dimanche , 20 octobre 2019
Accueil / Afrique / Afrique Centrale / RD Congo / Le signe éclaireur de la libération du Congo

Le signe éclaireur de la libération du Congo

Dernière mise à jour, le 22 mars 2018 à 01:43

A peine nous finissions de nous forcer de vous faire comprendre la situation[i] de la République Démocratique du Congo au regard de la prophétie de Mfumu Kimbangu de 1921 que, pour vous confirmer de la véracité du processus de cette libération du Congo, le Congo, notamment à Nkamba où repose le mausolée de Kimbangu Diantungunua, a été le théâtre d’une scène astrologique inouïe : une éclipse solaire spectaculaire

En effet au premier jour du mois de Mars 2018 apparait dans le ciel de Nkamba et visible partout dans le Bas Congo, à Boma et même à Kinshasa ce que l’on peut appeler éclipse solaire mystère.

Imprévu dans l’observatoire des astres, il se distingue des éclipses connus par l’illumination du soleil au centre comme si rien n’a couvert le soleil au passage de la lune. Aussi par la présence de sept boules teintes de rouge tout autour entre la limite de la circonférence du soleil couvert et celle éclairée au centre. Ne trouvez-vous pas curieux que pour un phénomène très particulier comme celui-ci, les médias du monde ne s’y intéressent point directement ? Eh bien oui, Ces médias ont deux raisons pour ne pas en faire échos : non seulement ils ne peuvent pas fournir une explication qui tienne debout mais aussi ils sont poussés à ne pas attirer beaucoup d’attentions vers où l’Elite mondiale dirigeante qui les oriente, a le regard discrètement tourné. Pour notre part, nous tenterons encore une fois de vous l’expliquer conformément à cette même prophétie de 1921.

Mais avant cela remarquez qu’après l’apparition de cette éclipse-mystère, beaucoup de ces pays étrangers impliqués (politiquement ou militairement) au Congo se sont précipités d’envoyer qui ses troupes, qui ses drones ou ses bateaux de guerre en direction du Congo s’ils n’ont pas fait d’autres déclarations politiques que nous jugeons de récupération. Et même le pape ne se dérobe pas de cette logique de diversion du peuple congolais. La MONUSCO qui, longtemps restée amorphe veut s’agiter lorsque l’Angola et le Congo voisin entrent en ébullition. Ouvrons ici une parenthèse : Si seulement ces deux pays frères ci-haut pouvaient savoir qu’avec la RDC, ensemble nous serons la grange puissance… Ils agiraient en conséquence. Et les autres pays d’Afrique au Sud du Sahara devraient apprendre à ne pas scier sur la planche qui servira demain de leur dernière demeure. Nous fermons la parenthèse. Ils savent qu’il y a de changements importants qui sont sur le point d’arriver au Congo dont ils ne sont pas acteurs. Ils ne savent pas comment ça va arriver mais prennent position en essayant de faire les sympathisants des Congolais alors qu’ils sont toujours du côté des oppresseurs de nos populations. Ils cherchent à se positionner, usant de malices et séductions pour ceux qui leur prêtent oreilles aux fins de se prévaloir de quelque chose sur le déroulement de la situation. Ces positions sont prioritairement pour empêcher par tous les moyens que ces changements positifs que nous attendons en RDC n’interviennent pas. Pour nous fixer des idées, analysons la dernière déclaration commune des ambassadeurs américains et anglais dans laquelle ils s’opposent à une transition sans Hyppolite Kanambe puis du silence des autres qui s’ensuit pour signifier leur consentement.

Chers compatriotes Congolais, recapitulant en caractère majuscule, nous ne cessons de vous dire que le changement qui vient n’est pas l’œuvre des américains ni des européens. Ils ne peuvent pas l’empêcher et c’est irréversible. Ils cherchent à se positionner. Ce changement est en notre faveur. Sans nous sous-estimer, sans la moindre préoccupation de chercher un support ou un parapluie étranger, nous avons tout ce qu’il nous faut pour accompagner ce changement qui nous apporte notre libération. Voilà pourquoi nous vous invitons à nous réunir tous comme un seul peuple, sans étiquette politique ou religieux, tous derrière Mfumu Kimbangu Diantungunua comme il le dit en 1921 afin de lui permettre de supprimer toute humiliation dont nous avons été l’objet depuis les temps recules jusqu’à ces jours. C’est lui la lumière au centre de l’éclipse. Prenons donc ses directives par celui qui est en communion avec lui. Celui-ci se reconnait par ces dires depuis un certain temps.

