mercredi , 23 mai 2018
Accueil / Société / Guerres et conflits / Répressions, souffrances… des Congolais : Lettre ouverte au président « Kabila »
Obsèques d'un manifestant tue par les mercenaires de "Joseph KABILA".
Obsèques d'un manifestant tue par les mercenaires de "Joseph KABILA".

Répressions, souffrances… des Congolais : Lettre ouverte au président « Kabila »

En cette phase primaire de changement de civilisation, ce pays cesse de porter le nom luciférien dit la  » République Démocratique du Congo « . Elle porte dorénavant le nom de la  » République Théocratique du Congo « . Je dis bien : En ma qualité de Sacrificateur qui proclame l’abolition pure et simple de la civilisation Luciférienne qui a eu cours dans ce pays depuis sa fondation, le nom que porte ce pays, la  » République Démocratique du Congo  » change pour la  » République Théocratique du Congo « . Mais cela ne suffit pas pour mettre fin à tous les désastres qui font souffrir énormément les Fils et Filles de ce pays. Il faut également décréter la tenue du Sommet de restauration du pays qui va permettre à ceux qui en ont le sacerdoce, à la fois de nettoyer les Fils et Filles de ce pays de crimes commis par les ancêtres. En même temps de purifiés complètement leurs institutions et leurs patrimoines des tous les embargos ou blocages spirituels qui freinent leur avancement. Par la suite, il faut établir le Gouvernement de la restauration du pays qui doit avoir deux Primatures : Une Primature chargée de la gestion des affaires courantes comme cela est en vigueur aujourd’hui. Et une autre Primature chargée de l’application du Plan décennal du Progrès Simultané, dont l’objet est d’enrayer de façon extra rapide la misère du peuple sur tous les plans, en même temps de rattraper tous les retards que la nation a accumulés depuis l’indépendance nationale. Ci-dessous, l’intégralité de cette lettre ouverte au président Congolais

A Son Excellence JOSEPH KABILA KABANGE, Le Quatrième Président de la République Démocratique du Congo.

De la part du Prince KIBEGO NABUVIRA NJANGAMWITA, Mujumbe wa Uamusho, le Messager du Réveil, de Restauration de la Nation et de Distribution des héritages désolés.

Excellence Monsieur le Quatrième Président,

Excellence, Je m’adresse à vous au nom de l’Éternel Leza que les autres peuples désignent le Dieu d’Abraham, d’Isaac, de Jacob et d’Ismaël. Mes vives salutations et mes meilleurs vœux à votre famille et à vous-mêmes. En Votre Qualité de 4èmePrésident de la République Démocratique du Congo. Et en Votre qualité de Grand Berger, le Berger des Berges de toutes les brebis de l’Éternel qui peuplent ce pays, c’est-à-dire la population dans son ensemble.

Dans la providence, Vous avez accompli votre premier mandant : Le Mandat Démocratique. Il vous reste un autre mandat : Le Mandat Théocratique que tout le monde ne connaît pas encore, qui apporte toutes les bénédictions de l’Éternel Leza promises aux Peuples de ce pays.

Le Peuple souffre énormément de tous les désastres et n’ont point de secours. Les Brebis de l’Éternel de votre pâturage sont complètement à l’agonie. Les agents de l’État sont totalement aux abois. Les soldats sont ravagés par la misère totale et chronique.

Le Pays est complètement en dérive et au bout de l’éclatement.

Même vous, Excellence, vous souffrez beaucoup, car vous n’avez plus la paix avec tout ce qui se passe à votre sujet.

Je suis un des Sacrificateurs de ce Règne Théocratique. Le Sacrificateur que je suis ne règne pas. Il donne l’information de ce qui doit être fait et la formation de ceux qui vont régner et gouverner. Car, il s’agit d’un nouveau genre de règne sur terre, règne révélé par l’Éternel, selon ses promesses aux Fils et aux Filles de ce pays. Règne qui n’a pas de référence dans les annales des sociétés modernes qu’on a sur terre aujourd’hui.

Depuis l’année 2009, j’ai abondamment parlé du Règne théocratique prévu par l’Éternel pour ce pays en donnant les détails précis dans plusieurs Livres inspirés par l’Esprit du Tout Puissant qui se trouvent au Dépôt Légal de la Bibliothèque Nationale située à Gombe. Plusieurs spécialistes d’ici et d’ailleurs considèrent ces Livres comme étant les  » Livres savants qu’aucun rd congolais n’a jamais écrit « .

Dans Votre message de vœux de cette année 2018 : Vous avez  » exhorté  » toutes les familles à  » Garder allumée la flamme de l’espérance « . Vous avez aussi souhaité  » Que l’année qui s’annonce apporte à chacun et à tous paix et espérance d’un avenir radieux « .

En effet,  » la flamme de l’espérance  » et  » un avenir radieux  » pour les Fils et Filles de ce pays, selon les promesses qu’ils ont de l’Éternel, signifie tout simplement : Que tout le monde, sur toute l’étendue nationale, soit délivré de la misère et de la pauvreté qui les déciment depuis toujours. Que ceux qui n’ont pas du tout les moyens de payer les frais médicaux pour eux-mêmes et pour les membres de leurs familles, cette fois-ci auront les moyens de les payer. Que ceux qui n’ont pas d’emploi auront cette fois-ci de l’emploi. Que les massacres de la population soient complètement abolis sur toute l’étendu nationale. Des choses comme ça. Etc.

Or, une telle promesse et si ça n’est une, ne peut pas se réaliser, comme tout autre promesse que vos Prédécesseurs ont données, que les Ministres, les Pasteurs, les Évêques et les Imams donnent à la population depuis toujours. Pour la simple raison que Fils et les Filles de ce pays, sans qu’ils soient au courant, sont frappés de plusieurs embargos spirituels qui les ont entièrement enfermés dans la misère totale et permanente. Lorsque l’Éternel béni une nation, un pays, cela se fait par l’entremise du Grand Berger, le Berger des Bergers, du pays en question. En d’autre terme, par le Chef de l’État, qui départ ses responsabilités élémentaires, est de maintenir agréablement de destin du peuple. Peu importe que ce Chef de l’État soit son serviteur ou pas. Et peu importe que ce Chef de l’État soit Bon ou mauvais.

Autre chose : Il n’appartient pas aux Chefs d’États de connaître les détails concernant les bénédictions de l’Éternel destinées aux peuples qu’ils dirigent. Les Chefs d’États ne sont pas des Confidents de l’Éternel. Sauf lorsqu’ils sont en même temps des Sacrificateurs ou des Prêtres de l’Éternel. L’Éternel révèle Ses choses à Ses Sacrificateurs, Ses serviteurs, qui, à leur tour les révèlent, à la fois à ceux qui doivent les administrer en même temps à ceux qui doivent en bénéficier. C’est comme ça que les choses marchent avec l’Éternel Leza notre Père et notre Dieu. A chacun son ministère. A chacun son sacerdoce. A chacun ses responsabilités.

Excellence Monsieur le Quatrième Président, le Grand Berger des brebis de l’Éternel qui peuplent ce pays.

L’Urgence des Urgences qui s’impose consiste à faire sortir immédiatement le pays dans les mains de Lucifer et le confier sur le champ à l’Éternel Leza. Ce n’est plus une affaire des élections qu’on attend, ni de démocratie qu’on chante pour embrouiller les Hérités des Promesses. La démocratie n’est pas un système de gouvernement érigé par l’Éternel Leza. C’est plutôt un système de gouvernement qui a été érigé par Lucifer Satan le Diable.

Le système de gouvernement de l’Éternel Dieu s’appelle la Théocratie et rien d’autre. Bien que le Diable a lui aussi implanté ses propres Théocraties à travers le monde, la Théocratie de ce pays doit être réelle et originale. Elle doit être une Théocratie Lezaque, pour dire de l’Éternel Leza, notre Père et notre Dieu et non une Théocratie Luciférienne.

Faire sortir immédiatement le pays dans les mains de Lucifer et le confier sur le champ à l’Éternel Leza, c’est une question de changement de civilisation. C’est une question d’indépendance totale et définitive qu’on a longtemps cherchée sans connaître comment cela serait possible.

C’est une question d’abolition de la civilisation Luciférienne pour la civilisation Lezaque. Il n’y a aucune loi ni principe qui peut empêcher cela. Les dispositions de l’Éternel Leza, notre Père et notre Dieu, Celui qui nous donne le souffle de vie, sont suprêmes, absolues et sublimes à toute autre disposition, aussi parfaite qu’elle soit.

L’histoire de ce pays indique que la nation s’est débarrassée de l’ensorcellement de Henry Morton Stanley pour que ses démons cessent de tourmenter le sort du peuple. Ce qu’on a fait, c’était plutôt une œuvre purement charnelle, purement émotionnelle. Car, la nuisance et l’agressivité de ce Gentlemen est demeuré dans le seul objet qui représente la nation et les Fils et Filles de ce pays aux yeux du monde et aux yeux de l’Éternel notre Père et notre Dieu, c’est-à-dire dans LE DRAPEAU qu’il a intelligemment légué aux Fils et aux Filles de ce pays sans qu’ils se rendent compte.

Nous commençons tout à zéro par l’instauration une nouvelle civilisation dans ce pays. Cela veut dire que toutes les choses matérielles, sociales, économiques, politiques, culturelles, spirituelles et religieuses qui ont été faites ou construites par qui que ce soit au pays, depuis les temps ancestraux jusqu’à ce jour, sont appelées à être revues de fond à comble : soit pour être supprimées, soit pour être maintenues, soit pour être corrigées et adaptées, soit pour être améliorées.

Il y a donc l’obligation ultime de détruire l’objet qui met les Fils et Filles de ce pays sous la domination totale de Lucifer Satan le Diable. L’objet qu’il présente devant l’Éternel, devant tous les anges et devant le monde entier, que les Fils et Filles de ce pays, non seulement lui appartiennent, mais aussi acceptent volontairement et officiellement d’être sous sa domination perpétuelle.

Car, même après l’indépendance, la population de ce pays continue dans l’unanimité absolue : De rendre de mieux en mieux les armoiries et le drapeau de Lucifer Satan le Diable ; De prêter serment à lui, via son drapeau dans les affaires de la gouvernance nationale.

Ce diabolique objet donc doit être détruit, à la place il faut mettre l’objet qui représente l’Éternel notre Dieu et notre Père. En cette phase primaire de changement de civilisation, ce pays cesse de porter le nom luciférien dit la  » République Démocratique du Congo « . Elle porte dorénavant le nom de la  » République Théocratique du Congo « .

Je dis bien : En ma qualité de Sacrificateur qui proclame l’abolition pure et simple de la civilisation Luciférienne qui a eu cours dans ce pays depuis sa fondation, le nom que porte ce pays, la  » République Démocratique du Congo  » change pour la  » République Théocratique du Congo « . Mais cela ne suffit pas pour mettre fin à tous les désastres qui font souffrir énormément les Fils et Filles de ce pays. Il faut également décréter la tenue du Sommet de restauration du pays qui va permettre à ceux qui en ont le sacerdoce, à la fois de nettoyer les Fils et Filles de ce pays de crimes commis par les ancêtres. En même temps de purifiés complètement leurs institutions et leurs patrimoines des tous les embargos ou blocages spirituels qui freinent leur avancement.

Par la suite, il faut établir le Gouvernement de la restauration du pays qui doit avoir deux Primatures : Une Primature chargée de la gestion des affaires courantes comme cela est en vigueur aujourd’hui. Et une autre Primature chargée de l’application du Plan décennal du Progrès Simultané, dont l’objet est d’enrayer de façon extra rapide la misère du peuple sur tous les plans, en même temps de rattraper tous les retards que la nation a accumulés depuis l’indépendance nationale.

