dimanche , 23 septembre 2018
Dernières nouvelles
Accueil / People / Obsèques de Tshisekedi : Prudence. La date n’est pas encore officiellement fixée
Dépouille d’Etienne TSHISEKEDI.
Dépouille d’Etienne TSHISEKEDI.

Obsèques de Tshisekedi : Prudence. La date n’est pas encore officiellement fixée

Un pas décisif vient d’être franchi, avec l’annonce, depuis ce samedi 21 avril 2018, d’un accord de principe entre la famille biologique et politique d’Etienne Tshisekedi et les autorités congolaises, doublement représentées par Henri Mova Sakanyi et André Kimbuta Yango, lors de cet événement organisé dans la salle Tiama, située au 1er niveau de Kin Plazza. Monseigneur Gérard Mulumba, le jeune frère du Sphinx et Jean-Marc Kabund, le Secrétaire Général intérimaire de l’Udps, ont contresigné le communiqué conjoint sanctionnant, au propre comme au figuré, la fin d’âpres tractations secrètes. Ainsi, Etienne Tshisekedi sera-t-il pleuré au Palais du Peuple. Puis, il sera inhumé à N’sele, dans une des parcelles familiales où dans les prochains jours, un mausolée lui sera construit sur fonds de l’Etat congolais qui, en même temps, supportera tous les frais consécutifs au rapatriement ainsi qu’à l’organisation de ses obsèques. Les observateurs appellent à la prudence car la date n’est pas encore officiellement fixée. Donc…

Au-delà d’innombrables divergences sur le rapatriement, les obsèques et l’enterrement de la dépouille mortelle du Sphinx de Limete, Feu Etienne Tshisekedi wa Mulumba, décédé à la Clinique Sainte Elisabeth de Bruxelles, il y a plus d’une année, un compromis a été, enfin, trouvé à l’issue de la signature d’un communiqué conjoint entre le Gouvernement de la RD. Congo, l’Hôtel de ville de Kinshasa, la famille biologique de l’Illustre disparu et la famille politique, celle qui siège sur les hauteurs de la 11ème rue à Limete, au Quartier Résidentiel. A l’ombre de ce dénouement, le Président du Conseil National de Suivi de l’Accord, CNSA et Me Jean Mbuyu, le Conseiller Spécial du Chef de l’Etat en matière de sécurité ont dû, certainement, s’investir dans la facilitation de ce dossier qui n’a que trop duré.

Décédé, il y a 14 mois et 2 semaines, depuis le 1er février 2017, le lider maximo de l’opposition RD. Congolaise, sera, enfin, inhumé sur le sol de ses ancêtres, dans l’enceinte d’une résidence familiale à N’sele, conformément à ce communiqué dont le contenu a été dévoilé, ce jour-là, par Monseigneur Gérard Mulumba, le jeune frère d’Etienne Tshisekedi, dans la salle Tiama de l’Immeuble Plazza, à la Gombe.

Il convient de préciser que le Gouvernement y a été représenté par le Vice-Premier Ministre en Charge de l’Intérieur et Sécurité, Henri Mova Sakanyi et le Gouverneur André Kimbuta Yango. Tandis que Mgr Gérard Mulumba a été le représentant de la famille biologique de Feu Etienne Tshisekedi et Jean-Marc Kabund a signé au nom de la famille politique UDPS dont l’Illustre disparu est le principal Géniteur. L’implication du Président du Conseil National de Suivi de l’Accord de la Saint Sylvestre, l’opposant Olenghankoy Joseph, et du Conseiller Spécial du Chef de l’Etat en matière sécuritaire, Jean Mbuyu, s’est avérée effective, lors de la médiation qui a concouru à l’harmonisation des vues.

