dimanche , 25 février 2018
Dernières nouvelles
Accueil / Société / Justice / Sud-Kivu : Abbas KAYONGA victime de la mauvaise compréhension de son chef

Sud-Kivu : Abbas KAYONGA victime de la mauvaise compréhension de son chef

L’ancien responsable du service antifraude du Sud-Kivu Abbas Kayonga, poursuivi par la justice militaire pour ” manquements graves ” et ” trouble à l’ordre public dans la ville de Bukavu “, a rejeté tous les griefs retenus contre lui. M. Kayonga s’est dit victime de la mauvaise compréhension par son chef, le nouveau gouverneur de province, de sa fonction d’agent de l’Etat au sein du service provincial d’antifraude. Une incompréhension qui, selon lui, a poussé le gouverneur à l’accuser de trouble à l’ordre public, décidant du coup de lui retirer la garde.

Le lundi 8 janvier 2018, au cours de l’audience du procès qui l’oppose au ministère public, l’ancien responsable du service antifraude du Sud-Kivu Abbas Kayonga, poursuivi par la justice militaire pour ” manquements graves ” et ” trouble à l’ordre public dans la ville de Bukavu “, a rejeté tous les griefs retenus contre lui, rapporte Radio Okapi.

Poursuivi également pour association de malfaiteurs, M. Kayonga s’est dit victime de la mauvaise compréhension par son chef, le nouveau gouverneur de province, de sa fonction d’agent de l’Etat au sein du service provincial d’antifraude. Une incompréhension qui, selon lui, a poussé le gouverneur à l’accuser de trouble à l’ordre public, décidant du coup de lui retirer la garde.

Au cours de sa comparution, l’ex-chef antifraude du Sud-Kivu a rappelé avoir renfloué le trésor public avec 23 millions de dollars, 65 tonnes de cassitérite et 405 kilos d’or saisis et autres en trois ans.

Au cours de la même audience, la Cour a également entendu Rutabara Makangila, commissaire supérieur de la police chargé de l’unité de la police de garde. Cette unité est chargée d’affecter des policiers de garde auprès de hautes personnalités en province et de protéger les institutions publiques. Comme Abbas Kayonga, M. Makangila est également poursuivi pour association de malfaiteurs et pour son rapprochement avec la bande d’Abbas Kayonga. La Cour militaire lui reproche d’avoir affecté auprès de M. Kayonga cinq de six policiers affectés au service antifraude.

PLUSIEURS ARMES AU DOMICILE DU PRÉVENU

Il sied de noter que le mardi 7 novembre 2017, l’audience a été consacrée à la constitution et la validation des parties en conflit.

Au cours de cette audience, les avocats de la défense, une dizaine, ont notamment exigé que le tribunal militaire se déclare incompétent. Cela, au motif qu’il y a parmi les prévenus une vingtaine de civils, la plupart des agents de la cellule antifraude au Sud- Kivu. De son côté, le tribunal a fait appel à un expert militaire pour décrire les armes trouvées au domicile du prévenu Kayonga le dimanche d’avant.

Il s’agit, selon cet expert, des lance-roquettes, des PKM 7.65 mm, des roquettes, des fusils mitraillettes et des caisses de munitions dont des cartouches et des caisses de cartouches blanches pour les exercices militaires.

Au total, trente personnes dont l’ancien officier des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) Abbas Kayonga, sont poursuivies par la justice militaire “pour manquements graves”, en troublant l’ordre public dans la ville de Bukavu à l’aube du dimanche 5 novembre 2017.

Les agents de l’ordre avaient été dépêchés au domicile de M. Kayonga qui venait d’être suspendu le 2 novembre par le gouverneur Claude Nyamugabo pour tracasseries. Des tirs avaient été entendus lors de cette opération, provoquant la panique dans la ville.

[DONATIEN N. MUPOMPA]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Fally IPUPA lors de son concert à l'hotel Club du Lac de Bujumbura

RDC : Fally IPUPA a électrifié le Burundi

Le 24 Décembre 2017, Fally IPUPA a électrifié le Burundi lors de son concert à …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer