samedi , 14 décembre 2019
Accueil / Afrique / Retour de Bemba : Pourquoi Gemena ?

Retour de Bemba : Pourquoi Gemena ?

Jean-Pierre Bemba Gombo compte rentrer en RDC par le chef-lieu du Sud-Ubangi pour saluer la mémoire de son père Jeannot Bemba Saolona. Il devra y rester encore pendant quelques heures avant de s’envoler pour la capitale. A la presse, le Secrétaire général adjoint du MLC, Alexis Lenga, relayé par Actualité.cd, explique la symbolique de cette escale de Gemena : « Vous vous souviendrez que quand Papa Jeannot Bemba Saolona est décédé, JP Bemba s’est limité à voir son corps à Bruxelles. Il doit voir aujourd’hui là où on l’a enterré. C’est à la porte d’entrée qu’il aura à s’incliner. S’il commence ailleurs, c’est comme si il crachait sur la tombe de son père ».

Le Mouvement de Libération du Congo (MLC) multiplie des réunions pour l’accueil de son leader à Kinshasa pour le mercredi 1er aôut prochain. En attendant, un comité d’accueil restreint a été mis en place pour l’escale du Chairman à Gemena avant Kinshasa.

C’est par Gemena, le chef-lieu du Sud-Ubangi, que Jean-Pierre Bemba compte retourner au pays, après plus de de dix ans d’incarcération à la Cour pénale internationale de La Haye. Le « Chairman » du MLC s’attend à regagner son fief à bord de son jet privé.

A Gemena, « Bayimoto » projette d’aller s’incliner devant le mausolée de son père Jeannot Bemba Saolona.Il devra y rester encore pendant quelques heures avant de s’envoler pour la capitale.

A la presse, le Secrétaire général adjoint du MLC, Alexis Lenga, relayé par Actualité.cd, explique la symbolique de cette escale de Gemena : « Vous vous souviendrez que quand Papa Jeannot Bemba Saolona est décédé, JP Bemba s’est limité à voir son corps à Bruxelles. Il doit voir aujourd’hui là où on l’a enterré. C’est à la porte d’entrée qu’il aura à s’incliner. S’il commence ailleurs, c’est comme si il crachait sur la tombe de son père ».

Alexis Lenga a, par ailleurs, précisé que le programme de Gemena reste « intime ». « Jean-Pierre Bemba va s’incliner et rester en famille, avant de venir à Kinshasa le 1er août ». Le MLC sollicite, à cet effet, une garde permanente auprès des autorités congolaises. Le parti a prévenu les dirigeants de KInshasa de l’itinéraire de M. Bemba entre l’aéroport de N’Djili jusqu’à la cathédrale Notre-Dame de Lingwala, où une messe d’action de grâce est prévue à 17H00 locales.

Entretemps, le MLC a fait savoir le mercredi 25 juillet dernier qu’il sollicitait des autorités congolaises la sécurité. Pour sa Secrétaire générale, Eve Bazaiba, cette démarche est nécessaire pour garantir sa sécurité. « Nous avons sollicité une garde permanente d’une dizaine de policiers. Nous ne voulons pas être accusés d’avoir eu recours à des mercenaires ou des milices », a-t-elle soutenu dans une déclaration relayée par l’AFP et la Libre.be.

Par ailleurs, le MLC affirme avoir averti la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) et la Cour pénale internationale (CPI), dont le parquet a requis cinq ans de prison dans une affaire annexe de subornation de témoins.

Le parti du Chairman attend une foule immense pour ce retour, après 11 ans d’absence. Un véritable défi pour la Secrétaire générale du MLC.

[Emma MUNTU]

A lire aussi

Vérité des urnes : Nous devons évoluer

Martin Fayulu, qui continue à revendiquer la victoire à la présidentielle du 30 décembre 2018, …

Laisser un commentaire