vendredi , 23 août 2019
Accueil / Politique / RDC : Les congolais exhortés à s’approprier le récent appel du pape aux jeunes

RDC : Les congolais exhortés à s’approprier le récent appel du pape aux jeunes

Le véritable appel du pape François à la résistance lancé à l’occasion de la messe du dimanche des Rameaux ce 25 mars 2018 aux jeunes délégués des conférences épiscopales de tous les continents, participant aux travaux du pré-synode de ne pas rester silencieux, mais de  » crier  » est marqué par des temps forts notamment la réponse de Jésus Christ aux pharisiens d’hier et de tous les temps et la prise de décision. Dès lors que devient le rôle des jeunes congolais dans ce contexte de grave crise de légitimité politique du pouvoir en place? Décryptant le message du pape François ,ce qui apparaît comme interrogation aujourd’hui, est-ce que les jeunes congolais pourront ils davantage saisir ce cadre de pensée et d’action pour l’alternance pour dégager Kabila et sa clique mafieuse ? Nous estimons que l’appel à la résistance du pape ne doit pas rester en carafe et il est important de s’approprier cet appel qui arrive au moment où le Collectif laïc de coordination n’est pas resté scotché à sa noble mission en tant que société civile engagée et il a gagné plus de crédibilité que les partis politiques plongés dans des querelles intestines de leadership ou de repositionnement .

Dans ce message le pape n’a pas hésité à insister : « S’il vous plait , s’il vous plait, décidez-vous avant que ce ne soient les pierres qui crient « . Le plus grand intérêt que le souverain pontife accorde à la jeunesse ne laisse plus à démontrer et tout comme pour tous les démocrates du monde entier qui tentent à répondre aux demandes sociales des jeunes . Certes tous ne font pas peu de cas sur la place des jeunes dans l’espace politique et les lieux publics. Aujourd’hui les jeunes sont dans une triple posture : acteurs, ressources et enjeu principal des manifestations sociales. D’ailleurs face à la mondialisation dans tous ls pays ,les jeunes s’acharnent à se conformer au temps et le contexte particulier des mass- media renforce cette dynamique de prise en compte de leurs responsabilités sur cette planète.

Dans la situation globale de la Rdc l’appel du pape arrive à point nommé. Si les jeunes restent silencieux,  » les pierres crieront ». Le pape a lancé : » Chers jeunes, la joie que Jésus suscite en vous est un motif de gêne et d’agacement pour certains qu’un jeune joyeux est difficile à manipuler …Faire taire les jeunes est une tentation qui a toujours existé . Il y a de nombreuses manières de rendre les jeunes silencieux et invisibles. De nombreuses manières de les anesthésier et de les endormir pour qu’ils ne fassent pas de bruit, pourqu’ils ne s’interrogent pas et ne se remettent pas en question. ». Et de poursuivre :  » Il nous est bon d’entendre la réponse de Jésus aux pharisiens d’hier et de tous les temps ( Luc 19,40). Chers jeunes, c’est à vous qu’appartient la décision de crier et c’est à vous de ne pas rester silencieux « . Evidemment nous nous rangeons à la résistance du pape puisque la réponse des jeunes congolais face aux grands défis qui les attendent notamment sortir de la spirale de pauvrété , de l’alternance politique et de l’Etat de droits est vivement attendue dans les jours qui viennent.

Cette fois le surgissement des jeunes congolais sur la scène politique et dans les futures grandes manifestaions lors les prochains mois sera consécutif des effets combinés de la dégaration de la situation sécuritaire, des arrestations arbitraires et surtout des frustrations économiques et sociales. Les dernières répressions de la part de la police et de l’armée n’ont fait qu’accentuer la prise de conscience ches les jeunes congolais surtout catholiques face à la logique de la barbarie, de la prédation de certains déséquilibrés à la tête des grandes institutions de l’Etat. Ces jeunes qui sont les exclus de la redistribution clientéliste et condamnés à la misère doivent passer à l’offensive en s’appropriant l’appel du pape qui est d’une résonnance forte dans ces moments trop graves en Rdc.

Aux jeunes congolais nous les exhortons tous d’opter pour une sérieuse posture d’acteurs politiques en cette période pré-électorale. Vous qui souffrez de pauvreté,du despotisme et de clientélisme sauvages, faites dégager Kabila même si son déclin est irreversible . Le changement des élites mafieuses au pouvoir est un impératif majeur si nous voulons reconstruire un nouveau pays avec des nouveaux acteurs . Le glas a sonné pour que les jeunes congolais oeuvrent dans des structures de sociétés civiles plus crédibles aujourd’hui que certains politiques pour chasser Kabila. Vive la jeunesse congolaise.

[Professeur Florent Kaniki]

A lire aussi

PALU : C’est la guerre entre Lokondo et Lugi

Le regroupement politique « Palu et Alliés » traverse une zone de forte turbulence. À …

Laisser un commentaire