mercredi , 23 mai 2018
Accueil / Élections / Marche pacifique : UDPS limete décale son Congrès pour soutenir l’Eglise

Marche pacifique : UDPS limete décale son Congrès pour soutenir l’Eglise

L’opinion devra prendre son mal en patience avant de voir le couronnement d’un successeur au lider maximo à l’Udps. Initialement prévu du 26 au 27 février, le congrès de cette Udps, dite authentique, a été décalé. Lundi, en effet, Augustin Kabuya, voix autorisée de l’Udps/Limete, a annoncé les couleurs à la presse, livrant, de ce fait, la raison de cet ajournement. Laquelle ? La réponse tient en quelques mots : la marche programmée par le CLC le 25 février. «Nous avons jugé bon de décaler pour que tous nos militants et toutes nos militantes puissent soutenir l’action programmée par nos amis du CLC, comme cela était la démarche de Feu Dr Etienne Tshisekedi de son vivant», précisait le porte-parole de la fille aînée de l’Opposition.

Le rendez-vous était attendu. C’était, à tout dire, l’un des grands événements scrutés à l’horizon dans l’opinion et inscrits, par ailleurs, dans les agendas pour fin février. Hélas ! L’opinion devra prendre son mal en patience avant de voir le couronnement d’un successeur au lider maximo à l’Udps, l’aile dite dure menée par les Kabund, Félix Tshisekedi et autres caciques se voulant héritiers patentés d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba dont la dépouille mortelle, une année après, séjourne au Royaume de Belgique. Initialement prévu du 26 au 27 février, le congrès de cette Udps, dite authentique, a été décalé. Lundi, en effet, Augustin Kabuya, voix autorisée de l’Udps/Limete, a annoncé les couleurs à la presse, livrant, de ce fait, la raison de cet ajournement. Laquelle ? La réponse tient en quelques mots : la marche programmée par le CLC le 25 février. «Nous avons jugé bon de décaler pour que tous nos militants et toutes nos militantes puissent soutenir l’action programmée par nos amis du CLC, comme cela était la démarche de Feu Dr Etienne Tshisekedi de son vivant», précisait le porte-parole de la fille aînée de l’Opposition. A quand donc le congrès ? Kabuya fixe rendez-vous avec l’opinion pour la première semaine du mois de mars, sauf imprévu.

Héritage disputé

Bien avant la convocation par l’Udps/Limete d’un congrès pour élire, entre autres, un successeur à Etienne Tshisekedi, Bruno Tshibala, l’actuel Premier ministre, bien avant, à l’issue d’un congrès dit de l’Udps s’est vu désigner Président du Parti. Ce ne sera qu’après, pour éviter le cumul des postes prohibés par la Constitution, qu’il désignera Tharcisse Loseke à sa place pour se faire Autorité morale. Loin de lui, Valentin Mubake tempête pour reprouver ce qu’il qualifie en substance d’Udps Katumbiste, celle de Limete, et l’Udps Kabiliste donc pro-pouvoir, celle coiffée haut la main par Tshibala. Ainsi, l’héritage du sphinx de Limete que veut désormais réclamer, après élection, le tout prochain heureux élu du congrès à tenir à la onzième rue se trouvera désigné héritier d’un héritage disputé.

Contours déterminés

Toutefois, les dés sont jetés pour la tenue dudit congrès. D’ailleurs, les projections et prospections de la commission ayant tablé sur l’organisation de ces assises a, depuis belle lurette, rendu le tablier et la liste de recommandations ainsi que des prévisions validées du reste par la hiérarchie. Ainsi, près de 600 personnes venues tant du Congo profond que de la diaspora sont attendus. Le budget est estimé à de centaines des milliers de dollars Usd. Le lieu ? La permanence. Seule reste, la convocation et la tenue proprement dite du congrès.

Quoique la candidature de Félix Tshisekedi soit la seule à être médiatisée jusque-là, les enregistrements de candidature, malgré le report, serait en cours. Qu’à cela ne tienne, pour bien d’analystes, un Tshisekedi devra remplacer un autre. La messe est quasiment dite avant de se tenir en mars. A tout prendre, ce rendez-vous ne va que formaliser les choses.

