dimanche , 24 juin 2018
Accueil / International / Europe / Pologne : Mateusz Morawiecki s’engage de combattre la fraude et la corruption

Pologne : Mateusz Morawiecki s’engage de combattre la fraude et la corruption

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki, a promis vendredi de poursuivre les réformes lancées par les conservateurs. « Le programme qu’on réalisait jusqu’à présent sera pour moi un repère pour servir au mieux la société et les familles polonaises », a déclaré M. Morawiecki. Il s’agit notamment d’un programme social très généreux et coûteux, que M. Morawiecki a aidé à financer, en combattant vigoureusement la fraude à la TVA et d’autres formes de corruption.

Le Premier ministre désigné polonais, l’économiste Mateusz Morawiecki, a promis vendredi de poursuivre les réformes lancées par les conservateurs et renforcer la position de son pays « sur la scène internationale ».

« Le programme qu’on réalisait jusqu’à présent sera pour moi un repère pour servir au mieux la société et les familles polonaises », a déclaré M. Morawiecki, 49 ans, lors d’une cérémonie officielle au Palais présidentiel.

Il s’agit notamment d’un programme social très généreux et coûteux, que M. Morawiecki a aidé à financer, en combattant vigoureusement la fraude à la TVA et d’autres formes de corruption.

Lors de la cérémonie le président Andrzej Duda a officiellement accepté la démission de la Première ministre Beata Szydlo et procédé à la désignation de M. Morawiecki, ministre des Finances sortant.

Le programme du parti conservateur nationaliste Droit et Justice (PiS) au pouvoir depuis 2015 est « un phare qui a brillé pour nous et je veux qu’il brille le plus fort possible dans l’avenir pour servir le renforcement de la sécurité de la Pologne, de l’économie polonaise et de la position de la Pologne sur la scène internationale », a encore déclaré cet ancien banquier de haut vol.

Le président Duda a quant à lui salué les réformes menées par Beata Szydlo et a souhaité établir une bonne coopération avec le nouveau chef du gouvernement.

« Vous êtes mon Premier ministre et non seulement je croise les doigts pour vous, mais je veux dire qu’à tout moment je suis ouvert à toute coopération », a-t-il dit.

La décision de remplacer Mme Szydlo par M. Morawiecki a été prise jeudi soir par la direction du PiS sous la houlette de son chef et homme fort de la Pologne Jaroslaw Kaczynski.

L’un des objectifs de l’opération est d’améliorer l’image de la Pologne à l’étranger et des relations avec l’UE et les principaux pays occidentaux, ont laissé entendre des responsables du PiS.

Morawiecki héritera dans un premier temps de l’ensemble de l’équipe de M. Szydlo et ne devra procéder à un remaniement gouvernemental qu’en janvier, selon les responsables du PiS. Mme Szydlo devrait y occuper un poste de vice-Premier ministre.

Selon les médias, le nouveau Premier ministre devra présenter mardi son programme et obtenir l’approbation du Parlement où le PiS est majoritaire.

Le futur Premier ministre polonais est un ancien banquier brillant, formé à l’étranger, et un étatiste résolu.

[Afp]

A lire aussi

Raqa : Etat islamique menace

Les forces de sécurité à Raqa ont annoncé un couvre-feu de deux jours à partir …

Laisser un commentaire