dimanche , 15 décembre 2019
Accueil / Business / RDC : Suspension de l’importation des farines et du sucre blanc

RDC : Suspension de l’importation des farines et du sucre blanc

Suspension de l’importation des farines et du sucre blanc en République Démocratique du Congo (RDC), la Midema et la Sucrière de Kwilu-Ngongo encouragent Jean-Lucien Bussa Tongba, le Ministre d’État au Commerce Extérieur. (1) Brieuc De Pierpont : ‘’Nous tenons, personnellement ainsi qu’au nom de la compagnie sucrière de Kwilu Ngongo, à remercier le Ministre d’État, ministre de Commerce extérieur, pour son implication et sa décision qui était prise ce lundi 30 avril qui porte sur l’arrêté qui vise à interdire les importations de sucre blanc pour une durée de six mois. Cela était essentiel parce qu’il va permettre donc de freiner fortement l’importation dans toute la partie Ouest du Congo. Et nous permet également d’écouler nos stocks. (2) Bruno Oudart, réagissant pour sa part, soutient ceci : ‘’Pour nous aujourd’hui, le Ministre d’État, ministre de Commerce Extérieur a lancé un message fort, un message de soutien auprès des industries locales et aussi auprès des industries qui sont loyales ou fidèles à la RDC et qui travaillent en collaboration avec le Gouvernement pour aider la population. Cette mesure est une bouffée d’oxygène pour nous et donc, on tient aussi à rassurer la population que nous avons la capacité de production de manière à fournir la farine de froment qui est attendue par les consommateurs et donc, les boulangers, et la qualité. 

Ils sont très satisfaits et ils le disent à haute et intelligible voix. Deux hauts responsables dont l’un, de la MIDEMA, et l’autre, de la Sucrière de Kwilu-Ngongo, ont rencontré hier, à Kinshasa, en son cabinet de travail, Jean-Lucien Bussa Tongba, le Ministre d’État au Commerce Extérieur. Au terme des échanges, ils soutiennent notamment, les mesures protectrices prises dernièrement, pour limiter les dégâts et freiner la propension à tout importer de l’extérieur, y compris des farines de froment et du sucre blanc, alors qu’en RD. Congo, la Midema, à elle seule, est capable de procurer satisfaction à toute la demande locale et, même, de pourvoir aux besoins des pays voisins. Tout comme, en ce qui concerne le sucre blanc, la Sucrière de Kwilu-Ngongo, très réputée dans ce domaine, est prête à faire face à toutes les sollicitations aussi bien internes qu’externes.

Au fait, ils sont venus faire part au Ministre du Commerce Extérieur de leur satisfaction face aux mesures prises dernièrement limitant temporairement l’importation des farines de froment et du sucre blanc dans la partie ouest de la RDC.

Pour le Directeur Financier de la compagnie sucrière de Kwilu-Ngongo, Brieuc De Pierpont, ainsi que le Délégué Général de la MIDEMA, Bruno Oudart, ces mesures qui protègent et encouragent l’industrie locale permettront, à coup sûr, de redynamiser leurs produits et d’écouler la grande partie de leurs stocks.

Le Ministre de Commerce Extérieur a, cependant, posé à ses interlocuteurs trois conditions à observer durant cette période, à savoir : maintenir stables les prix à défaut de les revoir à la baisse ; que l’offre ne soit pas inférieure à la demande, pas de rupture de stocks ; que la qualité des produits soit meilleure au risque de voir cette mesure levée.

Brieuc De Pierpont : ‘’Nous tenons, personnellement ainsi qu’au nom de la compagnie sucrière de Kwilu Ngongo, à remercier le Ministre d’État, ministre de Commerce extérieur, pour son implication et sa décision qui était prise ce lundi 30 avril qui porte sur l’arrêté qui vise à interdire les importations de sucre blanc pour une durée de six mois. Cela était essentiel parce qu’il va permettre donc de freiner fortement l’importation dans toute la partie Ouest du Congo. Et nous permet également d’écouler nos stocks. Pour rappel, au niveau de la compagnie sucrière de Kwilu-Ngongo, les stocks que nous avons à l’heure actuelle, avant campagne, sont historiquement hauts. Ce qui veut dire que, dans un souci de bon fonctionnement, nous avons l’obligation d’écouler une grosse partie de nos stocks avant le démarrage de la campagne. C’est pour également permettre de rassurer la population que cette interdiction d’importation ne va, en aucun cas, créer la carence de sucre au Congo. Le sucre de Kwilu sera toujours présent. Il n’y aura pas de rupture de stocks et ce, pour toute l’année 2018, on peut le garantir’’.

Bruno Oudart, réagissant pour sa part, soutient ceci : ‘’Pour nous aujourd’hui, le Ministre d’État, ministre de Commerce Extérieur a lancé un message fort, un message de soutien auprès des industries locales et aussi auprès des industries qui sont loyales ou fidèles à la RDC et qui travaillent en collaboration avec le Gouvernement pour aider la population. Cette mesure est une bouffée d’oxygène pour nous et donc, on tient aussi à rassurer la population que nous avons la capacité de production de manière à fournir la farine de froment qui est attendue par les consommateurs et donc, les boulangers, et la qualité. Tout le monde connaît la qualité de la farine Midema. C’est la meilleure.

Et, nous avons aussi rassuré le Ministre que la qualité sera toujours là, le stock sera là et le prix aussi sera stable’’.

[LPM]

A lire aussi

Vérité des urnes : Nous devons évoluer

Martin Fayulu, qui continue à revendiquer la victoire à la présidentielle du 30 décembre 2018, …

Laisser un commentaire