mardi , 25 septembre 2018
  • Azarias RUBERWA [tutsi rwandais immigrés en RDC], le 03 décembre 2004, à Bruxelles.
  • Une Ujana de Kinshasa.
  • Visite de travail Mobutu et Reagan, Maison Blanche, Washington, 1986.
  • Alexandre BENALLA, lors d'un entretien sur TF1, JT de 20h.

ARTICLES RÉCENTS

Beni : Plusieurs Congolais massacrés par les rebelles ougandais

Les bilans se contredisent encore à suite de l’attaque des présumés rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) dans la nuit de samedi 22 septembre 2018 à Béni. Des sources sur place parlent de 20 personnes tuées dont 15 civiles et 5 militaires. Tandis que 25 sont gravement blessées et ont été admises en urgence à l’hôpital général de référence de Béni. Il a également été enregistré 4 maisons incendiées et plusieurs personnes kidnappées. Loin d’être exhaustif, ce bilan rivalise avec celui présenté par le porte-parole de l’opération Sukola, le capitaine Mak Hazukay. Les Forces armées de la République démocratique …

Lire la suite »

La Cyber sécurité en RDC ?

Le CIRT est un « outil indispensable de lutte contre la cybercriminalité à l’échelle nationale, sous-régionale, continentale, voire mondiale par la coopération entre les CIRTs de différents pays ». La RDC, indique le ministre des PT-NTIC, a pris conscience de cet enjeu à caractère transfrontalier qu’est la cyber sécurité en ratifiant plusieurs instruments sous-régionaux, notamment la déclaration de Yaoundé en la matière et le texte de lutte contre la cybercriminalité et cyber terrorisme. Pour Emery Okundji, ces assises devront permettre au Gouvernement de réunir les éléments indispensables pour la mise en oeuvre de cet outil national de lutte contre toute forme de …

Lire la suite »

Présidentielle : Fatshi candidat président des oppositions congolaises ?

Les leaders politiques de l’opposition ont urgemment besoin de sagesse politique. Ils devraient faire preuve d’intelligence synergétique en faveur d’un candidat présentant les atouts historiques, sociopolitiques, électoraux mais surtout gouvernementaux pour la phase postélectorale. Dans cette optique, Jean-Pierre Bemba et Moise Katumbi qui sont hors compétition ne devraient pas considérer que c’est la fin du monde. Fatshi leur offre une possibilité politique de servir le pays à d’autres fonctions étatiques. Dans cette perspective, ils peuvent soutenir Félix Tshisekedi comme candidat président dans l’optique d’une composition du gouvernement dans lequel ils vont occuper des fonctions stratégiques. A cet effet, Félix Tshisekedi …

Lire la suite »