jeudi , 24 octobre 2019

Archives journalières : 29/01/2016

janvier, 2016

  • 29 janvier

    RDC : La construction et la réhabilitation des infrastructures scolaires n’est pas visible à Feshi

    Dernière mise à jour, le 13 janvier 2018 à 01:11 A ce jour, en effet, toutes les écoles et tous les hôpitaux de Feshi sont abandonnés à leur triste sort. En ce qui concerne les écoles, plusieurs d’entre elles fonctionnent sans des infrastructures viables. Certaines, qui ont existé et doivent être réhabilitées, sont construites en chaume tandis que d’autres le sont en briques adobes alors que la RDC aspire à la modernisation d’ici à l’an 2030. Le Programme de reconstruction et de réhabilitation des infrastructures scolaires (PRRIS), concernant 1000 écoles initié par le gouvernement de la République démocratique du Congo …

  • 29 janvier

    Mort de KAMANDA : Le silence officiel du régime « KABILA » laisse à désirer

    Dernière mise à jour, le 13 janvier 2018 à 01:07 L’ancien vice-président de la Commission nationale électorale indépendante (CENI), le sénateur Jacques Djoli, a exprimé mercredi ses regrets sur « le silence absolu observé par les ministres de l’Intérieur, des Affaires étrangères et de la Recherche scientifique », depuis la disparition tragique, le 21 janvier 2016 à Kinshasa, de Me Gérard Kamanda wa Kamanda, ancien secrétaire général adjoint de l’OUA. « Nous regrettons le silence officiel du gouvernement, plus particulièrement du Premier ministre Matata Ponyo, sur la mort de Kamanda wa Kamanda, ce grand commis de l’Etat », a-t-il stigmatisé …

  • 29 janvier

    « Joseph KABILA » : 15 ans d’imposture et des mensonges

    Dernière mise à jour, le 14 janvier 2018 à 12:58 Absence de stratégies, manque d’anticipation, jusqu’auboutisme aveugle … sont là quelques-unes de nombreuses « fautes » commises par la Majorité présidentielle ces 15 dernières années. Elles sont susceptibles d’annihiler les hauts faits d’armes engrangés par le fils à M’zee depuis sa prise de pouvoir en janvier 2001. Face au bilan de son règne, Joseph Kabila risque de paraitre comme un homme bien seul. « Notre plus grande erreur, c’est que nous n’avions pas trouvé assez de temps pour transformer et former nos propres cadres. On n’a pas besoin d’un millier …

  • 29 janvier

    Dialogue : Edem KODJO reparti de Kinshasa sur la pointe des pieds

    Dernière mise à jour, le 14 janvier 2018 à 12:53 Le mois de janvier se termine sans qu’une avancée significative ne soit enregistrée dans l’organisation du dialogue politique national, voulu inclusif par son initiateur, le chef de l’Etat Joseph Kabila. Apparemment, l’équation du dialogue paraît difficilement soluble. La mise en place du comité préparatoire se faisant attendre, un épais nuage entoure la convocation de ce forum. Pendant ce temps, la Majorité présidentielle, qui s’est totalement alignée derrière son Autorité morale, multiplie des appels pour convaincre les plus indécis à rejoindre enfin le train du dialogue. A l’échelle internationale, la désignation …