lundi , 17 décembre 2018
Accueil / Élections / Rossy MUKENDI : Héros du peuple

Rossy MUKENDI : Héros du peuple

Les héros du peuple sont immortels. Oui, nous voici dès lors feuilletant, non sans une réelle émotion, doublée d’une insaisissable attitude de révolte, l’album des héros de la démocratie congolaise. C’est bien dans cet album qu’on peut désormais retrouver l’image d’engagement et de détermination de Rossy Mukendi Tshimanga, ce jeune activiste des droits de l’homme, fauché par balle le 25 février 2018. Il se compte désormais parmi les martyrs de la démocratie !

Et, c’est la voix du peuple massé autour de sa dépouille qui a reconnu en ce jeune activiste, l’abnégation à demeurer aux avant-postes d’un combat national, en servant de modèle et de guide aux autres jeunes, pour une mobilisation plus totale et sans concessions dans la défense de l’intérêt commun au Congo.

Vivant, Rossy aura fait preuve de sa résistance pour l’ultime dignité d’un peuple, son peuple, qui se sent mourir les yeux ouverts ! Son combat, il l’a assumé, jusqu’à verser son sang comme semence de la liberté pour un Congo nouveau.

Quelle mort ? Tué, dépouille mortelle confisquée ! Mais l’histoire n’est pas définitivement écrite dans un pays où l’on tue un activiste des droits de l’homme, on en détient le cadavre à la morgue et on ravit le cercueil en route pour l’inhumation. Comme pour dire : même mort, Rossy a continué de faire peur, poussant à un scénario inimaginable, mais qui illustre le départ d’un héros : mise en déroute de ses compagnons par des gaz lacrymogènes, obligeant ces derniers à déposer sur la voie publique le cercueil de Rossy…

Mais en réalité, il s’est agi d’un affront à la figure de ceux qui pensent être les plus forts. Rossy, enveloppé du bleu du drapeau national, sur l’emblématique avenue Triomphale, presqu’en face du Palais du peuple… On a presque eu l’impression de l’entendre crier : « le peuple gagne toujours ».

Et ce peuple, à son tour, inscrit en lettres d’or dans son cœur, le nom de Rossy, pour dire : « tu es vraiment un héros, le héros du peuple ».

A lire aussi

Kashala Bonzola : Après-midi cauchemardesque pour Sanga Balende

Comme dans un conte des fées. Le club de Mbuji-mayi s’est vu humilié devant ses …

Laisser un commentaire