mardi , 17 septembre 2019
Accueil / Élections / Glissement : Fatshi est devenu le meilleur allié de « Kabila »
Meeting de Félix Tshisekedi à Kinshasa
Meeting de Félix Tshisekedi à Kinshasa

Glissement : Fatshi est devenu le meilleur allié de « Kabila »

Dernière mise à jour, le 3 mai 2018 à 09:45

(…) pour faire avaler la pilule au peuple congolais, le travail de « contestation » est la stratégie choisie : la prétendue opposition concentrera l’attention du peuple congolais sur les débats concernant les préalables requis pour organiser ces élections tels que la fameuse machine à voter, le fichier électoral, le recensement et patati patata… ! Et cette mascarade aboutira en toute logique au nouveau glissement déjà convenu avec « Kabila » depuis bien longtemps. Pour ceux qui ne l’auraient toujours pas remarqué, les Accords de la Saint-Sylvestre offre la primature à « l’opposition » autrement dit, au parti politique le plus représentatif de celle-ci. Le deal est déjà scellé avec la bénédiction de la communauté internationale. Pour tout observateur averti les simagrées de Félix Tshisekedi ne peuvent donc plus camoufler le fait que depuis les accords d’Ibiza dont découlent ceux de la Saint-Sylvestre, il est devenu le meilleur allié de « Kabila » pour pérenniser le régime en place.  Tout le reste n’est que de la poudre aux yeux … Seul le peuple congolais sera le bouclier pour stopper toute cette mascarade et pour récupérer sa souveraineté !

Comme en témoigne les images, les partisans de l’UDPS ont été relativement nombreux à se rendre à cette rencontre. Evidemment dans une ville qui compte plus de 12 millions d’habitants, chacun peut apprécier à sa manière le niveau de mobilisation qui a été réalisée. Là n’est pas notre principale préoccupation !

Car, le plus important à nos yeux est de savoir vers quoi ou vers quels objectifs mène-t-on ces kinois que l’on draine comme des moutons, et qui ont répondu à cette invitation le cœur plein d’espoir. Nous craignons fort que cette fois soit exactement comme toutes les fois précédentes ! En effet, Il ne suffit pas de drainer derrière soit dix mille, cent mille congolais ! Encore faut-il les amener à bon port ! Cela fait plus de trente ans qu’on réuni les foules pour faire pression au régime au pouvoir en vue de monter des enchères, et la nuit venue, on négocie sur le dos du même peuple des accords clandestins pour des intérêts privés ! Car, comme nous le rappelons ici, et au-delà des démentis cinglants qu’on nous débite, un accord secret a bel et bien été conclu entre «Joseph Kabila» et Félix Tshisekedi. L’alerte ayant été lancé par les patriotes à ce sujet et Félix étant sous la pression de ses partisans, il est contraint d’élever plus fort la voix pour mentir encore plus fort en vue de redorer son image aux yeux de l’opinion.Les Congolais doivent se demander sérieusement à quel jeu jouent les prétendus leaders de l’opposition ? Pour qui roulent-ils ? Pour le peuple ? Pour « Kabila » ou pour eux-mêmes ? Il suffit d’observer un phénomène pour déceler le piège que ces hommes tendent au peuple congolais.

En effet, qui peut définir aujourd’hui la configuration réelle de l’opposition ? Tenez ! Il y a deux ans, ces leaders de l’opposition ont quitté « Kabila » et présenté au peuple congolais leur plate-forme appelée G7. Quelque mois après, ils ont créé leur union sacrée à Genval, le « Rassemblement de l’opposition » (Rassop), pour battre «Kabila» aux élections. Quelques mois après, les mêmes leaders présentent en Afrique du Sud leur… plate-forme des opposants congolais « Ensemble », et élisent le Zambien Moïse Katumbi pour …battre «Kabila» aux élections. Mais l’UDPS n’est pas dans la plate-forme ! Cependant, Félix Tshisekedi félicite «son frère Katumbi» ! Quelques semaines après, l’UDPS élit Félix Tshisekedi président de l’UDPS et le proclame candidat aux élections pour …battre « Kabila » aux élections ! A son tour, Moïse Katumbi félicite « son frère » Félix Tshisekedi ! Et cerise sur le gâteau, Gabriel Kyungu et Delly Sesanga du G7 félicitent Félix Tshisekedi et précisent : « nous sommes des alliés » ! Alors question : a-t-on déjà vu deux candidats à la présidence dans un même pays être des alliés politiques sans que l’un ait accepté de céder sa place à l’autre? Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi sont-ils des rivaux, des alliés ou des marionnettes ? Et que dire de leur proximité avec Vital Kamerhe dont tout le monde dénonce aujourd’hui l’accointance avec le même « Kabila » ! Que cache leur jeu ?

Le fanatisme tribal et le goût démesuré de l’argent ne doivent pas nous aveugler ! Les Congolais doivent refuser que les politiciens se servent chaque fois d’eux comme des moutons ou une monnaie d’échange pour négocier leurs intérêts privés et ceux de leurs familles.

Si «Kabila» a fait la cadeau à l’UDPS de tenir son meeting, c’est parce qu’il sait ce qu’il gagne au retour ! L’UDPS ne parle plus dans ses slogans du retour de «Kabila» au Rwanda comme en 2011 ! La duperie a fait son chemin. Les Congolais doivent se faire à l’idée qu’il n’y aura pas d’élections à la fin de cette année 2018. Et pour les préparer à accepter cette pilule, « Kabila » recourt, comme d’habitude, aux politiciens congolais et autres membres de la société civile. «Joseph Kabila» leur fournit donc des arguments à la pelle et c’est à eux de faire le job auprès des congolais pour que bientôt on ne parle plus que de …prolonger les délais !

Mais pour faire avaler la pilule au peuple congolais, le travail de «contestation» est la stratégie choisie : la prétendue opposition concentrera l’attention du peuple congolais sur les débats concernant les préalables requis pour organiser ces élections tels que la fameuse machine à voter, le fichier électoral, le recensement et patati patata… ! Et cette mascarade aboutira en toute logique au nouveau glissement déjà convenu avec «Kabila» depuis bien longtemps. Pour ceux qui ne l’auraient toujours pas remarqué, les Accords de la Saint-Sylvestre offre la primature à « l’opposition » autrement dit, au parti politique le plus représentatif de celle-ci. Le deal est déjà scellé avec la bénédiction de la communauté internationale. Pour tout observateur averti les simagrées de Félix Tshisekedi ne peuvent donc plus camoufler le fait que depuis les accords d’Ibiza dont découlent ceux de la Saint-Sylvestre, il est devenu le meilleur allié de « Kabila » pour pérenniser le régime en place.  Tout le reste n’est que de la poudre aux yeux … Seul le peuple congolais sera le bouclier pour stopper toute cette mascarade et pour récupérer sa souveraineté !

Paris, le 26 Avril 2018

Candide OKEKE

L’ŒIL DU PATRIOTE

A lire aussi

Gouvernement : Un programme ambitieux mais utopique en RDC

Dernière mise à jour, le 16 septembre 2019 à 04:05 Le gouvernement de la République …

Laisser un commentaire