Archives journalières : 09/02/2016

février, 2016

  • 9 février

    RDC : Le régime « KABILA » ne ménage aucun effort pour la formation des jeunes

    L’avenir d’un pays repose sur la formation des jeunes, des ses jeunes afin qu’ils soient capables d’assumer la relève avec efficacité, compétence et responsabilité demain. Le gouvernement Matata sous l’impulsion du chef de l’Etat, Joseph Kabila, l’a certainement compris et ne ménage aucun effort pour réaliser cet idéal. En programmant par exemple la construction et la réhabilitation de 1.000 (mille) écoles par année, à dater de 2013. Selon des sources bien informées, le Gouvernement central a déjà réussi ce jour à réhabiliter près de 700 (sept cents) écoles à travers le territoire national. Ces ouvrages pour nombre de Congolais, traduisent …

  • 9 février

    Massacres de Miriki : Les Hutu congolais complice avec leurs frères rwandais des FDLR

    Ça va mal dans la région du Sud-Lubero, plus exactement dans la localité de Miriki. La situation a empiré après le carnage à la hache et à la machette, de 18 Congolais membres de la communauté Nande par des Hutu rwandais des FDLR, début janvier. Ce qui a mis le feu aux poudres entre les deux communautés, les Nande et les Hutu congolais qui, jusqu’il y a très peu, cohabitaient pourtant pacifiquement. Après ce massacre, les Nande ont préparé des représailles contre les Hutu congolais qu’ils accusent d’être de mèche avec leurs frères rwandais des FDLR. En plus, il y …

  • 9 février

    Cartes SIM : Zoom sur un marché naguère anarchique en RDC

    La RD Congo pourrait se classer parmi les rares pays du monde où les puces de téléphones portables se vendent à bas prix. Avec l’équivalent d’1$US, le Congolais de Kinshasa pouvait se procurer plusieurs cartes SIM. Si, en termes de valeur marchande, la situation n’a pas changé, du moins du point de vue de la procédure, l’achat d’une puce est désormais normalisé. Un grand coup réussi, signé  » Gouvernement « . La vente des cartes SIM à Kinshasa quitte les rues pour les Shops des opérateurs de réseaux GSM. Les tenanciers de petites cabines téléphoniques publiques, autrefois vendeurs des puces, n’en …