jeudi , 2 avril 2020
Dernières nouvelles
Accueil / Afrique / RDC : Bemba déterminé de remporter l’élection présidentielle

RDC : Bemba déterminé de remporter l’élection présidentielle

Dernière mise à jour, le 2 août 2018 à 01:26

Au cours d’une conférence de presse, à Bruxelles, Jean-Pierre Bemba n’a fait aucun mystère, quant à sa détermination de remporter l’élection présidentielle prévue pour le 23 décembre 2018. Jusqu’à ce jour les candidats principaux déjà annoncés sont Félix Tshisekedi pour l’UDPS, Moïse Katumbi Chapwe pour  » Ensemble « , Jean-Pierre Bemba Gombo pour le MLC, le haut-Fonctionnaire de la Banque Mondiale Noël Tshianyi comme indépendant et Martin Fayulu pour le parti politique ECIDE.

Jean-Pierre Bemba a, pour la première fois, donné de la voix mardi 24 juillet, depuis sa sortie de la prison de la CPI. C’était au cours d’une conférence de presse, à Bruxelles, où il a présenté des documents contenant son programme élaboré à partir de la prison. En attendant d’être fixé sur sa peine dans l’affaire dite de subornation des témoins, le chairman du MLC n’a fait aucun mystère, quant à sa détermination de remporter l’élection présidentielle de décembre prochain.

Cet ancien vice-président de la République a, par ailleurs, affirmé qu’il a, l’expérience dans la gestion de l’Etat et le secteur de la sécurité, avant de préciser qu’il serait prêt à se désister au profit de celui qui sera choisi dans l’Opposition comme candidat commun.

 » Bien sûr si ce n’est pas moi, je soutiendrai le candidat qui sera désigné par l’Opposition. Je compte rentrer au pays pour rencontrer les autres leaders de l’Opposition. Nous n’avons pas le droit, pour ce pays et pour son peuple de nous diviser. Va-t-on aller en ordre dispersé en vue de perdre ? Je lutte pour une candidature unique de l’Opposition. Celui qui sera le mieux à même de défendre les couleurs de l’Opposition, nous allons le soutenir « , a-t-il déclaré.

 » Si nous voulons le changement dans ce pays, si nous voulons un nouveau régime dans ce pays, nous devons passer une unité, un seul candidat au niveau de l’Opposition. Je milite pour qu’on ait un seul candidat pour l’Opposition », a-t-il insisté.

DE SON RETOUR

Il a précisé, quant à son retour :  » j’ai prévenu les autorités et les Nations-Unies de mon arrivée. J’espère que les choses vont aller dans le sens de l’apaisement. Mon esprit est tourné vers l’avenir de ce pays et l’envie de revoir les miens. On n’a pas beaucoup de temps. J’espère rentrer au pays d’ici au 1er août. J’espère rencontrer les opposants ».

En ce qui concerne la probabilité d’un troisième mandat du président Joseph Kabila, le sénateur congolais n’y est pas allé par quatre chemins.  » Joseph Kabila ne peut plus se représenter. La Constitution est claire et j’ai toujours entendu qu’elle serait respectée. Si ce n’était pas le cas, ce serait un désastre pour le pays « , a-t-il lâché.

Evoquant son séjour en prison, le chef du MLC a avoué : « Evidemment que j’ai changé, j’ai 10 ans de plus, j’ai 10 ans d’une expérience différente. Les 10 ans que j’ai passés en prison m’ont fait réfléchir et m’ont permis de garder le contact avec mon parti. Mon retour au pays est sans idée de rancune ou de vengeance. Je suis tourné vers l’avenir, je ne regarde plus le passé. Je souhaite l’unité. 10 ans, ça change un homme. Ça vous permet de réfléchir sur vous-même. Je ne suis plus le même Jean Pierre Bemba d’il y a 10 ans ».

APPEL A LA MOBILISATION

Pendant ce temps, le MLC poursuit sa campagne de mobilisation. Dans un communiqué signé le lundi dernier par sa secrétaire générale, Eve Bazaïba, le MLC a appelé la population congolaise, particulièrement « les Kinoises et Kinois, à réserver à son leader dont le retour est prévu le mercredi 1er août prochain, un accueil chaleureux dans la paix et l’allégresse ».

A l’issue du troisième congrès du Mouvement de Libération du Congo organisé du 12 au 13 juillet dernier au Centre catholique Nganda, Jean-Pierre avait été désigné candidat à la présidentielle du 23 décembre prochain.

[avec Emma MUNTU]

A lire aussi

RDC : Baisse du taux de croissance économique

Le taux de croissance économique en République démocratique du Congo (RDC) va decrescendo, atteste le …

Laisser un commentaire