dimanche , 24 juin 2018
Accueil / Planète / Environnement / Lutte contre la déforestation : Un projet de reboisement mis sur pied en RDC

Lutte contre la déforestation : Un projet de reboisement mis sur pied en RDC

Dans le cadre de la lutte contre la déforestation au Kwilu, un projet est mis sur pied. Il consiste à reboiser dans les jours à venir des espaces choisis dans le secteur Kipuka, dans le territoire de Bulungu.

Ce projet de reboisement concerne sept villages. Il s’agit de Kikonzi, Kindala, Kipwita, Kisala, Lubungu, Mipangu et Musengi. Tous appartenant au groupement Mbululu Nzimbu dans le secteur de Kipuka, territoire de Bulungu, province du Kwilu.

C’est l’agronome Jean Kitapindu qui dirige les travaux. Le chef du groupement Bapindi, Crispin Mundelememe Lubanji, qui livre cette information à la presse est très optimiste.

Selon ses dires, environ 90 hectares des terres des villages concernés par ledit projet sont aménagés pour la culture des palmiers à huile, des orangers, des acacias, des termina lia. L’objectif, c’est la lutte contre la déforestation causée par la coupe anarchique et systématique des bois de chauffage, la fabrication des braises et dans une certaine mesure, le feu de brousse.

Déjà, des pépinières de 5500 plantules d’acacias, 3800 palmiers, 2000 orangers et pamplemousses ainsi que 1500 plantules de termina lia sont disponibles, a annonce le chef de groupement. Pour l’exécution des travaux, le site choisi pour abriter les pépinières se situe dans les villages de Kipwita et Musengi, a indiqué le chef du groupement.

LA REDUCTION DU GAZ A EFFET DE SERRE

Selon des sources, la province du Kwilu est l’une des entités politico-administratives de la RDC qui a subi un déboisement sauvage dans les deux dernières décennies, suite à l’intense activité humaine. Par conséquent, le déboisement perturbe les saisons. Celles-ci deviennent élastiques et imprévisibles : les pluies diluviennes et destructrices, des vents violents, de fortes chaleurs, des inondations… Par ailleurs, la déforestation entraîne aussi le réchauffement climatique.

Pour atténuer les effets indésirables et néfastes de ces phénomènes sur la vie de la communauté, le reboisement est une nécessitéimpérieuse.

Car, les arbres sont indispensables aussi bien pour l’homme que pour les animaux. Ils sont nécessaires pour la stabilité et l’équilibre des écosystèmes, souligne Crispin Mundelememe

La capacité des arbres à absorber le dioxyde de carbone et leur rôle fondamental dans la lutte contre le changement climatique ne sont plus à démontrer.

Selon certaines études, poursuit-il, les forêts, habitation des arbres, réduisent les maladies infectieuses.

LUTTE CONTRE LES EROSIONS

Pourquoi planter les arbres ? Pour le chef du groupement, « l’arbre est important pour la formation de l’humus, pour l’équilibre écologique et pour la protection de l’environnement. » Hélas, les érosions menacent la province du Kwilu en général et le territoire de Bulungu en particulier.

Moralité, le sol ainsi érodé devient pauvre. C’est une catastrophe. Pour une province a vocation agricole comme le Kwilu, le déboisement est aussi une voie de reconstitution du sol et son enrichissement. Partant, le projet ci-dessus, est une occasion de prendre en main la réhabilitation de l’agriculture, non seulement du secteur où l’on pratique le reboisement, mais de tout le Kwilu.

Car, selon l’entendement du chef du groupement, il n’est pas souhaitable que le projet se limite à un seul secteur. Toutes les entités du territoire de Bulungu doivent bénéficier de cette expérience. Mais, disons, tous les territoires de la province du Kwilu doivent également tenter de reprendre cette même activité de reboisement.

Cette initiative doit intéresser toute la république, car avec le réchauffement climatique, tout le monde réfléchit sur la valeur de l’arbre pour renverser la tendance actuelle, a-t-il conclu.

[Zéphy VULA]

A lire aussi

Raqa : Etat islamique menace

Les forces de sécurité à Raqa ont annoncé un couvre-feu de deux jours à partir …

Laisser un commentaire