jeudi , 19 janvier 2017
Accueil / Mots-clefs Archives : Délivrance du peuple congolais

Mots-clefs Archives : Délivrance du peuple congolais

août, 2016

  • 6 août

    RDC : Etienne TSHISEKEDI, l’endormeur attitré du peuple Congolais ?

    Le retour d’Étienne Tshisekedi à Kinshasa, le mercredi 27 juillet courant, est un vrai succès historique, car la population kinoise – pas assez éduquée politiquement, manipulée, et lassée par les effets néfastes de l’occupation Américano-Belgo-Tutsi représentée par Alias Joseph Kabila – a accueilli avec joie et en masse leur « frère Congolais autochtone ». Oui, l’accueil qui lui a été réservé était vraiment grandiose ; et après ? Par contre, on l’attend au tournant. Tshisekedi dira-t-il la vérité au peuple ou va-t-il continuer à accompagner l’occupation au Congo en demandant au peuple congolais de toujours dormir comme des bébés ? …

juillet, 2016

  • 30 juillet

    USA : Bill et Hillary CLINTON, complices du génocide congolais

    Bill et Hillary Clinton, complices du deuxième génocide congolais. C’est l’une des raisons pour lesquelles Bill Clinton pousse sa femme à devenir présidente de la République des États-Unis pour finir le travail inachevé : la balkanisation effective de la République Démocratique du Congo (RDC). Deux fausses élections présidentielles organisées dans un pays occupé avec la complicité de deux présidents de la « CENI » traîtres et corrompus : en 2006, c’était le défunt abbé Apollinaire Malu Malu Muholongu (que son âme ne repose pas en paix ! ) et, en 2011, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda Nyanga . Ces deux …

juin, 2016

  • 23 juin

    « Joseph KABILA », un bandit au sommet de l’Etat congolais

    Quoi qu’il arrive, et quoi qu’il leur en coûte, à la date du 19 septembre 2016, la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI en sigle, devrait convoquer l’électorat congolais, pour la présidentielle de 2016, et ce, en conformité de l’article 63 de la Constitution, actuellement en vigueur au Congo Kinshasa, qui impose la convocation pour l’organisation de l’élection présidentielle, 90 jours avant la fin du second mandat de 5 ans, de l’actuel président de la république. Mais, force est de constater que cette élection présidentielle, en vue d’une alternance démocratique, n’a pas de chance de se réaliser, par la simple volonté …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer