Accueil / Business / RDC : « Kabila » en perdition organise une grande arnaque à la taxe sur l’exploitation des ressources minières
"Joseph Kabila" president de RDC
"Joseph Kabila" president de RDC

RDC : « Kabila » en perdition organise une grande arnaque à la taxe sur l’exploitation des ressources minières

Tout ce qui se passe en Rdc donne l’impression que la dégradation des conditions de vie des congolais est inéluctable avec tous ces escrocs mus par un fort relent politique .Malgré l’exploitation et le commerce des matières premières, les congolais , jeunes ou vieillards s’accordent tous aujourd’hui à dire que le pays est malade . Si la même remarque a été faite par des responsables de Culte comme le pasteur François-David Ekofo ou le cardinal Laurent Monsengwo, cela exprime davantage le pendant du déclin d’un régime finissant.Certes face aux nombreux défis de réduction de la pauvreté ou du développement économique, que peuvent espérer les congolais avec cette augmentatioin des taxes sur l’exploitation des ressources minières?

C’est révoltant de constater que cette forme d’acharnement sur le pillage des richesses nationales se renforce davantage en cette période de fin de règne du régime Kabila et il nous revient ici de la décrier et de lancer un appel à la vigilance. Le contexte dans lequel se déroulent toutes ces lois est de  » Tout pourri » et le peuple ne peut pas sortir vainqueur. Les congolais ne sont pas dupes et ils savent bien comment fonctionne cette grande escroquerie. Les arnaqueurs envoyent dans des paradis fiscaux ou transfèrent dans des banques étrangères l’argent des taxes et le trésor public ne perçoit que des montants minimes, car il n’existe aucune traçabilité sur le processus de commercialisation et de transfert des fonds. La bonne gouvernance est bottée en touche. Kabila et tous ces amis de la majorité sont des magouilleurs super experts qui veulent faire croire à la population que c’est la vitrine d’un développement ou des solutions auxquelles est confrontée la Nation. Quel leurre.

D’ailleurs beaucoup d’organisations non gouvernementales accordent une grande attention à cette escroquerie qui se passe ouvertement en Rdc. Ces derniers temps la Gécamines a été pointée du doigt dans une enquête colossale concernant la privatisation des concessions de cuivre. Il y a peu de transparence à la Gécamines à tel point qu’elle apparaît comme un Etat dans l’Etat. Selon le Centre carter entre 2009 et 2014 rien que 5% du pactole des taxes des industries extractives ont été versés dans les caisses de l’Etat. Nous ne saurons nous attarder sur la plupart des rapports qui montrent à suffisance l’organisation d’une gande mafia en Rdc. A maintes reprises nous avons qualifé le président congolais de l’un des plus grands mafieux dans ce monde et l’empire financier qu’il a construit s’enacine sur une vaste escroquerie du siècle.

Paradoxalement l’exploitation des richesses du sous sol congolais est souvent associée à la misère de la population qui sombre davantage dans la pauvreté en Rdc.Des analystes qualifient cette situation de la malédiction des ressources naturelles. Mais que devons nous faire? Nous devons prendre en main notre destin en vainquant la peur pour bouter dehors Kabila et sa pègre. Nous appelons les congolais à la vigilance et dénoncer des stratégies manichéistes que veut mettre en place  » l’Escobar » congolais. Sortir de cette hécatombe n’est qu’uniquement possible qu’en ouvrant la porte d’alternance politique par une nouvelle génération politique.

[Professeur Florent Kaniki]

A lire aussi

RDC : Des doutes quant à la tenue effective des élections à la date prévue

Dans une interview à RFI, le Premier ministre honoraire Adolphe Muzito, a clairement exprimé ses …

Laisser un commentaire