mardi , 18 juin 2019

Archives journalières : 31/07/2018

juillet, 2018

  • 31 juillet

    Guerre commerciale : Le système de commerce multilatéral fait face à des défis sans précédent

    Les dirigeants des Brics réunis en sommet à Johannesburg ont dénoncé jeudi « les défis sans précédent » qui menacent le multilatéralisme, en réponse à la guerre commerciale lancée par les Etats-Unis. Dans une déclaration commune, les présidents de pays (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) ont fait part de « leur inquiétude concernant les effets des mesures de politique macro-économique prises dans certaines grandes économies avancées ». Ces mesures « peuvent causer une volatilité économique et financière dans les économies émergentes et avoir un impact sur leur perspective de croissance », ont-ils prévenu. « Le système de commerce multilatéral fait face à des défis …

  • 31 juillet

    ONU is broke ?

    Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a averti jeudi que son organisation souffrait d’un manque de trésorerie, précisant dans un message à ses fonctionnaires préparer des mesures d’économie. Ce manque est provoqué principalement par le fait que des Etats membres ne payent pas à temps ce qu’ils doivent, selon le patron de l’ONU, qui a réclamé à ces pays d’accélérer le versement de leur contribution au budget de l’ONU. « Nos problèmes de trésorerie n’ont jamais été aussi précoces et la tendance générale est préoccupante: nous sommes à court d’argent et nous restons dans le rouge plus longtemps », a écrit …

  • 31 juillet

    RDC : Pas d’élections apaisées tant que les recommandations de l’OIF ne seront pas observées

    La majorité au pouvoir et l’Opposition en République Démocratique du Congo (RDC) sont loin de s’accorder pour processus électoral apaisé. Les opposants font remarquer qu’il n’y aura pas d’élections apaisées tant que les recommandations de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) sur l’audit du fichier électoral ne seront pas observées. Pour l’Opposition, la Centrale des élections en République démocratique du Congo se doit d’apporter toute la lumière à la question des 10 millions d’électeurs sans empreinte digitale ou carrément, les élaguer du fichier. La Majorité présidentielle continue de réaffirmer sa détermination sur la tenue des élections à la date du …

  • 31 juillet

    « Joseph KABILA » : Le mal congolais !

    Dernière mise à jour, le 3 août 2018 à 01:06 A travers une déclaration commune lue par le Secrétaire général de l’Ensemble, Delly Sesanga, l’Opposition congolaise a perçu le discours de Joseph Kabila comme un certificat d’autosatisfaction qu’il est attribué à lui-même dans un « Congo imaginaire ». A l’instar de Jean de Dieu Nguz a Karl-i- Bond, qui affirmait que Mobutu était l’incarnation du mal zaïrois, les sociétaires de l’opposition considèrent Joseph Kabila comme le mal congolais. En vue de l’extirper de l’environnement national, ils ont pris l’engagement d’œuvrer ensemble, par des actions communes, pour lui imposer le respect …

  • 31 juillet

    Libye : Élections en décembre ?

    Sept ans après l’intervention militaire occidentale, la Libye reste plongée dans l’instabilité, avec deux autorités politiques rivales, le GNA à Tripoli, reconnu par la communauté internationale, et un cabinet parallèle dans l’est du pays, soutenu par le maréchal Khalifa Haftar. Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian s’est rendu dans le fief de chacun des protagonistes de l’accord de Paris. Outre M. Sarraj et le président du Conseil d’Etat (chambre haute), Khlaled al-Mechri, à Tripoli, il a rencontré le maréchal Haftar à son QG de Benghazi (est) et le président de la Chambre des représentants, Aguila Salah, à …

  • 31 juillet

    Affaire Benalla : Jalousie politico-policière

    Alexandre Benalla pointe dans une interview au Monde « une volonté d’atteindre le président de la République » à travers lui. Le principal protagoniste de l’affaire commence par assumer « une grosse bêtise » et « une faute ». « Sur ce qui s’est passé après », poursuit-il, « je suis beaucoup plus réservé. Il y avait en premier une volonté d’atteindre le président de la République, c’est sûr et certain. Et je suis le maillon faible, je le reconnais. Et en même temps, il y a énormément de gens qui se frottent les mains en se disant +Ça y est, on s’est débarrassé de lui, il ne va …

  • 31 juillet

    2017, année la plus meurtrière pour les défenseurs de l’environnement

    Pour s’être opposées à des projets miniers, forestiers ou agro-industriels, au moins 207 personnes ont été tuées dans le monde en 2017, année la plus meurtrière pour les défenseurs de l’environnement, selon Global Witness. Ce bilan, publié mardi, est sans doute bien en-deçà de la réalité, souligne l’ONG britannique. Et il surpasse celui de 2016 qui, avec au moins 200 morts, était déjà une année record. Leaders autochtones, rangers chargés de protéger la faune sauvage ou « personnes ordinaires » défendant leur terre ou leur rivière, ces victimes ont été recensées dans 22 pays, à 60% en Amérique latine. Le Brésil a …

  • 31 juillet

    Elikya Mbokolo : Un traitre qui tente de se défendre

    Que de brouhaha, que de vacarme, que de cris d’orfraie, autour de la signature que je viens d’apposer sur l’acte fondateur du Front Commun pour le Congo (F.C.C., en sigle) ! Dans l’ordre des signatures, je suis le numéro 100, sur une longue liste de quelques centaines de personnes, de « partis », associations et divers « mouvements ». Les comptes rendus de la presse kinoise me mettent systématiquement en n°1, devant les ténors et détenteurs du pouvoir actuel ! Vive la soi disant « objectivité de la presse congolaise ! Si j’étais vaniteux – Que les dieux m’en préservent !- j’y trouverais une sorte …

  • 31 juillet

    RDC : « Kabila » n’a apporté aucune réponse aux attentes du peuple congolais

    Dans une conférence de presse qu’il a donnée au Palais du peuple, le sénateur Florentin Mokonda Bonza, candidat malheureux à la présidentielle de 2006, a soutenu que Joseph Kabila n’a apporté aucune réponse aux attentes du peuple congolais. Selon lui, le Chef de l’Etat devait impérativement se prononcer clairement sur son avenir politique. En d’autres termes, Florentin Mokonda Bonza, comme plusieurs autres acteurs politiques de l’Opposition, pense que le Raïs devait donc déclarer, soit qu’il sera candidat à sa propre succession, soit qu’il ne postulera pas. Et le fait de ne l’avoir pas dit, a « amplifié la confusion autour …

  • 31 juillet

    Présidentielle : Cardinal Monsengwo en lice ?

    Le cardinal Monsengwo Pasinya, 78 ans, figure emblématique de la puissante Eglise catholique rd-congolaise et du Vatican, va-t-il abandonner ses charges ecclésiastiques et concourir à la magistrature suprême en République Démocratique du Congo (RDC) ? Les animateurs de la DCUD estiment que Mgr Monsengwo est la personnalité la mieux indiquée pour tenir les rênes de la RD-Congo et à même d’asseoir un large consensus autour de lui. Du coup, le même vendredi, la DCUD est passée de la parole aux actes, initiant une pétition dont le but est de ne laisser au cardinal une alternative autre que celle de présenter …