lundi , 29 mai 2017
Accueil / Mots-clefs Archives : Mercenaire

Mots-clefs Archives : Mercenaire

octobre, 2016

  • 23 octobre

    RDC : Plusieurs Mercenaires Indiens tués à Kananga par les Patriotes Congolais ?

    Dépêchés en toute hâte à Kananga pour aller mater la résistance locale, et défendre ainsi les intérêts mafieux des capitalistes Anglo-Saxons occupant notre pays (Congo-Kinshasa), plusieurs mercenaires indiens, cupides et naïfs, ont été aussi écrasés par « l’Armée Ancestrale », lors des affrontements meurtriers, grâce à l’intervention mystique des « ESPRITS DES ANCÊTRES BANTOU ». Rappelons que deux mercenaires barbares à la solde de l’Occupation Américano-Belgo-Tutsi ont lâchement assassiné le Grand Chef coutumier Kamuina Nsapu Mpande, le vendredi 12 Août 2016, à Tshimbulu (Kasaï-Occidental). Afin de venger l’assassinat de ce Résistant, quelques Jeunes Congolais à mains nues – partisans de …

  • 11 octobre

    RDC : « Joseph KABILA », un mercenaire de l’horreur

    Les atrocités, les horreurs et les cruautés des images et des photos des victimes congolaises des manifestations pacifiques à Kinshasa le 20 Septembre 2016 et qui circulent sur Internet et réseaux sociaux dissipent toute naïveté, toute illusion et toute complaisance face à Hippolyte Kanambe, alias joseph kabila. L’Humanité se trouve face à un véritable monstre, un mercenaire de l’horreur, un individu et une créature dont l’apparence, voire le comportement, surprend par son écart avec les normes de toute société normale et civilisée. Sa nature et ses actes s’écartent notablement des standards de l’espèce humaine normale. Il ne fixe jamais ses …

juin, 2016

  • 19 juin

    RDC : Moïse KATUMBI dos au mur

    La remise de Darryl Lewis, ancien marine américain retrouvé à la sécurité de Moïse Katumbi, à l’Ambassade de son pays continue de soulever des vagues. D’une manière générale, une certaine opinion veut que, par ce geste, la justice congolaise a avoué son incapacité à prouver les accusations de recrutement des mercenaires mises à la charge de Moïse Katumbi, ce sujet américain en ayant été l’une des pièces à conviction clé. Ceci, ajoute-t-on, met à nu la main politique qui se tramerait derrière cette affaire et devrait amener la justice à classer le dossier de Katumbi sans suite. La réalité est …

  • 12 juin

    Un mercenaire de KATUMBI expulsé de la RDC

    Quarante-trois jours après sa détention à Kinshasa, l’Américain Darryl Lewis, soupçonné d’être le « cerveau moteur » dans l’affaire des « mercenaires » au service de l’opposant Moïse Katumbi, a été expulsé mercredi 8 juin 2016 du territoire de la République démocratique du Congo (RDC). L’information a été livrée, le même jour,  par le premier avocat général de la République, Victor Mumba Mukomo, à l’issue d’une réunion du Parquet général avec les représentants diplomatiques américains et les avocats de l’opposant Moïse Katumbi dans la ville de Kinshasa. L’Américain Darryl Lewis « a été mis à la disposition de Monsieur l’ambassadeur …

mai, 2016

  • 19 mai

    Mercenaires : L’ANR et la DGM à couteaux tirés

    L’ambiance était encore plus explosive lors de la rencontre qui a eu lieu le même jeudi 11 mai dans la journée, entre les experts de la délégation américaine et les responsables des services spéciaux congolais de l’ A.N.R. et la D.G.M. Les «experts» congolais étaient ridicules, nous dit-on, devant leurs collègues américains qui exigeaient d’eux des preuves tangibles et irréfragables du recrutement par Moïse Katumbi de 400 mercenaires américains pour déclencher une guerre civile au Katanga. Les patrons des deux services, Kalev Mutond pour l’A.N.R. et François Beya pour la D.G.M., se sont mis à se rejeter la responsabilité du …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer