dimanche , 22 avril 2018
Accueil / Mots-clefs Archives : Coalition politique MLC-UNC-PALU-UDPS rejettent la machine à voter

Mots-clefs Archives : Coalition politique MLC-UNC-PALU-UDPS rejettent la machine à voter

avril, 2018

  • 7 avril

    RDC : La machine à voter devient un problème pour la CENI

    A woman testing machine a voter in DRC.

    Machine à voter, la Corée du Sud – pays où sont fabriquées lesdites machines – décline toute responsabilité vis-à-vis de cette technologie en expérimentation en RDC. Autour de cette machine donc, le nombre de doutes et de refus se multiplie. Outre l’Opposition congolaise qui la rejette de bout en bout et la Cenco qui souhaite une contre expertise, d’autres critiques se sont ajoutées, émettant des réserves sur l’usage de cette machine à voter que nul autre pays n’a utilisé avant le Congo. Après les États-Unis, l’Union européenne, c’est maintenant le pays de fabrication de cette technologie qui retire sa confiance …

  • 6 avril

    RDC : ‘‘Sans machine à voter, il n’y aura pas d’élections le 23 décembre 2018’’

    Le gouvernement coréen décline toute responsabilité en cas de résultats contestés aux élections notamment de décembre 2018. La centrale électorale se délecte déjà de sa supercherie pour annoncer orbi et urbi que ‘‘sans machine à voter, il n’y aura pas d’élections le 23 décembre 2018’’. Et d’avertir, prenant les Congolais, surtout d’en bas, pour des niais : « Sinon, il faudra encore attendre plusieurs mois pour l’organisation des élections ». De la machine à voter à la machine à tricher, le pas est vite franchi. L’appareil, fabriqué par une firme sud-coréenne privée, est rejeté par tous ceux qui redoutent qu’il …

  • 4 avril

    Élections : La Corée du Sud décline toute responsabilité sur la machine à voter en RDC

    La Corée du Sud s’est, par la voie de son ambassadeur en RDC, Moon Jae-in, cité par Jeune Afrique, désolidarisé du contrat qui lie l’entreprise coréenne « Miru Systems », fabricant de la machine à voter, à la Céni. Nommément cité par Jeune Afrique, l’ambassadeur de la Corée du Sud décharge son gouvernement de toute implication dans le contrat conclu entre la Céni et le fabricant sud-coréen. Fin diplomate, l’ambassadeur sud-coréen s’est donc voulu prudent en contactant Jeune Afrique. Il redoute sûrement que la machine à voter ne ternisse l’image de son pays dans l’opinion publique congolaise. Aussi a-t-il pris …

  • 4 avril

    Moïse MUSANGANA : Un livre sur machine à voter en RDC

    « Qu’est-ce que le vote électronique ? Qu’est-ce que la machine à voter ? Ceni : un choix hypothétique et peu rassurant », c’est le titre de l’ouvrage écrit par le journaliste Moise Musangana Muamba, porté sur les fonts baptismaux jeudi 29 mars par Stéphane Kitutu, Dg de CCTV. En écrivant sur la machine à voter, l’auteur contribue au débat en cours dans l’opinion. Sur la scène politique congolaise, deux camps s’affrontent au sujet de cette technologie dont la Centrale électorale dit ne pas pouvoir se passer pour organiser la présidentielle de décembre 2018. Moïse Musangana, en se posant des questions dans …

mars, 2018

  • 20 mars

    RDC : La Transition sans « Kabila » disparaît

    L’organisation des élections en République Démocratique le 23 décembre 2018, conformément au calendrier électoral publié par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), n’est plus une question de doute. Si hier plusieurs de l’opposition dite radicale récusaient ce chronogramme de l’équipe Nangaa pour de bonnes élections en décembre 2018, aujourd’hui ce n’est plus le cas. Pas plus tard qu’il y a quelques jours, une coalition a pris corps en Afrique du Sud en vue de se préparer et gagner les élections de 2018, alors qu’une plateforme qu’est le G7-1, qui fait partie de cette coalition récusait les élections sans leur candidat …

  • 18 mars

    Elections : La coalition MLC-UNC-PALU-UDPS rejettent la “machine à voter”

    Quant à l’évolution du processus électoral en République Démocratie du Congo (RDC), la coalition politique MLC-UNC-PALU-UDPS, qui se sont rencontrées jeudi 15 mars 2018 au CEPAS Kinshasa, en vue d’échanger, selon le communiqué final, sur la situation politique du pays, stigmatisent les embuches dressées sur le processus électoral, pointant du doigt le Chef de l’État Joseph Kabila. Ils réaffirment leur détermination d’aller aux élections cette année 2018, mais rejettent la “machine à voter” proposée par la CENI en vue de réduire le coût financier élevé lié aux élections. Ils demandent à la CENI de travailler de manière effective avec le …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer