dimanche , 25 février 2018
Dernières nouvelles
Accueil / Mots-clefs Archives : Violations des droits de l’Homme

Mots-clefs Archives : Violations des droits de l’Homme

février, 2018

  • 13 février

    Droits humains : Bilan macabre en 2017 en RDC

    Sa violence politique et les mesures de répression du gouvernement se sont poursuivies en 2017, alors que le Président Joseph Kabila s’est maintenu au pouvoir au-delà de la limite constitutionnelle de deux mandats, qui a pris fin le 19 décembre 2016. Alors que les autorités retardaient les projets d’organisation d’élections, des agents gouvernementaux et des membres des forces de sécurité ont systématiquement cherché à faire taire, réprimer et intimider l’opposition politique, les défenseurs des droits humains et les activistes pro-démocratie, les journalistes et les manifestants pacifiques. Les forces de sécurité gouvernementales et de nombreux groupes armés ont attaqué des civils …

décembre, 2017

  • 21 décembre

    Répression de Rohingyas : Le chef militaire birman sanctionné par les Etats-Unis

    Les Etats-Unis ont imposé jeudi des sanctions contre le chef militaire birman Maung Maung Soe pour son rôle dans la répression de la minorité musulmane des Rohingyas, dans le cadre d’une loi visant les responsables de graves infractions aux droits de l’homme dans le monde entier. La liste publiée par le Trésor américain comprend des responsables politiques, judiciaires, policiers ou des hommes d’affaires et des sociétés qui leur sont liées. Ces sanctions, les premières prises au nom du “Global Magnitski Act” de fin 2016, gèlent leurs éventuels avoirs aux Etats-Unis et interdisent à tout ressortissant américain de faire des affaires …

décembre, 2016

  • 3 décembre

    RDC : Silence de « KABILA » face aux nombreuses violations de la loi fondamentale

    "Joseph KABILA KABANGE" - Discours sur l’Etat de la Nation 2016, mardi 15 novembre 2016

    En réaction au discours de Joseph Kabila, le Front pour le respect de la Constitution indique que  l’autosatisfaction affichée par le chef de l’Etat en matière sociale, économique, culturelle, sécuritaire et politique, «contraste avec le vécu quotidien de la population». Et de noter : «Lorsqu’il affirme que la Constitution est respectée et sera respectée, cette plate-forme politique lui rappelle son silence face aux nombreuses violations de la loi fondamentale ».  Illustration : l’instauration d’une rétrocession des ressources aux provinces en lieu et place de la retenue à la source, en violation de l’article 175 ; la prise en charge de …

août, 2016

  • 9 août

    « KABILA » gifle HRW : Adios Ida SAWYER

    Kenneth ROTH, "Joseph KABILA" et Ida SAWYER

    Les autorités de RDC ont refusé mardi de renouveler le visa de Ida Sawyer, chercheuse pour l’organisation américaine Human Rights Watch (HRW) en République démocratique du Congo (RDC), sans en donner la raison. “La DGM (Direction générale des migrations) n’a pas souhaité renouveler le visa” de Ida Sawyer, “c’est tout”, a déclaré à l’AFP le porte-parole du gouvernement Lambert Mende Omalanga. M. Mende n’a pas voulu donner la raison de cette décision: “Certains gouvernements ne se justifient jamais” lorsqu’ils refusent d’accorder un visa à un Congolais, “nous ne nous justifierons pas. C’est le principe de réciprocité entre Etats”. Mme Saywer …

juillet, 2016

  • 14 juillet

    Général KANYAMA : Responsable de violations graves des droits de l’homme en RDC

    Sasha Lezhnev - Associate Director of Policy at the Enough Project

    « Les sanctions contre monsieur Kanyama sont un signe politique fort qui montre que les Etats-Unis veulent que la Constitution congolaise soit respectée et que des avancées concrètes vers une transition démocratique aient lieu en RDC ». Selon Sasha Lezhnev, d’autres proches du président pourraient être la cible de sanctions si le gouvernement ne prend pas des mesures pour organiser les élections dans les délais. « Le but n’est pas de punir, mais véritablement d’encourager les autorités congolaises à prendre des mesures concrètes pour la démocratisation du pays. Monsieur Kanyama a été le premier sanctionné, car il est responsable de …

  • 1 juillet

    RDC : Hausse des violations des droits de l’Homme

    L’ambassadeur de l’UE en RDC, Jean-Michel Dumond, lors de l’inauguration du nouveau Palais de justice le 20/02/2015 à Kinshasa par le président Joseph Kabila Kabange

    La Délégation de l’Union européenne (UE) appelle le gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) à créer les conditions nécessaires pour préserver un espace politique ouvert. Dans une « Déclaration locale sur la situation des droits de l’Homme en République démocratique du Congo » du 25 juin 2016, la Délégation de l’Union européenne (UE) appelle le gouvernement congolais et toutes les autres parties concernées à « créer les conditions nécessaires pour préserver un espace politique ouvert ». Elle se dit « vivement préoccupée par le récent rapport du Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’Homme faisant état …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer