dimanche , 25 février 2018
Dernières nouvelles
Accueil / Afrique / Afrique Centrale / RD Congo / RDC : Lacement du projet Gestion communautaire des forets claires de Miombo

RDC : Lacement du projet Gestion communautaire des forets claires de Miombo

Le gouvernement congolais vient de lancer le projet « Gestion communautaire des forets claires de Miombo », en vue de faire face aux menaces qui pèsent sur les écosystèmes forestiers, en particulier ceux fragiles du Sud de la RDC, indique caritasdev.cd.

Coordonné par la FAO, ce projet a pour but de promouvoir la gestion durable et la restauration des écosystèmes forestiers menacés par la déforestation. L’objectif final étant de contribuer à l’amélioration durable des moyens d’existence et l’augmentation des revenus des communautés volontaires qui solliciteront des concessions forestières de communautés locales.

C’est ainsi que, depuis le mois de juillet 2017, le Bureau diocésain de développement (BDD)/Lubumbashi exécute ce projet avec trois autres ONG locales dans le groupement Sapwe, Kasongo, Katanga et la chefferie Kaponda. Pour la première année dans ce programme, plusieurs activités prévues ont été réalisées. Il s’agit, entre autres, de la sensibilisation (par Focus group, projection des films documentaires, réunions de masse…) et la délimitation consensuelle avec les communautés voisines des terroirs qui ont été sollicités. Ces activités, en plus d’autres qui seront menées pour la réalisation de ce projet, vont déboucher sur l’autonomisation des communautés requérantes de leur concession forestière.

Le groupement Kasongo a constitué le rayon d’action du BDD/ Lubumbashi avec pour mandat de sensibiliser 18 villages/hameaux potentiels requérant des
Concessions des forêts des communautés locales (CFCL).

À l’issue de ces activités, cinq villages répondant aux critères fixés par le projet sur les dix-huit touchés ont été sélectionnés. Un exercice participatif de cartographie de leur terroir respectif a été facilité par les animateurs du BDD. Et ces cinq communautés ont pu identifier les limites de leurs terroirs respectifs et élaboré les esquisses des cartes géographiques. Cette première étape sera suivie d’autres activités du projet qui viennent d’être planifiées et qui devront être réalisées au cours de l’an 2 qui commence ce mois de janvier 2018.

[CARITASDEV.CD/LP]

Sur kongoTIMES!

A lire aussi

Ghouta : Carnage

Plus de 500 civils dont une centaine d’enfants ont péri sous les bombes déversées depuis …

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont mis à « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou vous cliquez sur « Accepter » ci-dessous , vous consentez à ce sujet.

Fermer