vendredi , 19 octobre 2018
  • Gybson BUTUKONDOLO - ancien chanteur et compositeur de l’orchestre Quartier Latin International.
  • Tutu KALUGJI, lors d'un entretien sur Congo Mokili. Photo capture d'écran, par KongoTimes!
  • Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba, lors de sa declaration politique sur l'implication des réseaux terroristes en RDC.
  • Azarias RUBERWA [tutsi rwandais immigrés en RDC], le 03 décembre 2004, à Bruxelles.

ARTICLES RÉCENTS

Consigne de vote du PALU : Le FCC de « Kabila » tremble

Le divorce d’avec la Majorité Présidentielle (MP) étant consommé, le Parti Lumumbiste Unifié (PALU), envisage pour bientôt, une consultation de ses bases pour une ultime consigne de vote. Le Parti lumumbiste unifié (PALU), envisage pour bientôt, une consultation de ses bases pour une ultime consigne de vote. Antoine Gizenga, Secrétaire général et chef du parti, l’a annoncé à haute et intelligible voix, à l’occasion de son 93ème anniversaire de naissance, célébré le samedi 6 octobre dans sa résidence familiale à Mont Fleury, l’un des quartiers nec-ultra-super de la ville de Kinshasa. L’occasion faisant le larron, Antoine Gizenga s’en est violemment …

Lire la suite »

Constitution RDC : Aucune disposition ne détermine les matériels de vote

Faut-il aller aux élections de décembre prochain avec la machine à voter ? Si oui, quelle disposition légale prévoit le recours à cet outil informatique ? C’est donc cette problématique qui résume la polémique actuelle autour de cette machine. A la CENI, on affirme qu’au regard des dispositions constitutionnelles, aucune disposition ne détermine les matériels de vote. La Constitution renvoie cette question explicitement à la Loi électorale. C’est le cas des articles 5 et 101 de la Constitution qui donnent pleine compétence à la Loi électorale pour toutes les questions en matière électorale. De ce fait, aucune disposition de la …

Lire la suite »

Taxes illégales : Bras de fer entre Matata – Musimbi au Maniema

Le Premier ministre honoraire, Augustin Matata Ponyo, en séjour à Kindu, dans la province du Maniema, a fait enlever toutes les barrières routières y dressées par des agents de la DGRMA (Direction Générale des Recettes du Maniema), en vue du recouvrement forcé des taxes fiscales, administratives et autres. L’ancien chef du gouvernement de 2012 à 2016 a estimé qu’il s’agissait là, en réalité, de tracasseries administratives visant à rançonner automobilistes et taxi-motos et engraisser leurs commanditaires, au premier rang desquels il a cité le gouverneur de cette province, Jérôme Bikenge Musimbi. L’homme à la cravate rouge a justifié son action …

Lire la suite »