dimanche , 26 février 2017
Accueil / Mots-clefs Archives : Lambert MENDE OMALANGA

Mots-clefs Archives : Lambert MENDE OMALANGA

août, 2016

  • 9 août

    « KABILA » gifle HRW : Adios Ida SAWYER

    Les autorités de RDC ont refusé mardi de renouveler le visa de Ida Sawyer, chercheuse pour l’organisation américaine Human Rights Watch (HRW) en République démocratique du Congo (RDC), sans en donner la raison. « La DGM (Direction générale des migrations) n’a pas souhaité renouveler le visa » de Ida Sawyer, « c’est tout », a déclaré à l’AFP le porte-parole du gouvernement Lambert Mende Omalanga. M. Mende n’a pas voulu donner la raison de cette décision: « Certains gouvernements ne se justifient jamais » lorsqu’ils refusent d’accorder un visa à un Congolais, « nous ne nous justifierons pas. C’est le principe de réciprocité entre Etats ». Mme Saywer …

juillet, 2016

  • 25 juillet

    Elections : Kinshasa maitre du jeu

    Le gouvernement de la République démocratique du Congo, qui « rejette le droit d’ingérence humanitaire à géométrie variable qui ne s’exercerait que vis-à-vis de la seule RDC, engage ses partenaires à résister à la tentation impérialiste devant les difficultés conjoncturelles du pays ». « Nous les invitons à ne pas mettre de l’huile sur le feu et de contribuer plutôt à la stabilisation de la situation dans ce pays dont le peuple n’a que trop souffert de toutes sortes de convoitises et d’ambitions mal gérées depuis l’aube de l’indépendance », a déclaré jeudi 7 juillet 2016 à Kinshasa son porte-parole, …

  • 10 juillet

    Lambert MENDE a commis les pires crimes de l’histoire de la RDC

    Dans une lettre ouverte à Lambert Mende Omalanga, porte-parole du gouvernement de la RDC, le député Francis Kalombo vient de montrer d’un cran la confrontation. « La Rébellion RCD dont vous faisiez partie a commis les pires crimes de l’histoire de notre pays », accuse l’Honorable Francis Kalombo. « Vous avez tué, violé des milliers de Congolais innocents, enterré des femmes vivantes, abattu un avion commercial plein de civils innocents. Vos crimes encore impunis ont encore des répercussions aujourd’hui puisqu’ils sont à l’origine des derames quotidiens que vivent nos compatriotes à l’Est du pays sans que votre gouvernement n’agisse pour rétablir la paix. »

juin, 2016

  • 27 juin

    Beijing : Lambert MENDE, le plus grand absent au Forum sur la Coopération des médias sino-africains

    Annoncé à ce Forum, le ministre Rd congolais de l’Information et Médias, Lambert Mende Omalanga aura été le plus grand absent. Les journalistes des médias des pays voisins, voire du Gabon l’attendaient.  » Jamais un ministre ne défend aussi bien son pays comme il le fait. Nous pensions le suivre et le voir de visu… « , regrettent les confrères du Rwanda et Congo-Brazza. Jusqu’hier midi, ils pensaient que le ministre Mende parlerait, car il figurait comme deuxième intervenant après le repas de midi. Ils n’ont eu leurs yeux que pour pleurer. Tous avouent le suivre régulièrement sur les bouquets numériques. …

mai, 2016

  • 26 mai

    Sanctions : Kinshasa contre-attaque

    Réagissant  dimanche 22 mai aux déclarations des Etats-Unis et de la Grande Bretagne menaçant de sanctionner «la répression» et «l’oppression» en RDC, particulièrement dans le chef des opposants congolais, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, a dénié à ces deux pays d’agir ainsi unilatéralement. ‘des conseils, nous sommes prêts à les recevoir amicalement. Des injonctions, jamais!’ «Il n’y a rien qui autorise les Etats-Unis et la Grande-Bretagne à nous intimer des injonctions ou à nous menacer des sanctions unilatérales», a affirmé M. Mende sur les antennes de Radio Okapi. «Je voudrais répéter mot pour mot ce que le Chef …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer