mardi , 22 mai 2018

Archives journalières : 23/01/2018

janvier, 2018

  • 23 janvier

    La RDC doit contrôler ses minerais comme les arabes avaient profité du contrôle du pétrole

    La RDC est souvent comparé à un  » scandale  » d’abondance géologique qui côtoie un autre scandale, la pauvreté d’une grande partie de ses 80 millions d’habitants. Après bien des péripéties, le gouvernement congolais a présenté en décembre au Parlement une révision du code minier datant de 2002 pour  » faire des mines un véritable moteur de développement du pays « , a déclaré le ministre des Mines.  » L’ancien code de 2002 se voulait attractif pour les investisseurs parce que nous étions dans une situation de guerre « , explique Henri Muhiya, du très influent épiscopat congolais. Une référence aux conflits …

  • 23 janvier

    Croissance : Le pari est encore loin d’être gagné au Burkina Faso

    La reprise n’a pas encore eu de répercussions sur la vie des populations, qui ressentent d’une manière générale une relative morosité économique. Deux ans après son élection, le chef de l’État burkinabè affiche des résultats encourageants. Malgré un contexte social et sécuritaire tendu qui l’oblige à des entorses budgétaires, il entend appliquer le plan d’investissement présenté en 2016.  » La stratégie du président consiste à briser les freins à la croissance comme le manque d’énergie, d’infrastructures ou encore la cherté des facteurs de production dans l’industrie  » déclare Paul Kaba Thiéba Roch Marc Christian Kaboré l’admet : la tâche pour transformer …

  • 23 janvier

    RDC : Le bilan actualisé de la Marche du 21 janvier

    L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) condamne avec la dernière énergie la répression sanglante de la marche pacifique organisée par le Comité Laïc de Coordination (CLC) à Kinshasa et dans d’autres villes de la République Démocratique du Congo (RDC). Il se dégage de l’observation que nous avons faite de cette marche au moment où nous sommes en face vous ce qui suit: 1. Constat général: – Le gouvernement avait déployé plusieurs militaires et policiers lourdement armés dans toutes les villes où les marches devaient se tenir; – Les agents de l’ordre ont réprimé violemment toutes les marches pacifiques …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer