Archives journalières : 26/01/2016

janvier, 2016

  • 26 janvier

    RDC : Moise KATUMBI menteur

    Moïse Katumbi avait cru naïvement que les Congolais se mettraient à sa traîne depuis qu’il avait décidé de rallier l’opposition pour se positionner en vue de la conquête de la présidence de la République. Sans aucune maturité politique, il avait cru que la sympathie que lui vouent les supporters de son TP Mazembe traduisait un quelconque attachement politique et idéologique. Aujourd’hui, l’homme devrait plutôt déchanter. Et les premiers sons de discordances émanent de l’opposition, celle-là même qu’il avait cru l’avoir accueilli à-bras-le-corps. Katumbi a menti aux Congolais Katumbi est allé jusqu’à mentir en disant que les tractations seraient en cours …

  • 26 janvier

    Prix de passeport : « Joseph KABILA » voleur

    Depuis des temps, les Congolais se plaignent toujours du prix élevé du passeport. Ce document, ne cessent-ils de murmurer, n’est pourtant qu’une simple pièce d’identité qu’on utilise en dehors du territoire national. Puisqu’en RDC d’aucuns pensent qu’aller à l’étranger est synonyme d’avoir beaucoup d’argent et que là on va y mener une vie de pacha, il faut par conséquent que le potentiel voyageur dépense aussi beaucoup d’argent avant d’acquérir le document qui lui facilite le déplacement vers le paradis. En plus, il faut noter que les doléances des demandeurs des passeports ne se limitent pas seulement au prix exorbitant, mais …

  • 26 janvier

    RDC : Démantèlement d’un site de déplacés au Nord-Kivu

    Le Chef du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) en République démocratique du Congo déplore le démantèlement du site de déplacés de Mokoto, situé à environ 70 kilomètres au nord-ouest de Goma, dans la province du Nord-Kivu, rapporte un communiqué de presse de cette organisation à Kinshasa. D’après la source, ce site abritait plus de 4.200 personnes déplacées.  » Je regrette la manière dont ce démantèlement s’est déroulé et je suis fortement préoccupé par la punition collective imposée à ces déplacés vulnérables. Même si la décision de fermer les sites de déplacés pour des raisons de sécurité nationale …