques signataires de la charte du FCC affirment se mobiliser pour gagner les élections. Ils rendent hommage au Chef de l’Etat pour son sens élevé de patriotisme en mettant tout le monde ensemble dans la paix afin que l’on s’achemine vers ces ces élections qui pointent déjà à l’horizon. « C’était une promesse ferme qu’il a faite, à laquelle nous n’avons pas cru de même que l’opposition. Voilà que nous y sommes et prêts pour gagner ces élections », a déclaré Mande Mutombo. Avant de préciser qu’avec l’avènement du FCC, la majorité ne disparait pas. Selon le Coordonnateur de la MP/Haut-Katanga, « la Majorité est le fer de lance du FCC ».

A l’instar de différents groupes que Kabange Numbi a rencontrés, la communauté Lubakat a salué la décision du Chef de l’Etat de respecter la limitation des mandats constitutionnels. Il était important d’échanger avec la base, a indiqué Félix Kabange, parce que, dit-il, à Kinshasa et à Lubumbashi, il se trouve des gens qui parlent au nom de la communauté Katangaise alors qu’ils n’en ont pas qualité.

A entendre ce membre influent du comité stratégique du FCC, la communauté Lubakat soutient Joseph Kabila et promet à celui-ci de soutenir Ramazani Shadary lors de l’élection présidentielle de décembre 2018.

A la question de savoir si le FCC se lance déjà dans la campagne, Félix Kabange répond par la négative et indique qu’il s’agit d’un moment important pour sensibiliser la population aux élections et lui dire d’être prête pour opérer le choix et faire comprendre à la communauté Lubakat que le Chef de l’Etat maintient son cap vers les élections.

(avec Blandine LUSIMANA/CP et Didier KEBONGO)

A lire aussi

RDC : Qu’attend Fatshi de prendre des mesures draconiennes devant l’aggravation d’Ebola à l’Est ?

Dernière mise à jour, le 20 juillet 2019 à 10:42 Il est impératif aujourd’hui de …

Laisser un commentaire