mercredi , 11 décembre 2019
Accueil / Élections / RDC : Elections pour décembre 2018. Une proposition que le peuple congolais n’entend pas cautionner
PPRD reunion...

RDC : Elections pour décembre 2018. Une proposition que le peuple congolais n’entend pas cautionner

Sous la coupe de la Majorité présidentielle, l’Opposition qui participe au dialogue a accepté les séquences électorales proposées par la Céni, celle-là même dont on connaît l’inféodation au pouvoir en place. Pour réussir leur coup consistant à éviter les élections à tout prix dans les délais raisonnables, les deux parties ont convenu de la tenue de la présidentielle couplée aux législatives nationales et provinciales. En acceptant ce couplage de trois scrutins dont l’organisation est la plus compliquée qui soit, aux dires de la Céni, l’opposition de la cité de l’UA s’est fourvoyée. Du coup, la MP sort gagnante en supprimant l’organisation des élections dans un délai le plus court possible comme  tout le monde le souhaite. Ces élections couplées sont laborieuses contrairement à la présidentielle dont la circonscription et l’électorat sont connus d’avance. Naturellement, la Céni -qui travaille en parfaite intelligence avec la MP- a été mise à contribution pour se cabrer et se réfugier derrière les contraintes techniques en présentant, le samedi 1er octobre, un calendrier qui fixe la tenue effective de la présidentielle couplée aux législatives nationales et provinciales 504 jours après le 31 juillet 2017, soit pour décembre 2018. Une proposition que le peuple congolais n’entend pas cautionner.

A lire aussi

Vérité des urnes : Nous devons évoluer

Martin Fayulu, qui continue à revendiquer la victoire à la présidentielle du 30 décembre 2018, …

Laisser un commentaire