lundi , 23 juillet 2018

Archives journalières : 04/12/2017

décembre, 2017

  • 4 décembre

    RDC : Contexte sécuritaire tendu pour les humanitaires

    « Depuis fin octobre, les acteurs humanitaires opérant dans le Tanganyika ont été victimes d’au moins sept incidents sécuritaires sur les routes reliant Kalemie à Nyunzu, des malheureux évènements que nous condamnons et qui confirment le contexte sécuritaire tendu dans lequel certaines organisations opèrent », rapporte le porte-parole de Ocha. « Au-delà du personnel humanitaire, ces attaques, qu’elles soient fortuites ou ciblées, ont pour première victimes les personnes pour lesquelles nous apportons l’aide. Aujourd’hui, plus de 650 000 personnes sont déplacées dans le Tanganyika ; et la province est également confrontée à des cas de choléra, rougeole et autres maladies …

  • 4 décembre

    RDC : Les points faibles de la loi électorale

    Dernière mise à jour, le 5 décembre 2017 à 11:44 Le projet de loi modifiant et complétant la loi électorale actuellement en examen à l’Assemblée nationale, avant d’être renvoyé en deuxième lecture au Sénat, est commenté dans tous les sens dans les différents états-majors des partis politiques et des organisations de la société civile. Les experts de l’Agir pour les élections transparentes et apaisées (AETA), une plateforme constituée de plusieurs organisations de la société civile, ont procédé, à leur niveau, à l’analyse de ce projet de loi. Ils ont ainsi relevé quelques observations pertinentes. Les spécialistes de l’AETA ont noté …

  • 4 décembre

    RDC : La fin des partis politiques de mallettes

    Dernière mise à jour, le 5 décembre 2017 à 11:31 L’introduction du seuil de 3% de représentativité en termes de suffrages pour obtenir un siège à l’Assemblée Nationale va signer l’arrêt de mort de la quasi-totalité des partis « mosaïques » et « satellites » qui occupent l’espace politique national. Les observateurs sont d’avis que sur plus de six cents partis politiques signalés aux quatre coins du pays, une dizaine seulement serait en mesure de se taper au moins 1.500.000 voix représentant les 3% exigés par les nouveaux législateurs. A ce stade, des pleurs et des grincements de dents fusent …