L’éclipse rappelle cependant une mise en garde sérieuse annoncée dans la prophétie. La libération s’acquiert au prix de beaucoup de sang. La prophétie précise que l’arrivée du Roi divin pour la libération du Congo sera meurtrière. En ce temps ajoute la prophétie, tout pays qui osera attaquer le Congo sera englouti. Voici sept figures géométriques peintes en rouge de sang tout autour de la grande circonférence, disons sur toute la surface du monde. Et les Congolais qui en fait irruption n’est pas exclu de ceux qui vont tomber. Les collabos, ceux qui y placent ces étrangers destructeurs en position de préférence, de prédilection, ceux qui méprisent la spiritualité congolaise au profit de celles étrangères qui nous ont été imposées dénudées de tout lien avec nos Ancêtres et de surcroit destructives. Tous ceux qui renflouent leurs armées sont avertis. Des idolâtres également (entendez ceux qui brillent en spiritualité étrangères.)

Maintenant de qui ou de quoi avez-vous peur ? Voici la préfiguration de ce temps comme il nous avait été révélé : Le Congo au temps d’Armageddon (2).

En réalité, ceux qu’on appelle « décideurs du monde » n’ont pas le contrôle de la destinée du Congo. Ils tentent de se forger un schéma par ce que vous leur accordez une certaine importance. Il suffit, en connaissance de ce qui précède, s’en ficher de leur prétention et se placer dans la conformité de la prophétie sous mentionnée pour voir le changement annoncé se réaliser. Autrement, à cause du caractère irréversible de la prophétie, notre sang aura coulé par notre incrédulité avant que vienne ce changement. Notons que tout sauf la libération du Congo a été accomplie dans cette prophétie de 1921. Lisez ou relisez-la pour réaliser que ce n’est pas la libération du Congo qui en souffrira. Et, pour ceux qui travaillent comme nous pour en acquérir, ils savent que bien des paramètres clés sont déjà entrés en jeu et que l’apparition de cette éclipse solaire unique en son genre au-dessus de Nkamba, en RDC, est un grand signe qui veut que dans l’environnement dans lequel nous nous trouvons, il est permis de situer la libération du Congo très prochainement.

Pourquoi le comité organisateur des marches pacifiques suspendrait-il ces marches qui par ailleurs affaiblissent davantage l’autorité de l’état d’occupation s’il n’était pas soumis à la pression de sa haute hiérarchie (ROME), laquelle prétend vouloir l’épanouissement des Congolais ? N’est-ce pas ça une double raison que nous nous assemblions sans injonctions parrainées ? Les Congolais se refuseraient de cautionner ces prétendus leaders qui s’alignent derrière des étrangers dont ils font des promotions pour nous diriger comme si vraiment aucun Fils ou aucune Fille de ce grand pays n’en était capable. En occurrence les cas Leon Lobicz Kengo, Vital Kamerhe Rwakanyasigize, Bizima Karaha, Bisengimana, Ruberwa Azarias, Soriano Moise Katumbi et consorts. On n’est pas moins plus sages quand on pense se débarrasser d’une occupation par voie électorale ou en interchangeant de nationalité de la personne à la tête du pays. Ces Congolais que nous reconnaissons de services devraient aussi être mis de côté. Mais pour nous libérer, nous n’avons pas d’autres choix meilleurs que celui que nous proposons : l’unité Congo-Congolais derrière Mfumu Kimbangu Diantungunua sous l’impulsion de notre spiritualité. Celui-ci exige du courage, d’engagement et du sacrifice sans lesquels la possibilité du rapprochement de notre objectif est quasi retardée.

Je vous remercie.

[Ngubu Matiki]

A lire aussi

Rutshuru : Insécurité depuis plus d’une décennie

L’insécurité au Nord-Kivu est d’origine politique, tribalo-ethnique. Elle est liée à la course au pouvoir. …

Laisser un commentaire