Archives journalières : 27/02/2018

février, 2018

  • 27 février

    Drones : Le savoir-faire africain

    William Elong, 25 ans, vient de créer les tout premiers drones « made in Cameroun ». Il n’est diplômé ni en informatique ni en robotique, mais titulaire d’un seul MBA acquis en France. Aujourd’hui, à la tête d’une dizaine de personnes, il réfléchit aux technologies de demain, dans son atelier de Douala. Il est peut-être l’Elon Musk africain de demain: William Elong, 25 ans, vient de créer les tout premiers drones « made in Cameroun » et a de grandes ambitions pour sa jeune startup. Il n’est diplômé ni en informatique ni en robotique, mais titulaire d’un seul MBA acquis en France. Aujourd’hui, à …

  • 27 février

    Soudan du Sud : Faim extrême

    Dernière mise à jour, le 1 mars 2018 à 12:53 En janvier 2018, 5,3 millions de personnes, soit 48% de la population sud-soudanaise, étaient en situation d’insuffisance alimentaire et classées dans les trois niveaux supérieurs de l’échelle IPC, le critère le plus utilisé pour classifier la sécurité alimentaire. Ce chiffre est en hausse de 40% sur un an, selon ce rapport présenté par trois organisations des Nations unies, le Fonds pour l’enfance (Unicef), le Fonds pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM). En 2017, le Soudan du Sud avait connu entre février et juin quatre mois …

  • 27 février

    Rossy MUKENDI : Meurtre sur ordonnance

    Photo du major Carine Loseko qui a froidement abattu Rossy Mukendi a Kinshasa

    Dernière mise à jour, le 11 mai 2018 à 01:51 Cette femme sorcière, c’est le major Carine Loseko qui a prémédité et exécuté froidement le combattant-révolutionnaire Rossy Mukendi, et ce avant même le début de la manifestation programmée par le Comite Laïc de Coordination (CLC) le 25 février 2018 et soutenue par le Haut Clergé Catholique, notamment par le Cardinal Laurent Monsengwo. Elle doit expliquer à la justice populaire pour dire au peuple congolais qui lui avait donné l’ordre de tuer Rossy Mukendi, car elle le connaissais et avait meme cité nommément son nom avant de tirer à bout portant …