Reporter pour lutter

«Notre congrès, prévu pour le 26, est reporté pour le début du mois de mars. C’est suite aux manifestations programmées par nos amis de CLC [Comité laïc de coordination», a justifié Augustin Kabuya. Et d’ajouter dans les médias : «« Il est question de mobiliser la base pour la marche programmée le 25 février par les laïcs. On a reporté le congrès pour le mois de mars, la date vous sera communiquée dans un communiqué.»

CLC-Udps même lutte

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, aux côtés de ses paires du Rassop/Limete, soutient de plein pied les activités de rue appelées par le Comité Laïc de Coordination. Qui, à tout prendre, consiste à exiger de la part du pouvoir l’application intégrale de l’Accord de la Saint Sylvestre dans ses volets décrispation et mesure de confiance afin, qu’au finish, avant la fin de l’année en cours, qu’il y ait des élections inclusives et consensuelles. Jusque-là, les tandems Pouvoir-CENI et Opposition-Eglise Catholique avec le CLC comme fer de lance n’arrivent à tomber d’accord sur un terrain d’attente. Remarquez, la rue n’est pas le bon lieu pour des consensus. Soit ! Le report du congrès de l’Udps laisse transparaître que cette formation politique sera très engagée aux côtés des laïcs pour battre le pavé ce 25 février.

[La Pros.]

LE MR SOUTIENT LE CONGRÈS DE L’UDPS

Dans un communiqué de presse portant n°007/MR/SG/2018 remis à la presse, le Mouvement pour le Renouveau, parti politique dirigé par le Député National Clément Kanku Bukasa wa Tshibuabua, soutient totalement le Congrès de l’UDPS qui sera organisé, sauf changement de dernières minutes au mois de mars prochain à Kinshasa. Selon ledit communiqué signé par Me Lucien Ingole Isekemanga, Secrétaire Général du parti, le MR estime que la tenue de ce congrès mettra fin à toute confusion et à pérenniser le combat politique d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, décédé le 1er février 2017 à la Clinique Sainte Elisabeth à Bruxelles et dont le corps n’est ni enterré, moins encore rapatrié. Ci-dessous, l’intégralité du communiqué de l’UDPS.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N°007/MR/SG/2018 DU 10 FÉVRIER 2018

Le Mouvement pour le Renouveau, en sigle MR, parti politique dirigé par l’Honorable Clément Kanku Bukasa wa Tshibuabua, Président National, suit avec beaucoup d’intérêt l’organisation du congrès du véritable Union pour la Démocratie et le Progrès Social, en sigle UDPS, qui sera convoqué prochainement à Kinshasa. Nous voulons croire que ce congrès mettra fin à toute confusion entretenue par certains milieux et permettra à ce poids lourd de l’opposition en République Démocratique du Congo à pérenniser le combat politique du Père de la démocratie, Feu Dr Etienne Tshisekedi wa Mulumba d’heureuse mémoire, de voir un jour l’Etat de droit s’installer dans notre pays.

Le Mouvement pour le Renouveau, souhaite bonne chance au futur Président du Rassemblement, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à qui nous lui rassurons de notre disponibilité à œuvrer pour l’alternance démocratique tant souhaité par notre peuple.

Par ailleurs, le Mouvement pour le Renouveau s’inquiète de l’état de santé de l’Honorable Gérard Mulumba dit GECOCO qui s’est sensiblement détérioré ces derniers jours suite au manque de soins appropriés, c’est pourquoi, nous demandons aux autorités compétentes de faciliter son évacuation vers l’étranger pour une meilleure prise en charge.

Fait à Kinshasa, le 10 février 2018

Me Ingole Isekemanga Lucien
Secrétaire Général
Mouvement pour le Renouveau

A lire aussi

RDC : Des doutes quant à la tenue effective des élections à la date prévue

Dans une interview à RFI, le Premier ministre honoraire Adolphe Muzito, a clairement exprimé ses …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer