mardi , 19 février 2019
Accueil / Élections / PALU : Aucun document officiel du parti confirme la scission avec la MP de « Kabila »
Kabila rencontre Gizenga à Kinshasa
Kabila rencontre Gizenga à Kinshasa

PALU : Aucun document officiel du parti confirme la scission avec la MP de « Kabila »

Dernière mise à jour, le 20 mars 2018 à 02:34

Adolphe Muzito et Lugi Gizenga ne veulent plus de la Majorité Présidentielle, mais cette fois-ci s’allier avec quelques partis de l’Opposition radicale pour voir comment gagner les élections de décembre 2018. Mais jusque-là, la démarche de ces deux membres de la famille biologique et politique de l’ancien Premier ministre Gizenga Antoine est anarchique. Aucun document officiel du parti, ni même la base n’est informée de cette démarche qui confirme la scission avec la MP. Mais qu’à cela ne tienne, le mariage entre le PALU et la MP est dans sa phase de divorce.

Après avoir convaincu le MLC et l’UNC, le PALU s’attend à d’autres alliances. Mais avant tout, les deux partis déjà consultés n’ont pas voulu laisser l’Udps dans l’isolement. Les dessous des cartes de la rencontre du jeudi 15 mars 2018 au CEPAS Kinshasa, montrent que Bazaïba et Kamerhe ont tenté de convaincre Félix Tshisekedi, président du Rassemblement, de rejoindre cette coalition.

Si au niveau de la plateforme Ensemble pour Katumbi, l’on a déjà un candidat président dont on ne sait pas s’il prendra réellement part aux élections de 2018, l’autre aile de l’Opposition avec l’UDPS, l’UNC et le MLC, une stratégie de ce genre est en gestation. Et les indiscrétions révèlent que c’est Kamerhe qui est à la base de ces négociations pour une candidature unique de l’Opposition, outre celle de Katumbi. Ainsi, l’on ne sera pas surpris de voir les délégués du PALU dans les murs de l’UDPS dans les prochains jours. L’Udps repêchée parce qu’après avoir vu de loin la création d’Ensemble par Soriano Katumbi, et le mariage MLC-PALU-UNC, Limete avait annoncé la création aussi de leur plateforme électorale. Mais avec qui ? Car les grands partis de l’Opposition sont ceux-là même qui ont déjà leur coalition.

Malheureusement, enflée d’orgueil, l’Udps de Kabund et Fatshi pense que seul il peut gagner les élections, puisque grand parti de l’Opposition congolaise, bien qu’affaibli par des divisions. Voyons voir la suite, car les alliances se font et se défont.

A lire aussi

RDC : Un audit des comptes s’impose

Le président Tshisekedi doit au préalable procéder à un audit des comptes. Il ne peut …

Laisser un commentaire