jeudi , 23 février 2017

Angola

RDC, éviter la guerre

Selon l’ambassadeur de la République d’Angola en RDC : Si ça tourne mal en RD Congo, tous les voisins auront des problèmes… « , fait savoir le diplomate angolais. Il ne faut pas tomber dans le piège de ceux qui ont fait que la Libye, jadis un pays prospère, soit aujourd’hui une nation en lambeaux, après le départ de Kadhafi « . Emilio Guerra a appelé les Congolais à ne pas voir en l’implication de son pays dans la recherche de la solution à la crise Rd congolaise comme « une ingérence, non. Nous n’avons aucun intérêt de voir la RDC s’enfoncer dans …

Lire la suite »

Luanda : Les faux calculs de DOS SANTOS

En soutenant « Joseph Kabila », le président éternel José Eduardo dos Santos – santoméen (originaire de São Tomé-et-Príncipe) au pouvoir en Angola depuis plus de 37 ans –, risque de couler avec cet Extrémiste génocidaire Tutsi-Rwandais au pouvoir depuis 15 ans. En gommant la voix du peuple – donc la voix de Dieu –, Dos Santos, l’ingrat, est contre le peuple congolais et subira la colère divine. Quels sont les intérêts cachés pour que Dos Santos accepte de défendre becs et ongles Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila, un partant au 19 décembre 2016 ? Nombreux faux Chefs d’États, Dictateurs, …

Lire la suite »

Sommet de Luanda : Absence remarquée du Rwandais KAGAME et de l’Ougandais MUSEVENI

24 heures après le sommet de Luanda, le président Kagame est arrivé jeudi matin à Brazzaville pour une visite officielle. Lorsqu’on imagine le rôle que jouent d’un côté, le président Paul Kagamé, et de l’autre, le président Yoweri Museveni dans la crise congolaise, leur absence à Luanda a intrigué.  Quelque chose s’est passé et c’est ce qui pourrait justifier le boycott de ces deux voisins de la RDC dans la capitale angolaise. Que le président Kagame traverse d’Est en Ouest la RDC pour se retrouver de l’autre côté du fleuve Congo ne peut qu’alimenter les conjectures. Il y a anguille …

Lire la suite »

Luanda : soutien mitigé à «KABILA»

Mercredi à Luanda, les chefs d’Etat et de gouvernement n’ont fait qu’entériner ce qui se disait déjà tout bas. A l’unanimité, derrière l’hôte du sommet, le président angolais, ils ont presqu’apporté leur soutien à Kabila, promettant même, selon certaines indiscrétions, de déployer dans les tout prochains jours en RDC, une force régionale pour « garantir » la paix en RDC. Dans la majorité présidentielle, on a vite crié à la victoire, estimant que le sommet de Luanda avait donné son feu vert pour la mise en œuvre de l’accord politique convenu, le 18 octobre 2016, à la cité de l’Union …

Lire la suite »

RDC : « KABILA » reste

La Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), à travers la Troïka de l’organe sur la Coopération politique, défense et sécurité, a apporté ses bons offices dans la crise politique que traverse un de ses membres, en l’occurrence la RDC. Du 10 au 12 octobre 2016, cette délégation, composée de ministres des Affaires étrangères de la Tanzanie et de l’Angola ainsi que du vice-ministre à la Défense de Mozambique, a rencontré tous les protagonistes à la crise congolaise, à savoir la Majorité présidentielle, l’Opposition qui participe au dialogue et celle qui est en dehors, la Société civile, le facilitateur Edem …

Lire la suite »

RDC : L’Angola exploite le plateau continental depuis 1980, en violation du droit sur la mer

« La République d’Angola exploite notre plateau continental depuis 1980, en violation du droit sur la mer », a révélé jeudi le sénateur Raphaël Siluvangi, en rapport avec la question orale avec débat adressée au Premier ministre Matata Ponyo. « Le plateau continental est le maillon important pour la RD Congo et pour notre destin national », a soutenu l’intervenant qui a demandé au chef du gouvernement de dresser l’état de la situation sur ce plateau. La zone d’intérêt commun (ZIC), signée le 31 juillet 2001 « est destinée à détourner notre attention sur le plateau continental », a confié …

Lire la suite »

Chassés comme de vulgaires chiens de rue : « KABILA » est entrain d’humilier les Congolais en Afrique

Partout où ils sont, les Congolais sont mal vus. Ils y sont perçus comme des pestiférés, et chassés comme de vulgaires chiens de rue. La raison officielle que tous ces pays avancent est l’immigration clandestine. Nos compatriotes y vivent donc en situation irrégulière. Seul le Congo-Brazzaville a une raison supplémentaire qu’il brandit : l’insécurité. L’histoire ne doit pas être oubliée. L’Angola est un pays qui sort de la guerre. Et, comme chacun le sait, toute guerre produit inévitablement des déplacements humains et des réfugiés. Mais c’était pire pour l’Angola car, avant la guerre fratricide entre les trois factions rivales, il …

Lire la suite »

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer