jeudi , 22 février 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Obsèques Etienne Tshisekedi

Mots-clefs Archives : Obsèques Etienne Tshisekedi

février, 2018

  • 4 février

    Retour du corps de Tshisekedi : “Kabila” a peur d’un soulèvement populaire

    Etienne Tshisekedi wa Mulumba est décédé d’une embolie pulmonaire. le 1er février 2017, à Bruxelles, où il était hospitalisé, Jusqu’à ce jour, son corps n’est jamais rapatrié. Il reste gardé dans un funérarium à Bruxelles. L’UDPS/Limete, dirigé par le Secrétaire général Jean-Marc Kabund parle d’un blocage au niveau du Gouvernement. Selon son porte-parole, l’Exécutif ” a peur que le retour de ce corps draine des foules au point d’entrainer un soulèvement populaire contre le pouvoir en place. ” De toutes les commémorations organisées Jeudi à l’occasion de l’an 1 de la disparition d’Etienne Tshisekedi, l’on retiendra sans doute plus particulièrement …

  • 2 février

    Hommages à Tshisekedi : Discours rassembleur de Tshibala

    Bruno Tshibala Nzenzhe, arrivé aux affaires en avril et investi au mois de mai 2017, promet de se casser en quatre morceaux pour assurer le rapatriement de la dépouille mortelle de M. Etienne Tshisekedi wa Mulumba à Kinshasa, capitale de la RD. Congo. Pour ce faire, il compte, une fois plus, reprendre langue avec sa famille biologique et politique aux fins de mettre les points sur les ‘’i’’. De sorte que le gouvernement qu’il dirige, sous l’impulsion du Président de la République, Joseph Kabila Kabange, prenne des dispositions afin de débloquer les moyens et organiser des obsèques dignes en hommage …

  • 2 février

    Dépouille de Tshisekedi : La méchanceté de “Kabila”

    De son vivant, Etienne Tshisekedi wa Mulumba a incarné l’espoir de tout un peuple. Après sa mort, le lider maximo est oublié, au point que la nation qu’il a servie de son vivant ne veut même pas lui réserver des funérailles à taille de son charisme. Comment peut-on comprendre que des illustres inconnus soient enterrés dans la dignité, avec des moyens de l’Etat, alors que des célébrités soient confinées dans l’oubli ? Que coûterait à l’Etat congolais le rapatriement de la dépouille mortelle d’Etienne Tshisekedi de Bruxelles à Kinshasa ? Lorsqu’un pouvoir s’oppose au rapatriement de la dépouille d’un digne …

janvier, 2018

  • 31 janvier

    Tshisekedi : Olenghankoy – Tshibala les violons sont loin de s’accorder

    Entre Joseph Olenghankoy, président du Conseil national de suivi de l’Accord du 31 décembre et du processus électoral (CNSA), et le Premier ministre, Bruno Tshibala, les violons sont loin de s’accorder. Après s’être brouillés autour de la marche qui était proclamée le 21 janvier 2018, les deux frondeurs du Rassemblement ne partagent le même point de vue sur la célébration de la messe prévue en mémoire du défunt président de l’Udps, Etienne Tshisekedi. Alors que le Rassemblement qui se reconnaît autour de Bruno Tshibala a convoqué une messe ce jeudi pour célébrer la mémoire du Sphinx de l’Udps, Joseph Olenghankoy …

  • 30 janvier

    RDC : Dépouille d’Etienne TSHISEKEDI traîne

    Environ une année depuis qu’il est décédé, le 1er février 2017, à la Clinique Sainte Elisabeth, à Bruxelles, capitale de l’ancienne puissance coloniale, sa dépouille traîne. Le deuil, longtemps porté par sa double famille biologique et politique, continue. Des larmes, quoiqu’abondamment versées, n’ont toujours pas séché, ni quitté les paupières de ses fidèles. Etienne Tshisekedi, l’homme qui aurait dû avoir 84 ans, s’il était encore resté debout, mérite, on l’avait déjà dit et répété, des obsèques dignes, en raison de ses multiples services rendus à la nation congolaise. A Limete, les préparatifs se poursuivent. Jean-Marc Kabund-a-Kabund, le Secrétaire Général de …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer