Accueil / Élections / Fin du mandat de « Kabila » : La diaspora congolaise manifeste samedi à Bruxelles

Fin du mandat de « Kabila » : La diaspora congolaise manifeste samedi à Bruxelles

Les associations des Congolais de Belgique organisent une grande manifestation, ce samedi 30 décembre à Bruxelles « pour constater la fin du mandat de Joseph Kabila ».

Des informations en provenance de la diaspora congolaise de Belgique font état de la tenue d’une manifestation pacifique, le samedi 30 décembre à Bruxelles dès 14 heures.

D’après des recoupements, plusieurs associations des Congolais de Belgique dont la plateforme « Antenne Monde de la Société civile de la RD
Congo » manifestent « pour constater la fin du mandat de Joseph Kabila à la présidence de la République démocratique du Congo » et « pour une passation de pouvoir symbolique ».

Selon les organisateurs, la marche partira de la sortie du métro Porte de Namur en direction du Rond-point Schumann, avec escale à l’ambassade de la République démocratique du Congo en Belgique. Ils vont, pour la circonstance, ériger un podium en face des institutions européennes. Au programme, il est prévu, notamment d’accorder la parole, tour à tour, aux représentants des partis politiques de l’opposition ainsi qu’aux leaders de la Société civile.

Parmi les orateurs, un invité spécial : Paul Nsapu, secrétaire général de la FIDH (Fédération internationale des droits de l’Homme), organisme qui vient de publier un rapport sur « les massacres au Kasaï ».

L’occasion faisant le larron, les organisateurs invitent les responsables des partis politiques et associations de la Société civile à contribuer à la réussite de cette manifestation. Pour ce faire, ils leur demandent de « mobiliser » massivement leurs membres.

Une autre grande manifestation sera organisée, le dimanche 31 décembre en RDC, par le Comité laïc de coordination (CLC), une structure de l’Eglise catholique. En dépit de la tension qui monte d’un cran à la veille de cette date, les organisateurs disent maintenir leur marche le même jour « pour libérer l’avenir de la RDC ».

Ils justifient leur démarche par le fait que leur appel aux autorités pour appliquer les mesures de décrispation inscrites dans l’Accord de Belgique : la diaspora congolaise manifeste ce samedi à Bruxelles la Saint-Sylvestre n’a pas été suivi.

Se confiant à Radio okapi, Léonie Kandolo, membre du CLC chargée de la communication explique le motif de la manifestation en ces termes : «Même si la loi électorale a été votée, même si le calendrier est accepté, et n’oublions pas que ce calendrier a tellement des préalables qui doivent être appliquées qu’il n’y a carrément aucune chance que ce calendrier soit exécuté. Nous, nous voulons que l’accord [du 31 décembre 2016] soit appliqué tel qu’il avait été dit. Comment voulez-vous avancer si on ne respecte pas la parole qu’on a donnée ? Dans les mesures de décrispations, par exemple, il y a la libération des
prisonniers politiques et d’opinions. Certains ont même déjà été amnistiés. Mais, ils sont toujours en prison. Il y a tous ceux qui sont en exil qui ne peuvent pas rentrés ».

Le Comité de coordination des laïcs invite la population à n’accepter aucune forme de violence et la police et les autres services de sécurité à encadrer les manifestants tout au long de leur parcours.

[LP]

A lire aussi

Mondial : Harry KANE en tête du classement des buteurs

Le « captain Kane » continue de frapper fort en ce début de Mondial: avec un triplé …

Laisser un commentaire