dimanche , 25 février 2018
Dernières nouvelles
Accueil / Business / RDC : Le siège modernisé de la Gécamines inauguré par “Kabila”

RDC : Le siège modernisé de la Gécamines inauguré par “Kabila”

Vendredi 22 décembre 2017, les alentours des avenues Kamanyola et Moero ont été pris d’assaut par une foule immense venue assister à la cérémonie de remise des clés du bâtiment abritant la Direction Générale de Gécamines SA après les travaux de rénovation.

Accueilli par le PCA Albert Yuma et le DG Jacques Kamenga Tshimwanga, le Chef de l’Etat en personne a présidé cette cérémonie qui a connu aussi la présence de plusieurs autorités sur le plan national et provincial et même celles venues des autres provinces issues du démembrement de la province du Katanga.

Prenant la parole pour son mot de bienvenue, le Gouverneur de la province du Haut-Katanga a remercié le Chef de l’Etat Joseph Kabila pour les différentes réalisations faites dans sa province, notamment avec la rénovation de ce bâtiment de la plus grande société minière du pays. ” Cette rénovation vient redonner une belle image à cette société dont l’histoire est étroitement liée à celle de la création de la province du Haut-Katanga “, A-t-il déclaré.

Pour sa part, le Président de l’Intersyndicale de Gécamines Meschak Kasongo Mabwisha a, au nom de tous les travailleurs de Gécamines, félicité le Chef de l’Etat pour les efforts qu’il ne cesse de consentir pour le bien de la population ouvrière de sa société. Il a par la même occasion encouragé la bravoure et la détermination du conseil d’Administration de Gécamines qui a pris le courage de prendre la décision de réhabilitation de ce bâtiment contre toutes les mauvaises langues qui pensaient qu’il s’agissait de l’argent jeté par la fenêtre ou encore de la privatisation de ce siège social de Gécamines.

Sur le plan de social, Kasongo Mabwisha a déclaré que la Gécamines se porte mieux en ce moment dans le traitement de son personnel. Les agents Gécamines ont recouvré leur dignité et sont respectés à ce jour. Et ce, grâce aux efforts de redressement fournis par les autorités de la société. Un plan de rajeunissement du personnel est en cours, avec une première opération consistant à mettre en retraite légale tous les agents ayant atteint l’âge de pension. Gécamines a déjà mis en retraite plus de 2000 agents et leurs indemnités de sortie sont versées progressivement pour leur permettre de bien passer leurs vieux jours.

Les installations scolaires de Gécamines sont les meilleures dans les lieux où elles sont construites. Les écoles Gécamines produisent chaque année des lauréats, et pour l’année scolaire 2016-2017, le finaliste qui a obtenu 96% et s’est placé premier sur toute l’étendue de la RDC est issu d’une école Gécamines de Kolwezi.

Kasongo Mabwisha a aussi rappelé que les hôpitaux de Gécamines sont une référence à travers l’Ex province du Katanga. Les malades de l’hinterland minier se font soigner dans les hôpitaux de cette société qui ne fait que moderniser son équipement pour prendre en charge la plus part de maladies et lutter ainsi contre les expatriations des malades devenues monnaie courante dans les milieux urbains.

Prenant la parole à son tour, Albert Yuma Mulimbi, le Président du Conseil d’Administration de Gécamines s’est montré plus pédagogique dans la présentation de l’ouvrage qui a été réalisé : ” Par sa structure, ce nouvel immeuble est le même que celui que vous avez toujours connu. Cependant, rien de ce qui appartenait au passé dans cet immeuble, n’a été conservé.

Cet immeuble a fait sa mue et ceux qui connaissaient nos anciennes installations décrépies, pourront témoigner que le Siège social de la Gécamines a fait peau neuve.

3060 m2 de surface sont été transformés, 57 bureaux rénovés, un restaurant d’entreprise et un nouveau parking ont été créés. Nous avons désormais un outil de travail idéal pour nos cadres et pour recevoir dignement nos partenaires ” s’est félicité Albert Yuma.

Revenant sur les récentes déclarations des ONGs concernant la gestion des finances de Gécamines, Albert Yuma a voulu faire la lumière sur les allégations y avancées et a rétabli la vérité, notamment en démontrant que lesdites déclarations sont l’oeuvre des certaines officines qui veulent voir l’économie de la RDC toujours aux mains des autres en appauvrissant les entreprises publiques de l’Etat.

” Nous conservons notre culture, celle d’être une entreprise congolaise, opérée par des Congolais pour des Congolais. Mais plus que tout, nous conservons notre mission première, celle de transformer les richesses du sous sol congolais en richesses pour le peuple congolais. Nous ne cherchons pas à ressusciter l’Union Minière. Ce que nous voulons, c’est construire une entreprise moderne, dotée d’une structure organisationnelle moderne, disposant d’un outil de
production moderne et entre tenant des relations équilibrées avec ses partenaires… Contrairement à ce qui est écrit, ici ou là, ce ne sont pas les revenus des partenariats noués avec les investisseurs étrangers qui permettront à notre pays de décoller. La situation que nous vivons est d’autant plus insupportable que le monde entier a les yeux rivés sur nos richesses, cobaltifère et cuprifère, et que les cours mondiaux des matières premières s’envolent. Elle est d’autant plus insupportable, quand nous constatons que les maisons mères de nos partenaires, qui eux ne déclarent aucun dividende au Congo, voient leurs cours de bourse s’envoler. ” S’indigne le PCA de Gécamines qui est en même temps le Président de la Fédération des Entreprises du Congo.

Albert Yuma a voulu par cette même occasion démontrer l’importance qu’il y a à revisiter tous les contrats liant la Gécamines à des entreprises tierces, notamment les multinationales pour permettre à la RDC de connaître un essor économique important. ” Afin qu’on ne me prenne pas pour une sorte d’illuminé révolutionnaire, je voudrais citer certains passages d’un rapport récent de la Banque Mondiale. Ces propos sont issus du rapport sur la révision de Code Minier congolais d’avril 2016 qui dit, notamment et je cite : Il “est anormal qu’un pays dont les exportations de pétrole et de minerais se sont élevées à 48,5 milliards de dollars pendant le supercycle de la production minière industrielle (2010 2014) paye 9,9 m i l l i a r d s d e d o l l a r s p o u r rémunérer les investisseurs, reçoive 6,9 milliards de recettes, et se retrouve dans une situation de quasi crise avec une baisse de ses réserves et des recettes insuffisantes. Cela démontre que le choix de recourir à des multinationales exerçant dans le secteur formel n’a pas produit les retombées escomptées par l’État.

[…]

Cela tient aux limites du Code minier, à l’incapacité de l’administration de le faire appliquer et à recouvrer des recettes auprès des différents producteurs “, a relevé Albert Yuma devant le Président de la République Joseph Kabila.

C’est après cette allocution que le Chef de l’Etat a procédé à la coupure du ruban symbolique inaugurant ainsi le bâtiment modernisé de Gécamines SA.

Une visite du lieu s’en est suivie, avec notamment le rez-de-chaussée qui a été refait totalement, comportant désormais un restaurant de grande qualité. Le premier niveau a connu des changements, notamment dans la salle de réunion où un système de visioconférence est installé.

Tous les autres niveaux ont connu les mêmes travaux et permettront aux cadres Gécamines de travailler dans des conditions optimales. Et ce, à la grande satisfaction du comité de gestion piloté par le PCA Albert Yuma Mulimbi et le DG ai Jacques Kamenga Tshimwanga qui ont, contre toutes spéculations, tenu à rénover ce miroir de la société.

Le Chef de l’Etat s’est offert un bain de foule à la sortie de ce bâtiment où plusieurs personnes venues de partout ont accouru pour le saluer. Il a tenu à serrer la main de plusieurs personnes pour témoigner ainsi sa sympathie avec les agents Gécamines et aussi avec toute la population de la ville de Lubumbashi.

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Fally IPUPA lors de son concert à l'hotel Club du Lac de Bujumbura

RDC : Fally IPUPA a électrifié le Burundi

Le 24 Décembre 2017, Fally IPUPA a électrifié le Burundi lors de son concert à …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer