lundi , 28 septembre 2020
Accueil / Politique / Hommages à Tshisekedi : Discours rassembleur de Tshibala

Hommages à Tshisekedi : Discours rassembleur de Tshibala

Bruno Tshibala Nzenzhe, arrivé aux affaires en avril et investi au mois de mai 2017, promet de se casser en quatre morceaux pour assurer le rapatriement de la dépouille mortelle de M. Etienne Tshisekedi wa Mulumba à Kinshasa, capitale de la RD. Congo. Pour ce faire, il compte, une fois plus, reprendre langue avec sa famille biologique et politique aux fins de mettre les points sur les ‘’i’’. De sorte que le gouvernement qu’il dirige, sous l’impulsion du Président de la République, Joseph Kabila Kabange, prenne des dispositions afin de débloquer les moyens et organiser des obsèques dignes en hommage en celui qui, durant des années, aura été l’albatros de la scène politique congolaise dans la lutte pour l’avènement de la démocratie et l’érection d’un Etat de Droit en RDC.

Une année après, sa mort continue à défrayer la chronique de l’actualité. Tshisekedi wa Mulumba, 83 ans, décédé le 1er février 2017, à la Clinique Sainte Elisabeth, à Bruxelles, capitale de l’ancienne puissance métropolitaine, demeure une personnalité illustre que le Congo-Kinshasa ait connue. La valeur de son combat, la pertinence de ses idées, la justesse de ses pensées et, surtout, la constance et la vitalité de ses analyses aux vues consultées, restent des souvenirs indélébiles dans la mémoire individuelle et collective des congolais. Hier, en effet, rien qu’à Kinshasa, il a eu droit à trois messes. Mais, puisque sa renommée a dépassé les limites des frontières nationales, à Bruxelles et dans la plupart des capitales du monde, des messes ont été organisées alors que d’autres encore annoncées pour ce week-end. Mieux que quiconque, Etienne Tshisekedi fait tellement l’alliage des générations autour de lui, qu’il mérite aujourd’hui ou demain, des hommages de toute la nation congolaise. L’heure a, décidément, sonné.

Tshibala s’incline…

Discours rassembleur. Message mesuré et dosé. Devoir de mémoire et sens de responsabilité. Bruno Tshibala Nzenzhe, arrivé aux affaires en avril et investi au mois de mai 2017, promet de se casser en quatre morceaux pour assurer le rapatriement de la dépouille mortelle de M. Etienne Tshisekedi wa Mulumba à Kinshasa, capitale de la RD. Congo. Pour ce faire, il compte, une fois plus, reprendre langue avec sa famille biologique et politique aux fins de mettre les points sur les ‘’i’’. De sorte que le gouvernement qu’il dirige, sous l’impulsion du Président de la République, Joseph Kabila Kabange, prenne des dispositions afin de débloquer les moyens et organiser des obsèques dignes en hommage en celui qui, durant des années, aura été l’albatros de la scène politique congolaise dans la lutte pour l’avènement de la démocratie et l’érection d’un Etat de Droit en RD. Congo.

Qui plus, Tshibala ne jure plus que sur l’unité de l’Udps. Comme il l’avait déjà si bien dit autrefois, lors de la clôture de son Congrès, à Limete, il réitère sa foi en la capacité des fils et filles de l’Udps à transcender des querelles intestines et à surmonter des épreuves et afflictions passagères. Voilà pourquoi, dit-il, à vélo ou à pied, il ira partout où cela sera nécessaire, pourvu qu’au bout de ces efforts, qu’il puisse ramener toutes les brebis ‘’égarées’’ dans la maison ‘’Udps’’. Aux prochaines élections dont le rendez-vous est confirmé au 23 décembre 2018, Tshibala compte faire de l’Udps, ce vaste et ambitieux sentier lumineux vers lequel, les congolais d’Est à l’Ouest, du Nord au Sud, devront se retourner pour choisir leurs meilleurs dirigeants de demain.

Grappes humaines

Ils auront été très nombreux ces compatriotes, venus de tous les coins de la capitale, pour rendre un vibrant hommage à Etienne Tshisekedi. Au-delà de toutes les messes organisées à Notre Dame du Congo et à Notre Dame d’Afrique, Bruno Tshibala Nzenzhe, l’actuel Premier Ministre qui se considère comme un des meilleurs ‘’produits finis’’ de l’œuvre politique de Tshisekedi, pense autant que la plupart des compatriotes, des autorités nationales et partenaires étrangers, qu’il est temps d’arrêter toutes les mesures qui s’imposent pour honorer la mémoire de cette icône de la politique congolaise.

L’essentiel

Très bientôt, a-t-il insisté hier à Fatima, à la lisière de la Gombe, de nouvelles discussions seront engagées avec toutes les parties prenantes à l’organisation des obsèques, pour tirer au clair ce dossier qui n’a que trop duré.

Ainsi, si cela ne dépendait que de lui, les choses iraient-elles, désormais, vite, voire très vite. Car, le gouvernement, en dépit de la conjoncture morose, est prêt à y mettre du paquet dans la perspective de supporter le coût consécutif à la matérialisation de toutes les démarches ainsi qu’à l’inhumation, dans des conditions adaptées à la hauteur, à la trempe ou à l’envergure de ce baobab politique qu’aura été Etienne Tshisekedi, à 83 ans, jusqu’à la dernière seconde de sa vie sur cette terre des hommes, le 1er février 2017, le jour où cette détestable embolie pulmonaire l’a emporté.

Promesse

Il s’agit-là, doit-on croire, d’une promesse solennelle et ferme. Et, donc, d’un sérieux engagement, s’il faut prendre les choses au sérieux. Concrètement, l’Udps, toutes blagues mises à part et devant un tel message qui va dans le même sens que celui de Félix Tshisekedi, Gérard Mulumba et consorts, devrait normalement trouver des raisons de changer son fusil d’épaules. Rien ne serait moins surprenant si, nonobstant toutes ses dissensions internes, l’Udps replâtrait ses plaies autour de ces funérailles de Tshisekedi que d’aucuns classent dans les rangs des sommités, des héros ou, alors, des écoles à l’instar de Madiba dit Nelson Mandela en Afrique du Sud, de Gandhi en Inde ou de Martin Luther King en Amérique Latine.

Certes, les créneaux et préceptes de lutte n’auront peut-être pas emprunté les mêmes pistes. Mais, au fond, les supplices et humiliations endurées, au nom de leurs peuples respectifs, auront eu tout de même, des traits communs avec la lutte acharnée de Tshisekedi contre toutes les dictatures, barbaries, la chosification du congolais, la déification de l’Aigle de Kawele, la démystification des tabous et l’anéantissement des valeurs rétrogrades, telles que le tribalisme, le despotisme, le népotisme etc.

Etienne Tshisekedi, qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, fut une figure que l’histoire nationale, dans ses annales, ne saurait ni oublier, ni ignorer.

Quoique mort, il est et demeure le Sphinx. Il mérite des honneurs. Aux anges, il sera. Au pinacle, sera l’Udps devant n’importe quel pari.

[LPM]

MR RÉCLAME LE RAPATRIEMENT DE LA DÉPOUILLE DE TSHISEKEDI

Dans un communiqué de presse portant le n°006/MR/SG/2018 parvenu dans la soirée à la rédaction du quotidien de Mont Fleuri, le MR, par le biais de Me Lucien Ingole Isekemanga, son Secrétaire Général, salue la mémoire du leader charismatique et partage la douleur avec sa famille biologique, politique ainsi que le peuple congolais. Dans ce même communiqué, lit-on, le MR réclame le rapatriement de la dépouille mortelle d’Etienne Tshisekedi afin de lui rendre les derniers hommages dignes de son nom.

Ci-dessous, l’intégralité du communiqué du Mouvement pour le Renouveau

Communiqué de presse n°006/MR/SG/2018 du 01 Février 2018

Un an s’est écoulé depuis que le père de la démocratie et de l’Etat de droit en République Démocratique du Congo, le Patriarche Dr Etienne Tshisekedi wa Mulumba, Président National de l’UDPS nous a quitté. A cette occasion, le Mouvement pour le Renouveau, en sigle MR, parti politique de l’Honorable Clément Kanku Bukasa wa Tshibuabua salue sa mémoire et partage cette douleur avec sa famille biologique, politique et l’ensemble du peuple congolais, et s’associe à tous ceux qui réclament le rapatriement de sa dépouille mortelle afin que son peuple lui rende les derniers hommages et qu’il soit dignement enterré au pays de ses ancêtres.

Fait à Kinshasa, le 1er/02/2018

Me Ingole Isekemanga Lucien
Secrétaire Général
Mouvement pour le Renouveau

A lire aussi

Les oubliés : Chronique des Héros de Wenge Musica

C’est le nom de cette chronique qui retrace dans les moindres détails les noms et …

Laisser un commentaire