mercredi , 14 novembre 2018
Accueil / Afrique / Maroc : Raja hésite de venir en RDC à cause d’Ebola !

Maroc : Raja hésite de venir en RDC à cause d’Ebola !

Dernière mise à jour, le 21 août 2018 à 06:53

Alors que les Dauphins noirs de Kinshasa s’apprêtent à accueillir Raja Athletic Club de Casablanca, ce dernier dit craindre la maladie à virus d’Ebola qui sévit dans l’Est de la RDC. Par conséquent, le club marocain n’est pas prêt à venir à Kinshasa pour y affronter l’AS V.Club le dimanche 19 août en cours, au stade des Martyrs pour le compte de la 5ème journée de la Coupe de la CAF.

Les coéquipiers de Chikito Lema Mabidi doivent en principe poser leurs valises sur le sol congolais demain mercredi 15. Ce, en prévision du match mettant aux prises contre l’As V.Club. Mais aux dernières nouvelles, ce choc tant attendu de la 5ème journée de la Coupe de confédération risque de ne plus avoir lieu. Le « Raja de Casa » aurait présenté des inquiétudes sur la réapparition de la fièvre hémorragique Ebola dans la partie Est de la RDC, à quelque 2000 km du lieu où devra se disputer ladite rencontre.

Dans une dépêche du média marocain de Le Matin relayé par Foot.cd, Raja de Casablanca aurait déjà écrit à la Confédération africaine de football (CAF).

Et de son côté l’organe faitier du football africain, à son tour, aurait émis des réserves dans la prise de décision dans cette affaire. L’instance que dirige Ahmed Ahmed aurait fait savoir au média marocain qu’elle attendait, à son tour, un rapport sur l’évolution et l’état de cette maladie de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour pouvoir statuer.

La maladie à virus Ebola derechef en RDC, cette fois-ci, à Mangita dans le territoire de Béni, dans la province du Nord Kivu. C’est donc la 10ème fois que l’épidémie à virus Ebola est signalée au Congo. Et l’on compte à ce jour 37 morts selon le ministère congolais de la Santé. 52 autres cas sont signalés dans la région où les équipes sanitaires sont à pied d’œuvre pour la riposte.

Raja de Casablanca affrontera V.Club à Kinshasa

Plus de suspense sur le choc de la 5ème journée de la Coupe de la CAF. Le club congolais, l’AS V.Club et l’équipe marocaine, le Raja de Casablanca vont bel et bien s’affronter à Kinshasa, le dimanche 19 août.

Bien que programmée par l’instance organisatrice du football africain à la date du 19 août, au stade des Martyrs de Kinshasa, cette rencontre a failli être au mieux délocalisée et au pire reprogrammée.

Le Raja Athletic Club Casablanca avait, en amont désisté à rejoindre la capitale congolaise pour y croiser les congolais de Vita. Le club maghrébin avait fondé ses raisons sur la réapparition de la fièvre hémorragique à virus Ebola, cette fois-ci dans la partie Est de la RDC, à des miliers des kilomètres du lieu où devra se disputer ledit match.

L’équipe marocaine hésitait aussi du fai que les Dauphins noirs congolais séjournaient en stage bloqué dans cette partie du pays. Le club du royaume chérifien dans lequel évolue l’ancien médian du même V.club, Chikito Lema Mabidi, est allé jusqu’à saisir l’organe faitier du football Africain de cette situation.

On apprenait d’ailleurs des sources proches du club Casaouïs que la CAF leur aurait répondu favorablement. Elle attendait toutefois un rapport de l’OMS avant de trancher. Ce qui, logiquement, ajournerait la rencontre.

Mais aux dernières nouvelles, le Raja aurait fait machine arrière. Lema et ses coéquipiers ont quitté la capitale économique du Maroc hier mercredi 15 août dans la soirée.

En dépit de toutes ces tergiversations, l’objectif pour cette formation visiteuse, leader de son groupe avec 8 points, sera de contraindre l’équipe chère à Florent Ibenge à un match nul. Question de conserver son fauteuil au détriment de son adversaire du jour et poursuivant direct, l’As V.Club (7 points).

C’est donc à une rencontre très disputée que devront s’attendre les deux équipes, puisque le vainqueur se qualifiera en quarts de finale. Espérons que le stage des « Bana vea  » à l’Est du pays s’avèrera concluant.

[Bahati KASINDI]

A lire aussi

Les Oppositions congolaise, en Suisse, après avoir désigné un candidat commun.

RDC : Un coup de théâtre après une candidature commune de l’opposition

L’unité de l’opposition vient de voler en éclats seulement vingt-quatre heures après avoir choisi Martin …

Laisser un commentaire