Résolutions

L’Etat Congolais prendra en charge tous les frais liés à l’organisation des obsèques de l’Ancien Premier-Ministre, Feu Etienne Tshisekedi. En ce qui concerne l’organisation proprement dite, une Commission spéciale chargée de l’organisation des funérailles est instituée. C’est, en effet, le Vice-Premier Ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité qui la préside, d’ores et déjà. Ce dernier sera, pour ce faire, secondé par un représentant de la famille biologique et celui de la famille politique. Dans sa configuration, cette Commission est composée de 9 membres dont trois délégués du Gouvernement, à savoir, le Ministre de l’Intérieur, le Ministre des Finances et le Gouverneur de la ville de Kinshasa. Trois représentants de la famille biologique de l’Illustre disparu et trois délégués de l’UDPS. C’est le Palais du Peuple qui constituera le lieu d’exposition de la dépouille pour les recueillements ainsi que les hommages officiels et populaires qui prendront 48 heures. Les parties signataires ont convenu qu’un avion spécial sera dépêché à Bruxelles pour ramener la dépouille de l’Illustre disparu à Kinshasa, avant son inhumation dans la concession familiale située dans la commune de la N’Sele. Bon gré malgré, le temps et les enjeux, les parties signataires du communiqué conjoint clament que le programme ainsi convenu et rendu public, samedi 21 avril dernier, sera exécuté sans failles et, en principe, de bonne foi.

Appel pathétique

Les parties signataires du communiqué conjoint invitent toutes les forces politiques et sociales ainsi que toutes les couches sociales de la population RD. Congolaise à observer, conformément, aux coutumes locales, en pareilles circonstances, une trêve politique. D’où, toute récupération politique par les propos, gestes et actes de nature à perturber l’organisation harmonieuse de ces funérailles est, dorénavant, proscrite.

Obsèques du défunt Etienne TSHISEKEDI : COMMUNIQUE CONJOINT

Dans le cadre de l’organisation effective des obsèques du défunt Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, le Gouvernement de la République, la famille biologique de l’illustre disparu et le parti politique UDPS dont il fut Président National, s’étaient réunis le mardi 23 mai 2017 ,sous la direction du Vice-premier Ministre de l’intérieur et sécurité, en son cabinet de travail.

Le 03 mars 2018, les pourparlers ont été relancés entre les parties sus-évoquées avec la facilitation du président de CNSA accompagné du conseillé Spécial du Chef de l’état en charge de sécurité.

Les parties ont convenu ce qui suit :

S’agissant des moyens à mettre en œuvre

L’Etat congolais prendra en charge tous les frais relatifs à l’organisation des obsèques de l’ancien Premier Ministre.

Quant à l’organisation proprement dite des obsèques

Une commission spéciale chargée de l’organisation des funérailles est mise en place. Elle est présidée par le Vice Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité, secondé par un représentant de la famille biologique et celui de la famille politique.

La Commission est composée de neuf (9) membres dont :

Trois (3) délégués du Gouvernement que sont : le Ministre de l’Intérieur, le Ministre des Finances et le Gouverneur de la ville de Kinshasa.

Trois (3) délégués de l’UDPS.

Le Palais du peuple a été retenu comme lieu d’exposition de la dépouille pour les recueillements ainsi que les hommages officiels et populaires qui prendront environs 48 heures.

Un avion spécial sera dépêché à Bruxelles pour ramener la dépouille et les membres de la famille s’y trouvant. Le corps est attendu à Kinshasa à une date qui sera fixée ultérieurement.

Les trois (3) parties ont convenu du lieu ou reposera le corps de l’illustre disparu, dans la concession familiale située dans la commune de la N’sele.

Les parties invitent toutes les forces vives politiques et sociales ainsi que toutes les couches sociales de la population congolaise à observer, conformément à nos coutumes en pareilles circonstances, une trêve politique. A cet effet, tous éviterons toutes récupération politique par les propos, gestes et actes de nature à perturber l’organisation harmonieuse de ces funérailles.

Le programme ainsi convenu et publié sera exécuté sans failles et de bonne foi par toutes les parties signataires du présent communiqué conjoint.
Fait à Kinshasa, le 21 avril 2018

Pour le Gouvernement

Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité

Henri MOVA SAKANYI

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa

André KIMBUTA YANGO

Pour l’UDPS

Le secrétaire Général

Jean-Marc KABUND A KABUND

Pour la famille biologique

Mgr Gérard MULUMBA

A lire aussi

Irak : La colère ne retombe pas contre la corruption

Bassora, ville pétrolière du sud irakien théâtre de manifestations meurtrières contre la corruption la semaine …

Laisser un commentaire