dimanche , 22 avril 2018
Accueil / 2018 / avril / 06

Archives journalières : 06/04/2018

Procès Kamwina Nsapu : UDPS/Tshisekedi mise en cause

Convoqué à l’audience d’hier mardi 3 avril à titre de renseignant dans le cadre du dossier du prévenu Tshilengi Gecko Bea, le commissaire supérieur adjoint, de surcroit Commandant du Groupe mobile d’intervention Kin-Est (GMI) a confirmé l’hypothèse d’usage d’armes à feu par certains jeunes de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Faustin Numbi Kalenge affirme que le prévenu Gecko Bea qui se trouve être le vice-président de la Ligue des jeunes de l’UDPS a déjà été par le passé impliqué dans les affaires de détention d’armes à feu. « En 2014 après une attaque à armes à feu …

Lire la suite »

RDC : La Cour constitutionnelle rejette la requête en inconstitutionnalité de la nouvelle loi électorale

Le rejet de la requête en inconstitutionnalité de la nouvelle loi électorale par la Cour constitutionnelle a suscité des réactions aussi bien dans le camp de ceux qui avaient saisi la cour que dans la sphère politique et les organisations de la société civile. Parmi les contestataires ou ceux qui dénoncent la position prise par le président de la haute cour figure Henri Thomas Lokondo Yoka, l’initiateur de la requête déposée le 15 janvier 2018 par un groupe de députés nationaux et sénateurs. Pour l’élu de Mbandaka, l’arrêt rendu par la Cour constitutionnelle est une tricherie, une honte pour le …

Lire la suite »

Élections RDC : La langue de bois de la CENI sur la Machine à voter

«Avec Miru Systems, la CENI a signé un contrat qui n’engage pas l’Etat coréen. Nous avons signé un engagement ferme qui n’a plus besoin de coaching ou d’accompagnement parce que nous avons trouvé que cette entreprise a fourni à l’Etat coréen des machines pour l’élection avec 40 millions d’électeurs. A ce jour, Miru Systems ne nous a pas saisis d’une inquiétude quelconque. Cette entreprise nous a envoyé le premier lot de 200 machines. C’est ce que nous considérons. Ce qui circule et les autres déclarations ne nous concerne pas. Et cela ne nous inquiète pas parce que c’est l’entreprise commerciale …

Lire la suite »

RDC : UDPS/Tshisekedi traduit Tharcisse LOSEKE en Justice

Tharcisse Loseke Nembalemba, Président délégué de l’aile de l’UDPS/Tshibala.

Le président délégué de l’aile de l’UDPS/Bruno Tshibala, Tharcisse Loseke Nembalemba est invité à comparaitre, le vendredi 6 avril 2018, devant le tribunal de paix de Kinshasa/Matete. Ce dernier comparaitra en la faveur d’une citation directe à lui adressé par Jean-Marc Kabund et Rubens Mikindo, tous deux membres de l’UDPS/Tshisekedi. Il est reproché à Tharcisse Loseke, que sans titre, ni qualité et en violation des articles 7, 11 et l’alinéa 1 de l’article 1er de la loi n°04/002 du 15 mars 2004, portant organisation et fonctionnement des partis politiques en RDC et en vertus des statuts de l’UDPS, qu’à l’issue …

Lire la suite »

Clés de cryptage : Telegram dans le collimateur des autorités russes

Le régulateur russe des télécommunications a saisi vendredi la justice pour demander le blocage de la messagerie Telegram, qui a refusé de fournir aux services de sécurité russes (FSB) ses clés de cryptage permettant de lire les messages des utilisateurs. Le 20 mars, cette autorité avait donné 15 jours à Telegram pour fournir ses clés de cryptage. « Les menaces de bloquer Telegram s’il ne fournit pas les données personnelles de ses utilisateurs n’auront pas de résultats. Telegram défendra la liberté et la confidentialité », avait alors réagi sur Twitter son fondateur le russe Pavel Dourov. La messagerie Telegram, menacée de blocage en …

Lire la suite »

Park GEUN-HYE : 24 ans de prison pour une présidente corrompue

L’ex-présidente sud-coréenne Park Geun-hye a été condamnée vendredi à 24 ans de prison pour corruption, abus de pouvoir et coercition. « L’accusée a abusé du pouvoir que lui avait confié le peuple -qui est le véritable souverain de ce pays- pour semer le chaos dans l’administration nationale », a déclaré le juge Kim Se-yoon après avoir déclaré l’ex-présidente coupable notamment de corruption, d’abus de pouvoir ou de coercition. « En dépit de tous ces crimes, l’accusée a nié toutes les accusations portées contre elle, ne montrant aucun remord et affichant une attitude incompréhensible en renvoyant la faute sur Mme Choi et d’autres responsables », …

Lire la suite »

Souveraineté : Réponse de la RDC à la communauté internationale

La RDC argue que la MONUSCO n’est pas appelée à rester éternellement dans ce pays. S’agissant de la stratégie de retrait, le vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères et Intégration régionale, Léonard She Okitundu a souligné : « Même si la stratégie de sortie reprise dans la résolution précédente n’a pas été appliquée, le gouvernement salue la prise en compte en compte par les Conseil de sécurité de son exigence de l’adoption d’une stratégie de retrait de la mission, échelonnée, coordonnée et exhaustive en collaboration avec le Secrétaire général. Des discussions, à cet effet, dans le cadre du dialogue …

Lire la suite »

RDC : Génocide planifié pour exterminer les populations congolaises

(…) nous tenons à préciser que ce drame humanitaire n’est pas un accident de l’histoire, il fait partie du génocide bien planifié pour exterminer les populations congolaises par les forces d’occupation au pouvoir en RDC, en vue de faire la place aux populations allogènes en provenance du Rwanda, de l’Ouganda et du Soudan. Ce constat malheureux a déjà été fait par le Nonce apostolique du Vatican en RDC Mgr Luis Mariano Montemayor après son séjour à l’Est de la RDC. Et c’est cela qui explique l’attitude insolite de « Joseph Kabila » qui s’oppose à ce qu’une aide extérieure vienne …

Lire la suite »

RDC : ‘‘Sans machine à voter, il n’y aura pas d’élections le 23 décembre 2018’’

Le gouvernement coréen décline toute responsabilité en cas de résultats contestés aux élections notamment de décembre 2018. La centrale électorale se délecte déjà de sa supercherie pour annoncer orbi et urbi que ‘‘sans machine à voter, il n’y aura pas d’élections le 23 décembre 2018’’. Et d’avertir, prenant les Congolais, surtout d’en bas, pour des niais : « Sinon, il faudra encore attendre plusieurs mois pour l’organisation des élections ». De la machine à voter à la machine à tricher, le pas est vite franchi. L’appareil, fabriqué par une firme sud-coréenne privée, est rejeté par tous ceux qui redoutent qu’il …

Lire la suite »

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer