jeudi , 15 novembre 2018
Accueil / Société / Armée et Police / RDC : Crise en Ituri

RDC : Crise en Ituri

Dernière mise à jour, le 8 mars 2018 à 09:49

L’Organisation Citoyenne  » Collectif Sauvons le Congo-Kinshasa  » CSC_Kin en sigle, est affectée de constater que plus le nombre des militaires et des Policiers en mission spéciale s’est élevé, plus la situation sécuritaire de l’Ituri s’aggrave davantage et l’Ituri devient de plus en plus une boucherie humaine comme si rien n’était fait. CSC dénonce l’inefficacité du Gouvernement de la république et l’absence totale de l’Etat dans le Territoire de Djugu en particulier et en Ituri en général; Pour notre organisation, l’inefficacité du Gouvernement de la république et l’absence totale de l’Etat par rapport à cette crise dans laquelle l’Ituri est plongé se justifie par leur manque de professionnalisme puisque les services de sécurité et le Gouvernement qui travaillent avec professionnalisme devaient déjà identifier clairement les assaillants au lieu de stigmatiser les Hema et les Lendu dont certains jeunes de manière isolée sont manipulés par des mains noires encore inconnues pour les transformer en bouc émissaire afin de justifier la crise que connait l’Ituri.

LA SITUATION SECURITAIRE DRAMATIQUE DE L’ITURI : LES EMISSAIRES DE KINSHASA EN ITURI DOIVENT CLAIREMENT IDENTIFIER LES ASSAILLANTS ET NOUS RENDRE COMPTE

L’Organisation Citoyenne  » Collectif Sauvons le Congo-Kinshasa  » CSC_Kin en sigle, une Organisation Citoyenne de la Société Civile de la Province de l’Ituri et travaillant pour la promotion et la défense des Droits Humains est affectée de constater que plus le nombre des militaires et des Policiers en mission spéciale s’est élevé, plus la situation sécuritaire de l’Ituri s’aggrave davantage et l’Ituri devient de plus en plus une boucherie humaine comme si rien n’était fait;

L’Organisation Citoyenne  » Collectif Sauvons le Congo-Kinshasa  » dénonce l’inefficacité du Gouvernement de la république et l’absence totale de l’Etat dans le Territoire de Djugu en particulier et en Ituri en général; Pour notre organisation, l’inefficacité du Gouvernement de la république et l’absence totale de l’Etat par rapport à cette crise dans laquelle l’Ituri est plongé se justifie par leur manque de professionnalisme puisque les services de sécurité et le Gouvernement qui travaillent avec professionnalisme devaient déjà identifier clairement les assaillants au lieu de stigmatiser les Hema et les Lendu dont certains jeunes de manière isolée sont manipulés par des mains noires encore inconnues pour les transformer en bouc émissaire afin de justifier la crise que connait l’Ituri;

Eu égard à ce qui précède,

Attendu que l’Ituri ne doit pas de nouveau demeurer une boucherie humaine et enregistrer des tueries et des incendies après l’arrivée du Ministre de l’Intérieur, de la défense, des affaires humanitaires et du Conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière de la sécurité; l’Organisation  » Collectif Sauvons le Congo-Kinshasa  » formule les recommandations suivantes:

Au Peuple de la Province de l’Ituri et de Djugu en particulier

– Collectif Sauvons le Congo-Kinshasa  » appelle les Ituriens à ne pas se laisser manipuler par quiconque quel que soit la contrepartie et à coopérer avec les services de sécurité et la MONUSCO pour éradiquer ces groupes qui sèment la désolation dans notre Province.

Au Gouvernement de Kinshasa et au Gouvernement Provincial

– Avant de quitter l’Ituri: D’identifier clairement les assaillants et de dire publiquement aux Ituriens par la presse qui sont ces assaillants qui ont comme mission d’incendier et de massacrer les Ituriens en transformant l’Ituri en cendre et en une boucherie humaine;
– Avant de quitter l’Ituri: Que cette mission mixte Présidence, Gouvernement central et Gouvernement Provincial mettent totalement fin à cette crise avant la rentrée de ceux de Kinshasa;
– Que justice soit faite pour ceux qui sont aux arrêts à la Police et présentés à l’Ex Vice Premier Ministre.

Enfin, l’Organisation  » Collectif Sauvons le Congo-Kinshasa  » reste inquiète puisque la fin de cette mission sans rendre compte aux Ituriens pour savoir qui sont réellement ces assaillants et sans mettre fin à cette crise en les laissant dans le sang, les Ituriens risqueront de croire que pour Kinshasa ces assaillants restent un secret et qu’il ne veut pas les éradiquer: Un délaissement qui risquera d’amener les Ituriens à crier à la complicité du Pouvoir et de se prendre en charge alors que pas à l’ordre du jour pour notre organisation;

Fait à Mahagi, le 06 Mars 2018

POUR LE  » COLLECTIF SAUVONS LE CONGO- KINSHASA, »
Maitre MOKILI MUNGUNUTI David
Directeur Exécutif et Avocat

A lire aussi

Après Genève : Quelle crédibilité pour Vika et Fatshi devant la communauté internationale ?

Il faut dire qu’à l’espace de 24 heures, Félix Tshisekedi a fait un virage spectaculaire. …

Laisser un commentaire