jeudi , 17 octobre 2019
  • Fatshi, President de la RDC, lors d'un entretien samedi a France24 et a RFI.
  • Moise KATUMBI CHAPWE, lors d'un entretien.
  • Point de Presse de Mr Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba, president national de l'APARECO.
  • Archevêque Fridolin Ambongo

ARTICLES RÉCENTS

Financement : La BAD s’est chargée de la réhabilitation de 622 km de route en RDC

Approuvé depuis le 26 juin 2019 par le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD), l’accord de financement portant réhabilitation d’un tronçon de 622 km de la RN1 (Route nationale n°1) a enfin été formalisé jeudi au cours d’une cérémonie organisée à l’immeuble du gouvernement. À côté du représentant-résident de la BAD en RDC, le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, représentant le gouvernement central, a formellement signé le document qui scelle cet accord de financement. Dans son intervention, Sele Yalaghuli a souligné l’importance que ce projet apporte dans le cadre de l’intégration de la RDC. Il a salué …

Lire la suite »

Avec Fatshi : La RDC redevient fréquentable ?

La République démocratique du Congo (RDC) redevient de plus en plus fréquentable et présente dans le concert des nations. Avec l’intervention de Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi dit Fatshi à la 74ème Assemblée générale des Nations unies à New York, le pays d’Emery Patrice Lumumba a prouvé, une fois de plus, à la face du monde qu’il est resté attaché aux valeurs universelles. Devant les caméras du monde entier, l’opinion internationale a découvert un Félix Tshisekedi très convainquant, avec un discours plein d’espoir. De la sécurité intérieure aux problèmes sociaux, en passant par des questions environnementales et les droits humains, Félix Tshisekedi …

Lire la suite »

Plus de 250 millions d’africains continuent de souffrir de la faim

À New-York, le président de la Banque africaine de développement (Bad), Akinwumi Adesina, a exhorté les participants de l’Assemblée générale des Nations unies à une action collective, rapide et urgente pour mettre un terme à l’insécurité alimentaire en Afrique. « Cela suffit ! Il est inacceptable que 250 millions d’africains continuent de souffrir de la faim. L’heure est à l’action ! », s’est-il indigné devant un auditoire particulièrement réceptif. « Des solutions, qui ont fait leurs preuves au Sud, existent : répliquons-les à grande échelle, en mettant en commun toutes nos ressources ! », a lancé le président de la …

Lire la suite »