Accueil / Élections / RDC : Complicité Katumbi – Tshisekedi
De gauche a droite - Didier Reynders, Felix Tshisekedi et Moise Katumbi.
De gauche a droite - Didier Reynders, Felix Tshisekedi et Moise Katumbi.

RDC : Complicité Katumbi – Tshisekedi

À l’instar de Moïse Katumbi qui a quitté son quartier général de Bruxelles pour assister dernièrement à Addis-Abeba au 31ème sommet de l’Union africaine, Félix Tshisekedi, président du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, s’est retrouvé également dans la capitale éthiopienne pour mener, à ses côtés, un lobbying serré en faveur de la RDC. Les deux hommes partagent un même souci : le bonheur de la RDC et de son peuple. Et rien, rassurent-ils, ne pourraient les séparer.

Entre Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi, il y a une complicité que les grands ténors de la Majorité présidentielle n’ont pas réussi à ébranler. En effet, les deux leaders regardent dans la même direction et jurent de ne jamais trahir le peuple qui leur a fait confiance. À Addis-Abeba, c’est la cause de la RDC qui a été défendue auprès de grands décideurs africains.

Contrairement aux rumeurs répandues par des officines proches de la majorité au pouvoir, Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi ne négocient pas une subordination de la RDC à certains pays étrangers. Leur entourage nie catégoriquement ce rapprochement trop simpliste qui ne peut être, affirme-t-il, que l’oeuvre de la majorité au pouvoir sérieusement mise en difficulté par l’activisme de ces deux leaders au niveau international.

Interrogé par la radio Top Congo, émettant à partir de Kinshasa, Abraham Luakabuanga, porte-parole de Félix Tshisekedi, président du Rassemblement, a tenu à remettre les pendules à l’heure.

 » Le président du Rassemblement avait des rendez-vous avec quelques personnalités  » à Addis-Abeba (Éthiopie) où s’est tenu le sommet de l’Union africaine (UA), a-t-il déclaré au micro de Top Congo. Coupant court à toutes les mauvaises informations distillées dans l’opinion, Abraham Luakabuanga a fait remarquer que Félix Tshisekedi  » continue à battre campagne pour que la feuille de route du Rassemblement puisse être comprise par différents responsables africains « . Cette feuille de route a pour principal pilier  » une transition sans Joseph Kabila, sans la présence de Monsieur Joseph Kabila  » à la tête de l’État pendant la courte transition menant aux élections, a indiqué le porte-parole du président du Rassemblement.

Par la même occasion, Abraham Lwakabwanga a démenti les informations faisant état d’une probable rencontre sur place à Addis-Abeba entre Félix Tshisekedi, Moïse Katumbi ainsi qu’Antipas Mbusa Nyamwisi avec le président rwandais Paul Kagame.  » J’ai encore eu le président du Rassemblement au téléphone qui m’a dit que cette histoire est complètement fausse. C’est une rumeur pour pouvoir nous noyer. Nous n’avons pas l’intention de rencontrer Paul Kagame quand bien même qu’il est le président de l’Union africaine « .

Comme un roseau au milieu des eaux troublées, le couple Katumbi – Tshisekedi est bien en place. Il n’est pas sur le point de rompre. Au contraire. Dans le camp de l’un ou l’autre, on confirme que les deux leaders partagent un même idéal qui se limite à l’alternance démocratique pour donner la chance à la RDC de redécoller après toutes ces années d’atonie.

À Addis-Abeba, c’est le discours dont ils ont été porteurs auprès des chefs d’État et de gouvernement réunis au siège de l’Union africaine. Avant de faire le déplacement de la capitale éthiopienne, Moïse Katumbi avait fait escale à Davos, en Suisse, où s’est tenu le Forum économique mondial, cette rencontre qui réunit les grands décideurs ; forum auquel a d’ailleurs pris part le président des États-Unis, Donald Trump et le Français Emmanuel Macron.

C’est dire qu’entre Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi, rien ne saurait effacer leur alliance…jusqu’à la victoire finale qui se conjugue par le triomphe de la démocratie par la voie des urnes.

[lePotentiel]

A lire aussi

Raqa : Etat islamique menace

Les forces de sécurité à Raqa ont annoncé un couvre-feu de deux jours à partir …

Laisser un commentaire