dimanche , 22 avril 2018
Accueil / Afrique / Afrique Centrale / RD Congo / Linafoot : Répartition de la cagnotte du sponsor du championnat

Linafoot : Répartition de la cagnotte du sponsor du championnat

La commission de gestion de la Linafoot a reçu les dirigeants des clubs engagés à la 23ème édition de son championnat jeudi 15 mars 2018, à son siège de la Gombe. Au cours de cette rencontre, l’exécutif de la Linafoot a informé les clubs qualifiés à la phase de Play off de cet exercice 2017-2018, du partenariat scellé entre leur instance et la société Vodacom. Le contrat, qui s’élève à 500.000 dollars américains, permettra au vainqueur de cette édition d’empocher 100.000 USD. La Ligue aura, quant à elle, à répartir les 100.000 autres aux douze clubs qualifiés au Play off, et d’allouer à son fonctionnement – dont le coût global est évalué à 700. 000 dollars – les 300. 000 dollars restants. Ce contrat, signé sous la houlette de la Fédération Congolaise de football association (FECOFA) et Vodacom Congo, revient cinq années après. Selon le département de marketing de Vodacom, ce dernier revient avec l’objectif de rehausser le niveau de cette discipline sur le plan continental.

La Ligue nationale de football (Linafoot) s’attend à répartir bientôt la cagnotte mobilisée par le sponsor du championnat en cours aux 12 clubs qui participent au play-off de la compétition. Ils auront ainsi à se partager 200.000 dollars, outre les 300.000 réservés au fonctionnement de la Ligue.

La commission de gestion de la Linafoot a reçu les dirigeants des clubs engagés à la 23ème édition de son championnat jeudi 15 mars 2018, à son siège de la Gombe. Les échanges entre l’équipe de Bosco Mwehu et les sociétaires ont tourné autour de nouvelles orientations, en vue de la réussite de la phase de Play off qui démarre ce 21 mars.

Au cours de cette rencontre, l’exécutif de la Linafoot a informé les clubs qualifiés à la phase de Play off de cet exercice 2017-2018, du partenariat scellé entre leur instance et la société Vodacom.

Le contrat, qui s’élève à 500.000 dollars américains, permettra au vainqueur de cette édition d’empocher 100.000 USD. La Ligue aura, quant à elle, à répartir les 100.000 autres aux douze clubs qualifiés au Play off, et d’allouer à son fonctionnement – dont le coût global est évalué à 700. 000 dollars – les 300. 000 dollars restants.

Partenariat scellé entre la Linafoot et la société Vodacom

La société de télécommunication Vodacom va officialiser son partenariat avec la Ligue nationale de football (Linafoot). Ce sera au cours de la conférence de presse prévue à cet effet ce mardi 20 mars au Kempinsky Fleuve Congo Hôtel de Kinshasa.

Les responsables des deux organisations seront face à la presse sportive congolaise à partir de 10h00. Ils entretiendront avec les journalistes sur les vraies raisons de ce nouveau rapprochement.

Les animateurs de cette conférence de presse, à savoir la direction du marketing de Vodacom et la commission de gestion de la Linafoot, auront également la tâche d’expliquer au grand public, via les professionnels des médias, le pourquoi de la nouvelle appellation du championnat d’élite congolaise, rebaptisé « Vodacom Ligue 1 « , ainsi que des avantages que toutes les parties concourant au bon déroulement de cette compétition, entre autres l’organisateur et les clubs.

Ce contrat, signé sous la houlette de la Fédération Congolaise de football association (FECOFA) et Vodacom Congo, revient cinq années après. Selon le département de marketing de Vodacom, ce dernier revient avec l’objectif de rehausser le niveau de cette discipline sur le plan continental.

« Il y a seulement une année, nos clubs s’affrontaient seulement pour espérer une qualification en coupes intercontinentales. Mais grâce à ce nouveau partenariat, les équipes engagées à cette compétitions pourront espérer une cagnotte de 100.000 USD », a expliqué Kent Mikeni du département du marketing de Vodacom.

Guerre aux arbitres « kamikazes »

D’autres points essentiels comme l’arbitrage ont été débattus au cours de cette rencontre. La Ligue a, à cet effet, rassuré les dirigeants des formations sportives engagées au Play off qu’elle va aller en guerre contre les arbitres dits « Kamikazes ». L’instance organisatrice du football rd congolais les a également tenus au courant de l’annulation de tous les cartons (rouges et jaunes), obtenus en phase préliminaire.

À en croire le Secrétaire général de l’As V. Club, Patrick Banishay, qui s’est exprimé au nom de tous les dirigeants présents, cette séance de travail à permis aux sociétaires d’avoir la lumière sur des questions essentielles comme celle du sponsoring.

« Cette rencontre a été consacrée à la mise en oeuvre de nouvelles orientations en vue de la réussite de ce Play off. Nous avons appris que la Ligue a adopté l’appellation de la Vodacom Ligue 1 grâce à son partenariat avec Vodacom. Le comité exécutif de la Linafoot nous a également parlé de la répartition de cette enveloppe qui s’élève à 500.000 USD », avait-il déclaré, avant de signifier que mieux vaut peu que rien.

Nouveau calendrier de la Linafoot

La Ligue nationale de football (Linafoot) a tenté de réaménager son calendrier de la phase de Play off dont le go est maintenu au 21 mars. Après celui très critiqué en raison de ses incohérences, la Linafoot a publié hier jeudi 15 mars, une version corrigée de son chronogramme.

Dans ce nouveau calendrier, quatre matchs ouvriront les hostilités de cette phase à douze équipes le 21 mars. À Kinshasa, V. Club et Rangers démarreront directement en 8è journée comme c’est le cas avec Groupe Bazano et Sanga Balende au stade TP Mazembe de Lubumbashi. Alors qu’As Dauphin noir et Fc Mont Bleu joueront eux, ouvriront le bal directement en deuxième journée au stade Les Volcans de Goma. Le seul match qui démarrera en première journée mettra aux prises TP Mazembe à l’AS Dragons-Bilima. Il se jouera quelques minutes après celui de la 8è entre Bazano et Sanga Balende, prévu dans le même stade.

Un calendrier qui ne cesse de susciter des réactions négatives de la part des passionnés du football congolais. Ces derniers estiment qu’il y a légèreté de la part de la commission de gestion de la Linafoot. C’est cette commission qui est à la base de plusieurs désordres. Car, si un calendrier pose problème, comment prétendre à une fin heureuse du championnat ? », s’interrogent-ils.

[Bahati KASINDI, Tania MUBUADI]

A lire aussi

Beni : La MP de « Kabila » cacher la vérité

Rejet de la motion de défiance contre le ministre de la Défense Atama Tabe à …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer