dimanche , 25 février 2018
Dernières nouvelles
Accueil / Politique / « Joseph KABILA » : Garant de la nation

« Joseph KABILA » : Garant de la nation

Un pays, un président. Pas deux, pas trois. Ainsi compris, le président de la République est le « premier citoyen » d’une nation, au sens plénier du terme.

En République démocratique du Congo, la Constitution donne le plein pouvoir au chef de l’État de garantir la paix, la sécurité et la stabilité sur l’ensemble du territoire national. Il devra préserver, à tout prix, ces acquis. Puisque, c’est à lui et lui seul que revient ces prérogatives de « garant de la nation ».

En ce moment où le pays est comme assis sur un brasier, tous les regards des citoyens congolais sont braqués sur le chef, leur chef. Puisqu’ils l’ont élu, ils ne peuvent que compter sur lui pour décanter toute situation, quelle qu’elle soit. Le président de la République a prêté serment. Il doit donc user de toutes ses prérogatives constitutionnelles pour créer le consensus au lieu de se cramponner sur des positions triomphalistes de sa famille politique.

Dans un État démocratique moderne, un chef de l’État ne se fait pas otage d’une minorité, fut-elle acquise à sa cause. Il ne doit surtout pas se laisser caresser dans le sens des poils par ceux-là même qui avaient, avec les mêmes méthodes, conduit le Maréchal Mobutu à la ruine. La suite est connue… Lorsqu’eût sonné le glas, ils l’ont superbement abandonné et ont changé de camp. Veut-on répéter l’histoire, en commettant les mêmes erreurs du passé ?

Personne n’a intérêt de revivre les mêmes travers de la fin du règne de la deuxième République. Et, pour que le processus électoral en cours aboutisse à une alternance démocratique, il n’y a qu’un homme qui doit en assurer la survie : le chef de l’État. Il doit se surpasser, se mettre au-dessus de la mêlée, au-dessus de tout clivage politique.

En temps de paix ou en temps de crise, le président de la République n’a pas de choix. Par son serment, il ne s’appartient plus. C’est lui qui, par son serment, doit garantir la paix et la stabilité, en tant que garant de la nation.

[Le Potentiel]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Fally IPUPA lors de son concert à l'hotel Club du Lac de Bujumbura

RDC : Fally IPUPA a électrifié le Burundi

Le 24 Décembre 2017, Fally IPUPA a électrifié le Burundi lors de son concert à …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer