lundi , 14 octobre 2019
Accueil / Société / Armée et Police / Marche du 21 janvier : Serge KIKUNDA succomber de ses blessures

Marche du 21 janvier : Serge KIKUNDA succomber de ses blessures

Dernière mise à jour, le 7 mars 2018 à 06:57

M. Serge Kikunda, un fidèle de la paroisse Saint Gabriel blessé par balles au front, vient de succomber de ses blessures à l’hôpital général de référence de Kinshasa (ex-Mama Yemo).

Dans un communiqué de presse parvenu mardi 30 janvier à la Rédaction, l’organisation non gouvernementale de défense des droits de l’homme  » La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV)  » déclare être vivement consternée et choquée par le décès, mardi 30 janvier à 9h00′, de M. Kikunda Serge, fidèle de la paroisse Saint Gabriel de Yolo, dans la commune de Kalamu.

Selon cette organisation, maçon de son état, âgé de 46 ans, marié et père de cinq enfants, ce dernier a été blessé par balle au front au niveau du marché Kapela, après la messe dimanche 21 janvier 2018, pendant qu’il rentrait à son domicile.

La VSV espère que le corps du défunt qui a été déposé à la morgue de l’Hôpital général de référence de Kinshasa (ex Mama Yemo) par les membres de famille ne va ni disparaitre, ni être pris en otage en empêchant les membres de famille d’y avoir accès, ce corps étant une propriété de la famille.

Garantir un encadrement efficient des manifestations pacifiques

La VSV saisit cette occasion pour fustiger et dénoncer, une fois de plus, le recours aux armes et aux tirs à balles réelles sur des manifestants pacifiques et d’autres paisibles citoyens au moment où l’Etat a, entre autres, pour mission de protéger toute personne et de garantir son intégrité physique, et ce, conformément à la Constitution de la République démocratique du Congo et aux instruments juridiques régionaux et internationaux relatifs aux droits humains.

En définitive, la VSV réitère son appel aux autorités congolaises de garantir désormais, dans le futur, un encadrement efficient des manifestations pacifiques qui ne constituent pas moins une des meilleures expressions dont peuvent se servir des citoyens où des populations pour mieux communiquer avec leurs dirigeants dans un régime démocratique, à moins de faire perdurer un système de gouvernement autre que la démocratie.

[DONATIEN NGANDU MUPOMPA]

A lire aussi

Pétrole : Il n’y aura pas rupture de stock à travers la RDC ?

Les membres du Groupe professionnel des distributeurs de produits pétroliers (GPDPP) tiennent au respect des …

Laisser un commentaire