mercredi , 24 avril 2019
Accueil / Afrique / 100 milliards USD en une année : La folie de Moka, candidat à la présidentielle de RDC
Jean Paul MOKA, candidat présidentielle 2018 RDC
Jean Paul MOKA, candidat présidentielle 2018 RDC

100 milliards USD en une année : La folie de Moka, candidat à la présidentielle de RDC

Dernière mise à jour, le 16 août 2018 à 08:47

Jean Paul Moka Ngola Mpati, candidat indépendant issu de la plateforme politique « Mouvement bleu », a déposé sa candidature à la présidentielle de décembre 2018 en République Démocratie du Congo (RDC). Dans son projet de société, un budget de 100 milliards Us, à mobiliser non pas sur cinq ans, mais plutôt sur une année. D’où proviendra cette somme ? Devant la presse, il répond : « … en récupérant 50 milliards de l’argent qu’on vole pour le pétrole, 30 milliards de l’argent qu’on vole pour les carrés miniers, 15 milliards au niveau du blanchiment de l’argent et environ 7 milliards au niveau des régies financières. » A quoi serviront des 100 milliards USD ? « Nous allons défendre notre pays en injectant 27 milliards pour l’armée et les services de sécurité parce que sans la défense de notre territoire, nous ne pouvons rien faire dans ce pays ; 25 milliards pour le social parce que notre peuple a besoin du social, dont 18 milliards pour l’eau, l’électricité, un prêt hypothécaire, une mutuelle santé pour chaque famille, le retour au système de bourse pour les étudiants qui entrent dans les études supérieures. Cela fait une enveloppe de 500 Usd pour chaque foyer tous les mois. Les 7 milliards restants, poursuit-il, ce sera pour les veuves, les orphelins et les personnes âgées. »

Jean Paul Moka Ngola Mpati, un autre candidat indépendant qui a déposé, mardi 7 août, sa candidature à la présidentielle de décembre 2018, prévoit dans son projet de société, un budget de 100 milliards Us, à mobiliser non pas sur cinq ans, mais plutôt sur une année. Mais d’où proviendra cette somme éléphantesque ?

Devant la presse, ce prétendant au fauteuil présidentiel répond : « nous défendons un plan, c’est bien désigné pour 100 milliards US, non pas sur cinq ans, mais sur une année, en récupérant 50 milliards de l’argent qu’on vole pour le pétrole, 30 milliards de l’argent qu’on vole pour les carrés miniers, 15 milliards au niveau du blanchiment de l’argent et environ 7 milliards au niveau des régies financières. »

A QUOI SERVIRONT CES 100 MILLIARDS US

Le candidat de la plateforme politique « Mouvement bleu » dispose déjà des idées claires sur l’affectation de ces ressources. « Nous allons défendre notre pays en injectant 27 milliards pour l’armée et les services de sécurité parce que sans la défense de notre territoire, nous ne pouvons rien faire dans ce pays ; 25 milliards pour le social parce que notre peuple a besoin du social, dont 18 milliards pour l’eau, l’électricité, un prêt hypothécaire, une mutuelle santé pour chaque famille, le retour au système de bourse pour les étudiants qui entrent dans les études supérieures. Cela fait une enveloppe de 500 Usd pour chaque foyer tous les mois. »

« Les 7 milliards restants, poursuit-il, ce sera pour les veuves, les orphelins et les personnes âgées. Le reste, ce sont des détails. Ça, c’est le plan Moka, c’est la science, c’est la parole de Dieu, c’est la foi, parce que sans la foi, je ne serai certainement pas ici devant vous avec cet air relaxe. »

Jean Paul Moka Mpati est un candidat indépendant issu de la plateforme politique « Mouvement bleu ». Cette structure, a-t-il expliqué, n’appartient ni à la Majorité, ni à l’Opposition et encore moins au Centre. « Nous sommes réellement des Indépendants, nous représentons les indépendants de ce pays parce que nous ne croyions pas à cette division occidentalisée, artificielle avec de soi-disant opposant et de soi-disant majorité », conclut-il.

[avec MOLINA]

A lire aussi

Fatshi : Président protocolaire ?

Augustin Kabuya passe pour être un homme qui n’a pas sa langue en poche. Ni …

Laisser un commentaire