samedi , 18 août 2018
Accueil / Afrique / Kampala : La délégation de RDC rentre bredouille

Kampala : La délégation de RDC rentre bredouille

Dernière mise à jour, le 19 juillet 2018 à 11:43

La délégation congolaise, dépêchée à Kampala pour obtenir la libération de 92 pêcheurs, arrêtés avec leurs outils de travail, par la marine ougandaise sur le lac Édouard, est rentrée bredouille, depuis le jeudi dernier. «Nous n’avons pas pu obtenir la libération des pêcheurs arrêtés en Ouganda. On nous a dit que cela nécessite l’intervention de deux pays et il a été convenu que la question sera traitée dans la prochaine réunion prévue le 18 juillet à Kasese qui opposera les délégations de deux pays», a expliqué, ce vendredi, à actualite.cd, représentant des pêcheurs de Kyavinyonge.

La délégation congolaise, dépêchée à Kampala pour obtenir la libération de 92 pêcheurs, arrêtés avec leurs outils de travail, par la marine ougandaise sur le lac Édouard, est rentrée bredouille, depuis le jeudi dernier. Selon Kathembo Kataliko, le représentant des pêcheurs de Kyavinyonge, qui faisait partie de la délégation conduite par le secrétaire exécutif adjoint du gouvernement provincial du Nord-Kivu, ils n’ont pas obtenu la libération de leurs collègues malgré les pourparlers engagés avec les autorités ougandaises.

«Nous n’avons pas pu obtenir la libération des pêcheurs arrêtés en Ouganda. On nous a dit que cela nécessite l’intervention de deux pays et il a été convenu que la question sera traitée dans la prochaine réunion prévue le 18 juillet à Kasese qui opposera les délégations de deux pays», a expliqué, ce vendredi, à actualite.cd, représentant des pêcheurs de Kyavinyonge. «Au sujet des corps qui ne sont pas encore retrouvés, le commandant ougandais vient d’instruire à la marine ougandaise de faciliter aux pêcheurs congolais  d’effectuer des recherches sur le Lac Édouard afin de retrouver nos collègues qui seraient tués le weekend dernier» ajoute Kathembo Kataliko. Jeudi 12 juillet, trois corps des pêcheurs en putréfaction ont été retrouvés sur le Lac Édouard près de la pêcherie ougandaise de Rweshema, avait appris actualite.cd.

[Yassin kombi]

A lire aussi

Le « sadisme esclavagiste » séculaire de l’occident ou le virus de la sadique et perpétuelle « bêtise criminelle » occidentale

Pour ce qui concerne le congo, dès le xvème siècle, le virus de la perpétuelle …

Laisser un commentaire