Ce Plan dispose d’un budget de fonctionnement de l’ordre de 2.400 milliards de dollars qui ne demandent que la signature de Chef de l’État pour son obtention. En ce moment de commencement des choses : La question de mobilisation des immenses capitaux qu’on a besoin au plus urgent pour le décollage du pays, relève du Messager à qui l’Éternel a montré où ces capitaux se trouvent. Le Messager de la restauration est auprès du 4e Président de la République comme le Prophète Nathan fut auprès du roi David.

Cela est consigné dans l’Écriture sainte en 2 Samuel chap 7:1-17 et chap 12:1-25. Notre devoir le plus cher est d’en finir avec le règne de Lucifer par l’instauration du règne théocratique de l’Éternel Leza dont vous êtes appelé à être le premier dirigeant à la tête du pays.

Rare est dans la providence où le dernier Chef de l’État des règnes barbares, devient aussi le Premier Chef de l’État du règne providentiel. C’est une bénédiction hors de commun qui vous engage vous seul devant l’Éternel. Une bénédiction qui instaure la véritable renaissance de la civilisation humaine !

Au Président de la République, vous êtes un Joseph. Dans la providence, tous les Joseph ont accompli fidèlement l’œuvre que l’Éternel les avait assignés, souvent contre leur propre volonté.

Aux Fils et aux Filles de ce pays, vous avez longtemps cherché votre libération et votre indépendance. L’instauration du règne théocratique est le premier pas pour y arriver dans la paix totale.

Pour ce qui est des bénédictions de l’Éternel au cours de ce règne de notre Dieu, les choses sont totalement indescriptibles : Il y a pour ainsi dire, parmi tant des choses très agréables, le Plan décennal du Progrès Simultané.

Ce plan innovateur de développement est animé par les buts suivants :

– Rattraper immédiatement les retards sur les plans technologiques et industriels que le pays accuse depuis son indépendance
– Plonger à l’espace d’une seule génération ce pays dans le rang des grandes puissances économiques de ce monde.
– Placer immédiatement et simultanément toute la population de ce pays dans la modernité, par la construction de 6.000 (six mille) villes et villages très modernes bénéficiant de toutes les dernières technologies dans tous les domaines.
– Construire plus de 3.000.000 (trois millions) des routes principales, d’interconnexions des villages, de dessertes agricoles, Etc.

Offrir aux Enfants de ce pays, écrasés par la pauvreté et la misère plus de 26.400.000 (vingtsix millions quatre cent milles) emplois. Offrir à chaque famille au pays, dont l’estimation est de 15 (quinze) millions, le Kit de démarrage d’une nouvelle civilisation qui comprend tous les biens meubles et immeubles, et toute autre nécessité requise, pour le décollage, pour l’entrée immédiate dans la nouvelle civilisation au pays. Il s’agit, entre autres, de : une maison moderne garnie de toutes les commodités tel que cela est défini dans les pays qui ont déjà accédé à la prospérité matérielle et aux commodités de la vie, un véhicule, du travail, Etc.

Ce Plan, conçu par les savants rd Congolais ayant le sacerdoce de la part de l’Éternel d’implanter le développement extra rapide auprès des Héritiers de ses Promesses, oui, Ce plan existe depuis l’année 2015. Sauf que les gens autour du Chef de l’État ont bloqué ce Plan pour qu’il ne puisse pas lui parvenir, et d’obtenir ainsi sa signature. Je suis l’Instructeur, l’Enseignant prédit par le prophète Simon Kimbangu. Alors écoutez-moi. Qu’on y croie ou pas, toutes les prophéties de ce prophète et Prince de l’Éternel se réalisent.

Que la paix, la véritable paix du Véritable Christ, Jésus de Nazareth soit avec nous tous.

Excellence Monsieur le 4e Président de la République.

A tous les Fils et Filles de ce pays.

Je vous aime et je vous embrasse tous.

Fait à Kinshasa ce 12e Jour de janvier 2018.

Le prince Kibego Nabuvira Njangamwita
Le Messager du réveil et de restauration des peuples Noirs.

A lire aussi

RDC : Des doutes quant à la tenue effective des élections à la date prévue

Dans une interview à RFI, le Premier ministre honoraire Adolphe Muzito, a clairement exprimé ses …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer