mardi , 16 janvier 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Comité Laïc de Coordination (CLC)

Mots-clefs Archives : Comité Laïc de Coordination (CLC)

janvier, 2018

  • 16 janvier

    RDC : Le CLC appelle à une marche dimanche. « Kabila » mobilise Lumbala pour le contrer

    Le Comité laïc de coordination appelle à une journée de marche pacifique dimanche 21 janvier. Dans une correspondance datée du 13 janvier, les membres de cette organisation rappellent que la lutte continuera jusqu’à ce que toutes  » les conditions pour les élections crédibles seront remplies ».  » Notre combat ne prendra pas fin tant que ne seront remplies les conditions préalables pour des élections réellement crédibles notamment : la libération sans condition des prisonniers politiques, la fin de l’exil des opposants menacés d’arrestation à leur retour au pays, la libéralisation des espaces médiatiques, la fin du dédoublement des partis politiques, la …

  • 10 janvier

    L’Eglise recharge ses batteries : Une nouvelle marche annoncée en RDC

    Le représentant du pape François en RDC, est venu à la rescousse des chrétiens en leur envoyant, dans une note datée du 5 janvier 2018, un mot de réconfort. Tout en confirmant la légalité du CLC, structure constituée « canoniquement comme association privée » et reconnue comme telle dans l’archidiocèse de Kinshasa, le nonce apostolique regrette « la réaction disproportionnée des forces de sécurité congolaises » qui, dit-il, « n’a pas respecté le caractère pacifique de cette démonstration » du 31 décembre 2017. En clair, l’église catholique n’entend pas relâcher la pression sur Kinshasa. Dans sa note à tous les …

  • 9 janvier

    31 Décembre : Le CLC ne pas baisser les bras

    En memoire des victimes de la marche du 31 Décembre 2017, le Cardinal Monsengwo officie une messe des morts ce vendredi 12 janvier 2018 à la Cathédrale Notre Dame du Congo. C’est le Comité Laïc de Coordination (CLC) qui l’annonce via un communiqué signé par le tandem Ndaywel-Nlandu. Le CLC recommande, en outre, la poursuite de l’opération « cloches » chaque jeudi de 21h à 21h15. Ceci étant, pour cette structure qui relève de l’Eglise catholique de Kinshasa, un signe de « notre volonté de ne pas baisser les bras et de continuer la lutte pour prendre en mains notre destin ».

  • 9 janvier

    31 Décembre : CLC – Cardinal veulent perturber le processus électoral en RDC ?

    Réaction du berger à la bergère. Outré par les propos « injurieux » du Cardinal Monsengwo à l’endroit des dirigeants du pays, le Gouvernement a carrément accusé le CLC et le premier prélat de Kinshasa « de faire entrer la RDC dans un cycle de violence pour perturber le processus électoral en cours ». A la base de cette ire des autorités congolaises, la philippique sans nuance de l’Archevêque de Kinshasa contre ceux qu’il a qualifiés de « médiocres devant dégager ». Des mots très durs de la part d’un ministre de Dieu. Un évêque qui, le 4 janvier 2018, …

  • 9 janvier

    31 Décembre : Les réactions continuent à pleuvoir côté national et international

    Les réactions au vitriol contre la répression de la marche pacifique du Comité laïc de coordination (CLC) de l’Eglise catholique, du 31 décembre dernier continuent à pleuvoir côté national et international. C’est l’Ordinant du siège de Kinshasa, le Cardinal-Archevêque Laurent-Monsengwo Pasinya qui avait donné le ton en qualifiant la répression de barbare. Il était suivi par l’UE, la Belgique, la France, l’ONU, la secrétaire générale de OIF Michaël Jean, et l’UA hier, tous dans des mêmes termes de rejet de la répression de la marche pacifique. Aujourd’hui, c’est au tour de la « Convention des démocrates chrétiens  » (CDC) dont le …

  • 9 janvier

    31 Décembre : Une marche pour faciliter la prise de pouvoir par la force en RDC

    Le complot concocté pour mettre la République Démocratique du Congo à feu et à sang à l’occasion d’une marche faussement « pacifique », mais en réalité « belliqueuse » de ce dimanche 31 décembre 2017, n’a pas atteint son objectif. Préparée par des soi-disant laïcs catholiques, avec la bénédiction d’une petite frange de l’épiscopat catholique national, la lugubre machination a fait flop. Le peuple chrétien catholique de Kinshasa n’a pas suivi l’appel et les autres confessions religieuses n’ont pas accompagné le complot. Les militants de l’opposition, dont les partis avaient pourtant assuré le clergé de leur participation, ont été invisibles. …

  • 9 janvier

    Soutenu par l’UE : Cardinal Monsengwo prépare un coup d’état en RDC ?

    La MP de « Joseph Kabila » ne manque plus d’imagination. Dans un article publié par le journal « Forum Des As » Lundi, l’auteur de l’article – bien sur en complicité avec la majorité présidentielle (MP) de Joseph Kabila – affirme que  » (…) le cardinal Laurent Monsengwo souhaiterait « faire nommer un ressortissant du Bandundu à la tête du Gouvernement en remplacement de Bruno Tshibala.  » Le journal poursuit en concluant que  » au regard des actions qu’il pose en coulisse et avec un objectif bien précis, on en vient à se demander si l’archevêque de Kinshasa ne serait pas le vrai leader …

  • 8 janvier

    Déclaration du Cardinal : Faces cachées d’un vaste complot contre les autorités de RDC

    Au-delà de la confrontation, ceux qui promeuvent la démocratie et combattent pour les élections acceptent le calendrier publié par la CENI dans le respect des accords que les autres n’utilisent que comme alibi pour faciliter la recolonisation de notre pays, à l’aide de nos propres compatriotes aliénés, donc incapables de saisir les vrais termes des enjeux.  Aujourd’hui, défendre la dignité de la République, c’est prêcher la paix en respectant scrupuleusement les Institutions et notamment,  le calendrier électoral élaboré en tout indépendance par les  compatriotes et spécialistes de la CENI’’, soutient un Analyste pro-Majorité qui, dans une tribune libre, revient sur …

  • 7 janvier

    31 Décembre : Révolte et indignation à la VSV

    C’est encore une fois le politologue Rostin Manketa, directeur exécutif de la VSV assisté de Laurette Misenga, directrice adjointe chargée d la Communication qui s’est retrouvé face à la presse, mardi dernier au siège, avenue Bongandanga dans la commune Kasa-Vubu. Le ton utilisé est à la révolte mêlée d’indignation. La raison, c’est bel et bien la répression par les forces de sécurité congolaises de la marche pacifique du 31 décembre 2017 à l’initiative du Comité laïc de coordination (CLC) de l’Eglise catholique. La VSV manque de mots pour condamner avec la dernière énergie cette « répression violente et sanglante des chrétiens …

  • 7 janvier

    31 Décembre : Réponse de la MP de « Kabila » au Cardinal Monsengwo

     » Nous ne pouvons que dénoncer, condamner et stigmatiser les agissements de nos prétendus vaillants hommes en uniforme qui traduisent malheureusement, et ni plus ni moins, la barbarie », avait déclaré le Cardinal Laurent Monsengwo, concluant qu’ »il est temps que les médiocres dégagent… ». Dans un communiqué daté jeudi 4 janvier, signé par son porte-parole André-Alain Atundu, la Majorité présidentielle dénonce de la façon la plus énergique « les qualifications injustes, injurieuses et blessantes utilisées par le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya envers les dirigeants démocratiquement élus et les forces de la défense dont le patriotisme n’est plus à démontrer. » La Majorité présidentielle n’a …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer