mardi , 25 septembre 2018
Accueil / Afrique / Afrique Centrale / RD Congo / RDC : Construction d’un Centre sportif de judo à Kinshasa

RDC : Construction d’un Centre sportif de judo à Kinshasa

Le centre sportif de judo dont le coût global est estimé à plus de 13 millions de dollars américains, sera le tout premier gymnase couvert de grande envergure à Kinshasa. Le projet s’inscrit dans le cadre de l’aide non-remboursable du Japon en faveur de la jeunesse congolaise. Il consiste à construire et équiper un grand gymnase couvert, dans l’enceinte du Commissariat général de la Police nationale congolaise (PNC) pour permettre une pratique sereine de judo et des autres arts martiaux.

Au cours d’une cérémonie organisée, lundi 28 mai à Kinshasa, un échange de notes à cette fin a été signé entre l’ambassadeur du Japon en RDC, Hiroshi Karube et le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et Intégration régionale, Léonard She Okitundu.

« Symbole fort d’amitié »

Hiroshi Karube, qui s’est dit honoré de procéder à cette signature d’échange de notes, a souligné les caractères marquants des arts martiaux japonais tels que la fortification du corps, le raffermissement de l’esprit, la maîtrise de soi et le respect d’autrui. Il s’est dit convaincu que ce projet contribuera à la promotion des arts martiaux japonais et au développement de la République démocratique du Congo à travers la formation des jeunes.

Le projet est évalué à la hauteur d’un milliard trois cent quatre-vingt-quinze millions de yens japonais (¥ 1.395.000.000) soit environ treize millions deux cent quatre-vingt mille dollars américains (13.280.000 USD). Le centre sportif de judo sera ainsi le tout premier gymnase couvert de grande envergure à Kinshasa. Il permettra aux pratiquants, non seulement, des arts martiaux japonais mais aussi des autres sports comme le basket-ball et le volley-ball de bénéficier d’un lieu et d’équipements adéquats pour s’adonner sereinement à leurs disciplines respectives.

« Je suis convaincu que ce projet contribuera, à court terme, à promouvoir les arts martiaux japonais, et, à long terme, au développement de la RDC à travers la formation des jeunes », a déclaré l’ambassadeur du Japon en RDC.

Il a, par ailleurs, réitéré l’engagement de son pays à soutenir les sports en RDC, conformément à l’initiative « Sports pour Demain » lancée par le Premier ministre japonais, Shinzo ABE, en vue de promouvoir les sports dans le monde en visant Tokyo 2020.

Il sied de rappeler que, les Jeux Olympiques et Paralympiques se tiendront à Tokyo à l’été 2020. Et le vœu d’Hiroshi Karube est que les sportifs congolais y participent pour porter haut l’image de la RDC. Ainsi, le diplomate japonais espère que ce projet sera achevé avant Tokyo 2020 et deviendra un « symbole fort d’amitié entre la RDC et le Japon ».

[Stanislas Ntambwe]

A lire aussi

RDC : Ce n’est pas l’orient ni l’occident qui viendra sauver le processus électoral

Une délégation de l’Opposition congolaise, a échangé, mardi 18 septembre 2018, avec une délégation de …

Laisser un commentaire